OM-Real : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les stars galactiques du Real viennent au Vélodrome l'esprit libre et la qualification en poche tandis que les Olympiens sont déjà quasiment éliminés et la tête aux futures échéances nationales de la semaine prochaine (PSG puis Monaco). Cette partie sent donc le match de gala surtout que de nombreux spectateurs présents sont venus acclamer un joueur du camp adverse.
Néanmoins, les deux entraîneurs ont réuni tous leurs meilleurs joueurs sur la feuille de match. Côté olympien, Perez et Marlet viennent s'ajouter aux blessés de longue date (Carrasso, Delfim, Dos Santos). Skacel n'est toujours pas qualifié. Le 11 marseillais est donc sans surprise avec le 4-4-2 habituel. Runje est le dernier rempart, Meité est latéral droit, Ecker est latéral gauche, Van Buyten et Christanval (le capitaine) sont les défenseurs centraux, Hemdani et Celestini sont les milieux défensifs (très axiaux), Meriem et Vachousek sont les milieux les plus offensifs (plutôt sur les côtés), Drogba et Mido sont à la pointe de l'attaque.

Drogba et surtout Mido ont deux belles occasions en tout début de match mais ils ne cadrent pas leur frappe. L'OM est bien présent, agressif mais le Real ouvre le score sur sa seule occasion et un beau coup-franc de Beckham qui trompe Runje en finesse, le Croate s'attendant à un coup-franc puissant de Roberto Carlos.
La seconde mi-temps reprend avec une belle pression olympienne et assez logiquement Mido égalise de la tête sur un bon centre de Vachousek. On sent que les Marseillais peuvent renverser la vapeur mais Ronaldo (qui vient de louper une tête très facile) redonne l'avantage aux Madrilènes sur un contre très rapide. Drogba a ensuite une fantastique occasion mais son tir est superbement détourné par Casillas. Les entrées de Sytchev et Fernandao (à la place de Vachousek et Mido) ne changent pas grand chose et un bon OM s'incline face à un Real tranquille et sûr de sa force.

Runje (5) : Il n'a rien eu à faire pendant 90 minutes. Piégé par la combinaison sur le coup-franc de l'ouverture du score, abandonné par ses défenseurs sur le second but, il a fait quelques relances bien loupées dont une que Raul a failli convertir en but sur un superbe lob.
Meité (6.5) : Il a bien contenu Zidane en première mi-temps. Apres le repos, il n'avait plus d'adverse direct dans son couloir et a donc quelques fois pris le couloir. Sur une de ces montées, il dribble deux Madrilènes et centre pour Vachousek qui donne le but à Mido.
Ecker (6.5) : Il a d'entrée mis la pression sur Figo et s'en est finalement bien tiré malgré son déficit de rapidité face au Portugais. Un match solide et sérieux comme ses coéquipiers mais un manque évident de talent comparé aux Madrilènes.
Van Buyten (6.5) : Très présent sur Ronaldo, il a fait de nombreuses bonnes interventions dans les pieds et n'a jamais été mis en difficulté. Il a fini le match avant-centre.
Christanval (6.5) : Le capitaine marseillais a aussi fait une très bonne prestation défensive face aux étoiles madrilènes qui n'ont presque pas eu d'occasions.
Hemdani (6) : De l'activité, des récupérations, de l'agressivité mais pas assez de qualité individuelle pour faire mieux que Beckham ou Cambiasso.
Celestini (6) : Comme le Franco-Algérien, le Suisse a fait une bonne prestation mais a surtout souffert la comparaison technique face aux milieux espagnols.
Meriem (6.5) : Beaucoup d'activité, de passes, il a (souvent en vain) tenté de faire la différence mais sans succès. Il a surtout péché dans ses coups de pieds arrêtés qui ont presque tous été manqués.
Vachousek (4.5) : Heureusement qu'il a donné une passe décisive sur le seul but marseillais car sinon il a été, comme trop souvent, transparent faisant de nombreuses mauvaises passes.
Sytchev (non noté) : Le petit Russe a remplacé le Tchèque pour les 20 dernières minutes et a tenté, souvent maladroitement, d'égaliser.
Drogba (6.5) : Beaucoup de combativité, de luttes aériennes, il a eu souvent l'occasion de briller par des percées, des gestes techniques. Il a eu plusieurs occasions, les 2 plus nettes ont été en tout début de match (tir non cadré) et surtout en toute fin de rencontre (fantastique arrêt de Casillas sur une frappe en pivot). Il n'a donc pas eu la réussite de marquer, c'est assez rare pour le souligner.
Mido (6.5) : Lui aussi a beaucoup lutté face aux défenseurs madrilènes et a loupé une incroyable occasion en début de rencontre mais il a lamentablement raté son lob. Il n'a par contre pas manqué la cible sur le centre de Vachousek marquant son premier but en Ligue des Champions.
Fernandao (non noté) : Le Brésilien a remplacé l'Egyptien pour les 10 dernières minutes sans peser sur la décision.

Globalement donc une très bonne prestation des Olympiens qui ne peuvent que regretter de n'avoir pas jouer de cette façon lors des 2 matches contre Porto. Il faut aussi souligner que les stars madrilènes n'ont pas forcé leur talent pour gagner ce match, reprenant l'avantage 10 minutes après avoir été rejointes.
Difficile de sortir un joueur marseillais du lot car les 4 défenseurs et les 2 attaquants ont été bons. Le point faible a été le milieu de terrain où Vachousek, malgré une passe décisive, a été encore une fois peu performant.
En pratiquant ce football, l'avenir s'annonce bien meilleur pour les Olympiens que leurs résultats récents, à commencer par dimanche pour le match contre le PSG.
Le dernier match en Ligue des Champions (dans 2 semaines) sera quant à lui très difficile car l'OM devra ne pas perdre à Belgrade pour jouer la Coupe UEFA et le Partizan, sur sa pelouse, n'a pas perdu ni contre Porto ni contre le Real.

par seb le jeudi 27 novembre 2003 à 16h03
OM 2-2 Craiova
Le supporter marseillais est-il parano ?

Didier Drogba : son actualité