OM 1-2 Real Madrid : l'OM pas cher payé !

  •    
  •    
  • om facebook

Depuis le tirage au sort toute une ville attendait ce choc pour plus d'une raison : d'abord la joie d'affronter le grand Real Madrid, quel plus beau cadeau pouvait-on nous offrir que d'accueillir Zizou and Co sur la Canebière ?
Justement, Zidane seconde raison de l'attente des Marseillais pour ce match, l'icône de tout une ville (meilleur ambassadeur de la ville pour 66% de Phocéens) qui même en jouant dans le camp d'en face reste prophète en son pays quoiqu'en dise le dicton...

Alors même si ce match a légèrement perdu de sa saveur depuis que nos Olympiens ont singulièrement amenuisés leurs chances de revoir un printemps dans cette même compétition, une telle affiche ne se refuse pas pour le supporter lambda. Malgré tout l'espoir subsiste pour une éventuelle qualification pour les 1/8ème de finale, pour cela, l'OM doit déjà vaincre son adversaire du soir et dans le même temps, le FC Porto ne doit pas faire mieux qu'un match nul chez lui face au Partizan Belgrade...

Mission impossible ? en football rien n'est impossible surtout pas pour un Marseillais !
Il faudra avoir retenu les leçons du match aller et éviter de laisser les mêmes boulevards comparables au Michelet à des Madrilènes qui n'en ont pas vraiment besoin...

Vélodrome en ébullition, brochette de stars sur la pelouse, Merguez-Party au Vélodrome ?

Le film du match :

5ème minute : Drogba s'arrache des griffes de Bravo et Helguera, il s'infiltre dans la surface et se présente seul devant le portier Espagnol à l'entrée de la surface mais manque la cible gêné par le retour de Roberto Carlos.

7ème minute : Hooooo !!! Mido seul devant Casillas, il essaye de lober ce dernier mais l'Egyptien manque complètement son lob.

27ème minute : Mido déboule sur le côté droit et centre en direction de Drogba qui s'écroule à l'entrée de la surface accroché du bras par Roberto Carlos. Mr Frisk ne siffle rien et son assesseur se fait un 5 contre 1 sur la ligne de touche.

LE REAL OUVRE LA MARQUE, MERCI MR FRISK !

35ème minute : L'arbitre siffle un coup-franc qui n'existe pas pour une "faute" de Christanval sur Ronaldo, petite cause, grands effets, le maitre artificier rosbeef David Beckham se charge de la sentence, Runje s'avance de trois mètres en pensant à une frappe de Roberto Carlos, la frappe enroulée de Beckham lobe le gardien Marseillais. Runje est seul au monde, encore un but pour la tronche du Croate et un Aime Jacquet qui mouille sa culotte...

OM 0-1 REAL MADRID

Mr Frisk siffle la mi-temps sur ce score, c'est dur pour l'OM qui ne méritait vraiment pas ça après avoir rendu une copie plutôt bonne au bout des 45 premières minutes, il aura suffit d'un coup du sort...

58ème minute : Centre au cordeau de Meriem pour Drogba qui réussit à dévier le ballon qu'Iker Casillas détourne in-extremis du genou en corner.

ENORME EGALISATION !!!

63ème minute : L'OM met le feu depuis 5 minutes dans le camp des Madrilènes et la sanction ne se fait pas attendre, Meité fait un boulot phénoménale sur le côté droit et élimine Roberto Carlos, passe à Vachousek qui adresse un centre millimitré pour la tête de Mido, coup de boule de l'Egyptien qui fusille à bout portant Casillas SPLENDIDE !!!

67ème minute : L'OM tout près du KO, un centre de Meriem pour la tête de Drogba ça passe tout tout près des cages de Casillas

68ème minute : Le berger répond à la bergère, contre rondement menée par Figo qui ajuste une tête pour Ronaldo ça passe de peu à côté.

LE COUP DE MASSUE

72ème minute : Encore un contre pour le Real, Raul sur la gauche centre dans une fôret de jambes, Ronaldo à 5 mètres bat un Runje encore et toujours aux fraises. Terrible déception pour les Marseillais, le Real trainait la patte depuis 10 minutes.

85ème minute : C'est la guigne pour les Marseillais, Drogba
pivote au point de pénalty et déclenche une grosse frappe mais Casillas sort l'arrêt de la mort. Runje demande à l'instant le carnet de note de Perrin...

C'est fini, énorme frustration tellement l'OM a montré son meilleur visage depuis le début de saison, aucun calcul et ça marche!
Que c'est beau une équipe de l'OM qui sait jouer au ballon, qui ne se pose pas de questions et qui va de l'avant, dommage que l'adversaire se nommait le Real Madrid qui a néanmoins quelque fois bu la tasse dans la soirée mais la Maison-Blanche a su faire la différence sur le simple potentiel de ses individualités... Maintenant si l'OM cherchait un match référence, il l'a enfin trouvé malgré cette courte défaite.
Marseilla devra donc aller arracher cette maudite place en UEFA dans le terrible "Maracana" du Partizan Belgrade.
Mais pour l'heure, les Phocéens doivent se reconcentrer pour la terrible écheance qui se profile à l'horizon dimanche, le choc le vrai face à l'éternel rival Parisien, si les Marseillais reéditent la même prestation, les Parisiens risquent de passer un sale moment...

Les Marseillais en vue :
Drogba
Meriem
Meité

Les Marseillais aveugles :

Mido
Vachousek
Celestini

Les réactions :

Didier Drogba: "On a fait un gros match, Casillas est un très grand gardien"
Alain Perrin: "On n'est pas passé loin ce soir, il nous a manqué la chance"
Zinedine Zidane: "On mérite notre victoire, Marseille n'a pas de regrets à avoir"

Olympique de Marseille 1-2 Real Madrid
Stade Vélodrome : 60.000 spectateurs

Arbitre : Mr Anders Frisk (Sue)

Buts :
Olympique de Marseille: Mido (62e)
Real Madrid : Beckham (35e), Ronaldo (72e)

Equipes :

Olympique de Marseille:
Runje - Meité, Christanval (Cap.), Van Buyten, Ecker - Celestini, Hemdani, Vachousek (Sytchev 72e), Meriem - Mido (Fernandao 81e), Drogba entr: A.Perrin

Real Madrid :
Casillas - Salgado, Raul Bravo, Helguera, Roberto Carlos (Solari 81e) - Cambiasso, Beckham, Zidane, Figo - Ronaldo (Ruben94e), Raul (Cap.) entr: C.Queiroz

Cartons :

Olympique de Marseille:
Vachousek (43e)

Real Madrid:
Raul (61e), Beckham (63e)

Classement du groupe F :

1 : Real Madrid 13 points +6
2 : FC Porto 10 points +2
3 : Olympique de Marseille 3 points -2
4 : Partizan Belgrade 2 point -6

par Nass le mercredi 26 novembre 2003 à 23h08
OM 2-2 Craiova
OM-Real : la tactique et les joueurs

Ahmed Hassan Mido : son actualité