Nice 0-3 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Olympiens ont donc fait une super première période qui leur a permis de gérer la seconde et gagner sereinement. On a vu que la rencontre européenne et les prolongations de jeudi pour l'OGC Nice avaient beaucoup pesé.

Alors que le club est surtout agité par la fin du Mercato et qu'il devrait y avoir encore quelques mouvements, les Marseillais se déplacent à Nice pour le remake du match honteux de la saison passée où les joueurs olympiens avaient été agressés par des supporters niçois.
Samuel Gigot est suspendu alors que Jordan Amavi et Cheikh Bamba Dieng sont au placard en attendant la fin de la période des transferts. Gerson est quant à lui blessé. Igor Tudor conserve son 3-4-3 avec Pau Lopez dans le but, une défense composée de gauche à droite par Sead Kolasinac, Leonardo Balerdi et Chancel Mbemba ; les deux milieux récupérateurs sont Valentin Rongier et Jordan Veretout alors que sur le côtés on retrouve Nuno Tavares à gauche et Jonathan Clauss à droite ; les trois joueurs offensifs sont le capitaine Dimitri Payet à gauche, Alexis Sanchez dans l'axe et Mattéo Guendouzi à droite, ce dernier étant souvent plus bas que les deux premiers, ce qui fait que le système est souvent un 3-5-2.
Les remplaçants sont Ruben Blanco, Isaak Touré, Issa Kaboré, Eric Bailly, Duje Caleta-Car, Pape Gueye, Cengiz Under, Cédric Bakambu et Luis Suarez. Simon Ngapandouetnbu est en tribune.

Il y a beaucoup de fautes en début de match et l'OM ouvre le score sur sa première occasion nette par Sanchez. Avant le repos, Tavares puis Sanchez donnent plus d'ampleur au score.
Les Marseillais gèrent la seconde période parfois avec un peu trop de dilettante mais conservent leurs trois buts d'avance.

L'homme du match

Alexis Sanchez (8) : précis pour ouvrir le score dans la surface d'une belle frappe, le Chilien a ensuite fait une belle passe pour Payet et a été contré alors qu'il avait un bon ballon dans la surface. Présent devant le but pour pousser le ballon dans le but pour le 3-0. Il a subi beaucoup de fautes et a logiquement été remplacé pour la seconde moitié de la deuxième période.

Les autres joueurs


Pau Lopez (6) : une prise de balle difficile sur un corner avant la pause puis un arrêt facile après le repos et un ballon bloqué sur un tir de près dans un match où il a été très peu sollicité.
Chancel Mbemba (6) : le défenseur droit a fait une rencontre propre face à des Niçois peu inspirés.
Leonardo Balerdi (6.5) : défenseur le plus axial, il a été un peu court au second poteau sur un centre de Clauss après un coup-franc à la demi-heure mais a fait un bon replacement rapide. Passé à gauche à l'entrée de Bailly, il a fait un bon retour. Sans aucun doute, la meilleure prestation de l'Argentin cette saison.
Sead Kolasinac (6) : il a profité de la suspension de Gigot pour être titulaire mais a joué sur la gauche de la défense. Il était souvent dans la zone de Delort ce qui faisait craindre le pire mais le Bosnien a fait son match et on n'a pas vu l'attaquant azuréen. Il s'est retrouvé souvent haut pour suivre le numéro 7 niçois.
Eric Bailly (non noté) : il a remplacé Kolasinac et a joué une grosse demi-heure pour sa première dans l'axe. Après une première intervention ratée de la tête, il a aussi placé un tir contré.
Valentin Rongier (5) : beaucoup de passes ratées pour le milieu défensif avec aussi un bon retour dans la surface et une petite passe pour Tavares dans l'action du dernier but. Après une belle reprise contrée (par Bailly), il a pris le brassard à la sortie de Payet et a fini ailier gauche à la sortie de Tavares.
Jordan Veretout (4.5) : on a peu vu l'autre milieu récupérateur qui a fait une prestation médiocre.
Jonathan Clauss (5.5) : auteur d'une récupération très haute et d'une passe décisive pour l'ouverture du score, il a été globalement été moins offensif que lors des précédents matches.
Issa Kaboré (non noté) : il a pris la place et le poste de l'ancien Lensois et ne s'est pas caché avec deux percées et de la présence défensive, notamment une faute évitable.
Nuno Tavares (7) : extrêmement timide dans ses débordements, il a surtout effectué une super frappe du droit pour le 2-0 et fait un tir renvoyé à l'origine du troisième but. Pas présent sur un corner défensif, il a pris un carton évitable (s'il avait fait un bon contrôle) et fini par une frappe du gauche trop croisée.
Pape Gueye (non noté) : le Sénégalais a pris la place du Portugais pour un quart d'heure et a joué milieu axial.
Mattéo Guendouzi (5.5) : souvent plus bas que Payet, on l'a beaucoup vu avec des courses et des replacements.
Dimitri Payet (6.5) : première titularisation de la saison pour le capitaine préféré à Gerson, légèrement blessé. Après deux frappes de peu à côté en début de match et un corner raté, il a préféré passer à Sanchez au lieu de tirer sur un très bon ballon. Il a ensuite fait un bon centre et une belle passe sur le troisième but. Après la pause, il a fait une belle passe pour Clauss et a cédé sa place en milieu de seconde période.
Cédric Bakambu (non noté) : il a joué le dernier quart de la rencontre à la place du capitaine. Il a couru et essayé mais sans parvenir à se mettre en avant.
Luis Suarez (non noté) : le Colombien a pris la place du Chilien et on ne l'a vu que sur un piteux contrôle sur un bon ballon.

Les Olympiens ont donc fait une super première période qui leur a permis de gérer la seconde et gagner sereinement. On a vu que la rencontre européenne et les prolongations de jeudi pour l'OGC Nice avaient beaucoup pesé.
Individuellement, Jordan Veretout a été le moins en vue alors qu'Alexis Sanchez a été décisif et le meilleur de son équipe.
Il faudra enchainer dès mercredi contre Clermont et faire tourner l'effectif car le mois de septembre sera démentiel avec le championnat et la Ligue des Champions.

par Seb le lundi 29 août 2022 à 17h05
Tavares égale un record de Laurent Blanc
Mercato : Amavi sur le point d'être prêté

Alexis Sanchez : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit