OM-Rennes : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Pas le temps de gamberger suite à la première défaite au Vélodrome de la saison mercredi et les 7 buts encaissés en 2 matches la semaine écoulée. L'OM reçoit Rennes pour garder le tempo et rester dans les premières places du championnat.
Perrin doit faire face aux blessures de Delfim, Carrasso et Dos Santos mais aussi de Perez, touché contre Porto. Barthez ne peut toujours pas jouer même s'il s'est entraîné avec le groupe. Fernandao et Meriem ne sont pas le groupe et Meité fait les frais de ses mauvaises performances et n'est pas dans les 16. Christanval fait enfin ses débuts avec l'OM.
Perrin aligne donc, dans son 4-4-2 habituel, Runje dans le but, Beye à droite de la défense, Van Buyten et Christanval dans l'axe, Skacel à gauche ; Hemdani et Celestini sont les milieux axiaux, Johansen et Vachousek dans les couloirs ; Sytchev et Marlet sont en pointe. Drogba et Mido sont sur la touche pour souffler.

La première mi-temps est soporifique avec des Marseillais qui dominent mais ne se créent que 2 occasions par 2 frappes de Johansen sauvées sur leur ligne par les défenseurs rennais alors que Cech était à chaque fois battu. Les Bretons jouent bas et attendent des Olympiens en panne d'inspiration, sans percussion, bref l'OM de la saison passée semble être sur le terrain. Beye est obligé de sortir vers la demi-heure (sur une grosse faute pas sanctionnée d'un carton) et N'Diaye rentre au milieu de terrain à la place d'Hemdani qui glisse sur le flanc droit de la défense.
On se dirige vers la pause et l'arbitre refuse un but à Vachousek car son juge de touche avait vu une main d'un défenseur dans la surface. Apres beaucoup de discussions (et encore aucun carton pour les Bretons), Hemdani voit son penalty repoussé mais Van Buyten a bien suivi et ouvre la marque.
La seconde mi-temps est tout aussi terne avec des Rennais qui ne sont pas dangereux et il faut attendre l'entrée de Drogba (poste pour poste à la place de Sytchev) pour voir des actions tranchantes. Sur sa première, il double la mise d'une belle reprise de volée puis ne cadre pas un tir et voit une autre frappe déviée par Cech.
Vachousek est remplacé en fin de match par Ecker, Skacel passe donc au milieu mais rien ne change et l'OM gagne sans briller face à de pâles rennais.

Runje (non noté) : Le Croate n'a rien eu à faire de bien compliqué : quelques sorties dans les pieds et des dégagements.
Beye (non noté) : Il n'a pas eu le temps de montrer grand chose (si ce n'est une frappe détournée) car il s'est fait violemment tacler et a du sortir avant la mi-temps. A noter que le juge de touche, pourtant à quelques centimètres, n'a rien dit.
N'Diaye (6) : Il a donc joué presque une heure et a eu pas mal d'activité voulant démontrer qu'il était mieux qu'un remplaçant qui ne joue jamais. Il a fait une prestation correcte malgré une ou deux pertes de balle.
Skacel (6) : Il a amené de la combativité et de la pénétration mais a fait beaucoup de mauvaises passes. Il n'avait pas de réel adversaire dans sa zone ce qui lui a permis de jouer si haut. Il est passé milieu gauche en toute fin de match à la sortie de son compatriote.
Christanval (6.5) : C'était les grand débuts en Blancs de l'ex-Monégasque et c'était un match idéal pour lui avec des Rennais timides, peu entreprenants ce qui lui a permis de dominer tranquillement son sujet montrant qu'il était très adroit à la relance et bon dans les duels. Il faudra tout de même le revoir face à des adversaires plus coriaces.
Van Buyten (6.5) : Le géant belge s'est imposé dans les airs et n'a connu aucun problème défensif si ce n'est une énorme perte de balle en première mi-temps mais Vairelles a tiré dans le virage nord. Il était bien placé et opportuniste pour ouvrir la marque sur le penalty repoussé.
Celestini (5) : Le capitaine olympien continue de marquer le pas avec énormément de passes loupées (ce qui est assez inhabituel) mais plus de ballons récupérés qu'à l'habitude.
Hemdani (6) : Milieu axial en début de match puis rapidement latéral droit après la blessure de Beye, il a fait un match sérieux, sans fioriture, n'étant jamais inquiété mais a loupé son penalty ne le tirant pas très bien.
Johansen (6) : Dans le couloir droit, il n'a rien fait de bon (beaucoup de mauvais choix et de passes loupées) dans le jeu, il a par contre était adroit dans la zone de vérité avec 2 belles frappes sauvées sur leur ligne par des défenseurs rennais alors que Cech était battu. Il a aussi donné le but du break à Drogba d'une belle remise de volée.
Vachousek (5) : Le milieu gauche de l'OM a été encore transparent et inutile ne montrant rien de bon. Il a marqué son premier but en Blanc d'une belle frappe mais l'arbitre l'a refusé pour revenir au penalty. Bref, un match sans. Il a logiquement été remplacé en fin de match par Ecker.
Ecker (non noté) : Il a joué les dernières minutes dans le couloir gauche de la défense.
Marlet (6.5) : Beaucoup d'activité, de courses et de combativité sans grande réussite. Il a été trop esseulé quand Sytchev était sur le terrain, il a par contre était plus en vu dès que Drogba a fait son apparition.
Sytchev (5) : Archi dominé par les défenseurs rennais plus rapides et puissants que lui, il n'a rien fait d'intéressant. Les titulaires de l'attaque n'ont pas à se faire de soucis : pour le moment, c'est un bon remplaçant rien de plus.
Drogba (6.5) : Il n'a pas joué longtemps mais a marqué sur un sa première occasion et s'en est créé 2 autres. Il est vraiment un cran au-dessus des autres en ce moment.

Aucun joueur n'a réellement surclassé ses coéquipiers, mais Van Buyten, Christanval, Marlet et Drogba ont été les plus performants.
Sytchev, Vachousek et Celestini ont été les moins inspirés avec la palme pour le Russe totalement inutile.
A noter aussi l'arbitrage incroyable avec aucun carton sorti pour les Rennais auteurs de quelques grosses fautes et surtout de protestations interminables.

Mercredi l'adversaire sera sûrement plus coriace à moins que les entraîneurs ne jouent le turn-over pour ce premier tour de la Coupe à Nono. Par contre samedi prochain, il faudra montrer que le redressement bordelais n'est pas pour tout de suite.

par seb le dimanche 26 octobre 2003 à 17h23
OM 2-2 Craiova
BarOMètre

Steve Marlet : son actualité