OM 2-1 Nice : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Olympiens l'ont enfin emporté à domicile ! Même s'ils n'ont pas fait un super match, ils ont été solides et plus réalistes que des Niçois qui ont beaucoup poussé en seconde période. En plus de ce qui s'est passé sur la pelouse, il est à noter une attitude du public irréprochable dans un match scruté avec attention sur ce point.

C'est LE choc de cette journée entre le deuxième et le troisième du championnat à égalité de points et avec la même différence de buts. Le souvenir du match aller est aussi dans toutes les têtes ce qui donne une dimension supplémentaire à cette rencontre.
Jorge Sampaoli n'a pas retenu Alvaro Gonzalez et Konrad De La Fuente et aligne un 3-4-3 avec le ballon et 5-4-1 sans le ballon. Pau Lopez est dans le but, la défense est composée de droite à gauche par William Saliba, Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car ; Valentin Rongier et Pape Gueye sont les milieux récupérateurs (l'ancien Nantais passant arrière droite quand son équipe n'a pas le ballon), Mattéo Guendouzi et Gerson sont plus haut ; le trident offensif est formé par Cengiz Under à droite, le capitaine Dimitri Payet à gauche et Arkadiusz Milik dans l'axe. Les deux ailiers devenant milieux quand Nice a le ballon.
Sur le banc de touche il y a Pau Lopez, Pol Lirola, Luan Peres, Sead Kolasinac, Leonardo Balerdi, Amine Harit, Luis Henrique, Cheikh Bamba Dieng et Cédric Bakambu. Fabio Vanni est en tribune.

Dans un stade plein, les Marseillais ont le ballon mais il y a peu d'occasions pendant les 45 premières minutes. Dans les arrêts de jeu, Under obtient un penalty transformé par Milik.
Après le repos, l'OM recule et subit mais double la mise à la dernière minute. Les Azuréens réduisent l'écart dans les arrêts de jeu et font trembler les Olympiens jusqu'au bout.

L'homme du match

Pau Lopez (7) : dans une première période très tranquille, il a fait une très belle longue ouverture pour Milik. Après le repos, l'Espagnol a fait un bel arrêt sur une frappe de près et a surtout remporté un duel en sortant très vite devant Delort. Cette action a été déterminante !

Les autres joueurs

William Saliba (4) : il a débuté par une tête piquée sur le gardien sur un coup-franc puis fait une relance et une intervention ratées. Auteur d'un super retour dans la surface en début de seconde période, il aurait pu concéder un penalty sur un contact avec Delort à 20 minutes de la fin. Il a pris un carton et concédé un coup-franc à l'origine du but azuréen où il a été absent au marquage.
Duje Caleta-Car (5.5) : une frappe non cadrée après un corner en début de match puis une rencontre appliquée avec un carton à l'heure de jeu pour un gros tacle.
Boubacar Kamara (6.5) : le plus axial des défenseurs (poste qu'il n'avait pas tenu depuis longtemps) a encore été précieux. Il a évolué plus haut en fin de match après les entrées d'autres défenseurs. Il a aussi récupéré le brassard quand le numéro 10 est sorti.
Valentin Rongier (6.5) : le milieu récupérateur droit (ou arrière droit sans le ballon) a été combatif et appliqué.
Pape Gueye (6) : le milieu défensif gauche a aussi été intéressant. Avec les performances moyennes de Peres et Kolasinac, il a réussi à obtenir une place de titulaire dans un système modifié et a marqué des points. En plus de son activité au pressing et à la récupération, il a décoché une belle frappe difficilement détournée par le gardien en début de seconde période.
Leonardo Balerdi (non noté) : entré en fin de rencontre à la place du milieu sénégalais, il a renforcé la défense.
Mattéo Guendouzi (6.5) : dans un rôle de milieu droit excentré, il a été très actif et volontaire. Auteur d'une bonne percée et d'un centre pour Payet, il a aussi placé un tir au-dessus après une belle action à 10 minutes de la fin.
Gerson (5.5) : pendant de Guendouzi à gauche, on l'a moins vu si ce n'est sur un centre précis et décisif pour le second but.
Dimitri Payet (5.5) : un bon coup-franc pour la tête de Saliba, un tir un peu trop haut, une frappe ratée après un rebond et surtout une belle remise pour Under pour obtenir le penalty. Il a fait une passe ratée qui a donné un bon ballon aux Aiglons mais le but a été refusé pour hors-jeu. Il est passé avant-centre en fin de match avant de céder sa place.
Cédric Bakambu (non noté) : il a pris la place du numéro 10 et, sur son premier et seul ballon, fait un une-deux avec une passe en une touche de balle pour Gerson et surtout placé une super tête pour doubler la mise.
Cengiz Under (5.5) : après un tir sans danger et une belle passe pour Payet, il est allé obtenir le penalty obtenu juste avant le repos. Trop individuel sur de bons ballons après le repos, il est sorti à 15 minutes de la fin.
Amine Harit (non noté) : il a pris la place et le poste du Turc. Après un premier ballon atrocement mal joué sur une magnifique opportunité, il a manqué de justesse même s'il n'a pas rechigné à défendre.
Arkadiusz Milik (6) : après un tir non cadré, il a sereinement transformé le penalty avant la pause. En seconde période, on ne l'a vu que sur des ballons de la tête défensifs, son équipe étant largement dominée.
Sead Kolasinac (non noté) : entré pour un petit quart d'heure à la place du Polonais, il a joué sur la gauche de la défense et a permis à son équipe de contrer les nombreux attaquants niçois entrés pour revenir au score.

Les Olympiens l'ont enfin emporté à domicile ! Même s'ils n'ont pas fait un super match, ils ont été solides et plus réalistes que des Niçois qui ont beaucoup poussé en seconde période.
En plus de ce qui s'est passé sur la pelouse, il est à noter une attitude du public irréprochable dans un match scruté avec attention sur ce point.
Les prestations phocéennes ont été correctes sans être brillantes. Pau Lopez, pourtant peu sollicité, a fait un arrêt crucial à un moment important. William Saliba a fait beaucoup d'erreurs et est le moins bon Marseillais.
Il faudra continuer sur cette bonne dynamique après la trêve internationale pour rester en haut du classement.

par Seb le mardi 22 mars 2022 à 07h13
V. Garcia félicite les supporters de l'OM et s'interroge toujours sur Sampaoli
Deschamps explique la première convocation de Saliba

Cédric Bakambu : son actualité

3 réactions à cet article
22/03/2022 à 08:42
bouloulou
bouloulou

Les notes de Gerson et Saliba sont étonnantes. On a pas vu le même match.

22/03/2022 à 09:36
chuuwah
chuuwah

OM - Nice (2-1) : Focus sur Gerson : « http://cdn.jwplayer.com/videos/1r6lvi41-1920.mp4 ».

22/03/2022 à 18:47
bongo
bongo

Milik a tout raté mais marque tout de même, donc ok pour la surnote puisqu'il fait son job ... Mais Saliba et Gerson, c'est quand même étonnant .

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit