OM 1-1 Reims : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Comme contre Brest, c'est une contre-performance à domicile en position de dauphin même si le point du nul est assez inespéré étant donné la seconde période et le déroulé du match.

Le dernier match de cette année 2021 est la réception de Reims pour gagner et finir la première moitié de saison en tant que dauphin.
Jorge Sampaoli a un groupe au complet et aligne un 3-4-3 sans grande surprise. Pau Lopez est dans le but, les trois défenseurs sont Luan Peres à gauche, Duje Caleta-Car dans l'axe et William Saliba à droite ; Valentin Rongier est l'arrière droit/milieu défensif, Boubacar Kamara est l'autre milieu récupérateur avec Mattéo Guendouzi et Gerson plus haut ; les joueurs offensifs sont Cengiz Under à droite, Dimitri Payet (le capitaine) à gauche et Arkadiusz Milik dans l'axe.
Steve Mandanda, Alvaro Gonzalez, Leonardo Balerdi, Pape Gueye, Pol Lirola, Jordan Amavi, Luis Henrique, Konrad De La Fuente et Cheikh Bamba Dieng. Simon Ngapandouetnbu et Amine Harit ne sont pas sur la feuille de match.

L'OM a très nettement le ballon mais ne parvient pas à marquer en première période malgré plusieurs occasions.
La seconde mi-temps est moins dominée par les Marseillais faute à un manque de rythme et de vitesse dans les transmissions vers l'avant. Reims ouvre le score à 15 minutes de la fin sur un contre et, la fin de match est folle avec l'expulsion de Dieng, un penalty pas sifflé pour les Rémois et un autre penalty inespéré à la fin des arrêts de jeu pour Payet qui égalise après presque 10 minutes d'arrêts de jeu !

L'homme du match

Dimitri Payet (6) : positionné comme vrai ailier gauche qui a repiqué souvent dans l'axe, il a fait un super tir sur la transversale en première mi-temps. Souvent énervé car il a subi quelques fautes non sanctionnées, il a fait une bonne tête en fin de match où il a obtenu un penalty qu'il a très bien transformé.

Les autres joueurs

Pau Lopez (5.5) : un tir puissant sans angle bien détourné en corner et ce même corner boxé pour une partie où il s'est incliné une fois mais il ne pouvait rien.
William Saliba (5) : assez sobre et efficace défensivement, la plupart des actions champenoises en seconde période sont venues de son côté mais le décalage avait été fait bien avant faute à un manque de pressing de l'attaquant.
Duje Caleta-Car (4.5) : globalement peu sollicité, il a fait un bon retour avant l'heure de jeu mais aussi, alors qu'il était très haut, une passe honteuse qui a donné une belle opportunité aux attaquants rémois. Le Croate a aussi fait une intervention très limite en fin de match qui aurait pu coûter un penalty. Il est sorti dans les arrêts de jeu pour un choix plus offensif.
Pol Lirola (non noté) : entré dans les arrêts de jeu à la place du numéro 15, il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.
Luan Peres (4) : vraiment pas à l'aise en position offensive, alors que plus de vitesse ou d'initiative aurait pu lui permettre d'être à l'origine de plusieurs occasions, il a aussi fait un super retour défensif à l'heure de jeu. Le Brésilien a aussi été l'auteur d'une passe pitoyable sur la dernière action qui a contraint Kamara à faire une énorme faute qui aurait dû lui valoir un carton rouge.
Valentin Rongier (5) : il a pris un carton à la demi-heure puis a été assez actif avec notamment une belle percée devant la surface mais son tir a été contré par ... Milik. Il n'était pas bien placé sur le but champenois mais le décalage était dû au manque de présence et de pressing d'Under.
Boubacar Kamara (5) : le milieu défensif a été assez actif et mobile, venant aider sa défense ou son attaque quand c'était nécessaire. Il aurait dû être expulsé à la fin des arrêts de jeu pour compenser une passe lamentable de Peres et éviter un duel à Lopez, mais il n'a miraculeusement pris qu'un carton jaune.
Mattéo Guendouzi (5.5) : une grosse activité et très porté vers l'avant, de belles combinaisons, un centre/tir très dangereux, une bonne tête sur un corner au premier poteau pour une première mi-temps très réussie. Beaucoup moins à son avantage après le repos, tout comme son équipe, on voit qu'il est vraiment le moteur et le baromètre de l'OM cette saison.
Gerson (4) : le milieu qui a pris un carton sévère avant la pause est passé avant-centre à la sortie de Milik mais en étant très peu à son avantage.
Cheikh Bamba Dieng (non noté) : il a pris la place du Brésilien pour une douzaine de minutes et a fait un tacle honteux, dangereux et inutile qui a condamné son équipe à jouer à 10 de manière très bête.
Cengiz Under (3.5) : il a commencé par un tir puissant sur le gardien puis a été imprécis dans ses tentatives. Le Turc a surtout été absent après le repos dans le jeu et n'a fait aucun repli défensif ce qui a permis aux Rémois d'avoir beaucoup d'espace notamment sur le but. Il est extrêmement étonnant qu'il n'est pas été sorti.
Arkadiusz Milik (4) : quelques combinaisons et un tir puissant en première mi-temps, le Polonais a été remplacé en seconde période pour faire place à un autre schéma tactique après une performance bien terne.
Konrad de la Fuente (non noté) : entré en milieu de seconde période, il n'a rien apporté sur son aile gauche.

Comme contre Brest, c'est une contre-performance à domicile en position de dauphin même si le point du nul est assez inespéré étant donné la seconde période et le déroulé du match.
Les performances individuelles n'ont pas été exceptionnelles, avec un Cengiz Under pas assez tranchant et surtout ne pressant pas quand les Rémois attaquaient. Pour le meilleur, c'est beaucoup plus difficile probablement Dimitri Payet pour être aller chercher et transformer le penalty.
Il y aura une très courte pause avant de repartir, en Coupe de France dès le 3 janvier, et il faudra être bien plus constant durant la seconde partie de la saison pour espérer rester en haut du classement.

par Seb le samedi 25 décembre 2021 à 10h20
L'équipe de FootMarseille vous souhaite de bonnes fêtes !
Un adversaire loue la gentillesse de Payet

Dimitri Payet : son actualité

1 réaction à cet article
25/12/2021 à 11:00
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Le pire a bel et bien été C.Under : comme depuis quelques matchs, brouillon dans ses tentatives, dans ses passes, sans oublier son repli défensif inexistant.
Il aurait dû sortir...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit