Cannet Rocheville 1-4 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens se qualifient donc sur un score large mais l'expulsion et le penalty à la demi-heure ont fait la différence face à des Cannetans qui ont été bons puis valeureux.

Même si la rencontre a lieu au Vélodrome, c'est officiellement le club maralpin qui reçoit dans ce 32ème de finale de la Coupe de France. Dans ce contexte, tout autre résultat qu'une qualification pour les Olympiens serait un cuisant échec étant donné que l'ES Cannet Rocheville évolue en National 3, le 5ème échelon du football français.
Jorge Sampaoli n'a pas retenu William Saliba et Cengiz Under, probablement pour les faire souffler et il fait tourner pas mal ses joueurs. Ainsi, Steve Mandanda a le brassard et est dans le but, la défense est formée de Pol Lirola, Leonardo Balerdi, Alvaro Gonzalez et Jordan Amavi de droite à gauche ; Pape Gueye et Mattéo Guendouzi sont les deux milieux alors qu'en attaque on retrouve Dimitri Payet comme meneur de jeu, Amine Harit à droite, Konrad De La Fuente à gauche et Arkadiusz Milik dans l'axe. C'est donc dans un 4-2-4 très inhabituel qu'évolue l'équipe de l'entraineur argentin.
Le banc de touche est occupé par Pau Lopez, Luan Peres, Duje Caleta-Car, Boubacar Kamara, Oussama Targhalline, Valentin Rongier, Gerson, Luis Henrique et Cheikh Bamba Dieng. Simon Ngapandouetnbu n'est pas sur la feuille de match.

Les Cannetans ouvrent le score au quart d'heure sur leur première action mais Milik égalise sur penalty avant le repos alors que les joueurs du Cannet se retrouvent à 10.
En supériorité numérique, les Marseillais dominent nettement la seconde période et marquent par Milik, Henrique et encore Milik pour un 4-1 sévère.

L'homme du match

Arkadiusz Milik (8) : l'avant-centre a commencé par un lob imprécis puis a fait un tir en pivot renvoyé sur la ligne de but et il a surtout superbement transformé un penalty avant le repos. Après une reprise au-dessus sur un bon centre en tout début de seconde période, il a placé une tête sur la transversale sur un corner puis inscrit un plat du pied plein de sérénité pour le deuxième but. Le Polonais a été bien présent devant le but pour le quatrième but en poussant le ballon dans le but vide après un nouveau caviar de Guendouzi.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : de retour dans le but avec le brassard, il n'a rien eu à faire si ce n'est un tir de loin stoppé facilement à l'heure de jeu. Il n'a rien pu faire sur le but en début de match, pas aidé par ses défenseurs.
Pol Lirola (5) : positionné arrière droit, il a correctement défendu et a fait quelques montées et des centres de qualité contrastée. Il a aussi fait un tir de loin boxé par le gardien avant de sortir.
Valentin Rongier (non noté) : entré pour les 20 dernières minutes à la place et au poste de l'Espagnol, il a été porté vers l'avant avec notamment une belle passe pour Payet.
Jordan Amavi (5) : c'était seulement sa troisième apparition de la saison et il a été très tonique et volontaire et, même s'il n'est pas bien aligné sur le but cannetan, il a fait une entrée intéressante.
Oussama Targhalline (non noté) : remplaçant de l'arrière gauche, il a joué une douzaine de minutes au poste de milieu défensif pour sa première apparition avec l'équipe professionnelle.
Leonardo Balerdi (5) : le stoppeur droit a vécu une rencontre tranquille et a fait ce qu'il devait faire.
Alvaro Gonzalez (4.5) : le stoppeur gauche a pris un carton évitable en milieu de première période pour contestation après qu'il n'ait pas été très à son avantage sur le but du Cannet. Pour le reste, il a tenu son rang.
Pape Gueye (5) : le milieu défensif axial a dû beaucoup courir pour presser et récupérer des ballons. Il a aussi placé un tir depuis la surface détourné en corner par le gardien. Sur le coup de pied de coin qui a suivi, il a placé une tête sur le gardien. En seconde période, avant de sortir, il a tiré de loin sur le gardien.
Gerson (non noté) : entré à la place de l'ancien du Havre, il a joué très bas à la sortie d'Amavi pendant quelques minutes avant de monter d'un cran et de faire un super numéro dans la surface mais son tir était au-dessus.
Mattéo Guendouzi (7.5) : milieu plutôt à droite (mais il a coulissé en fonction du positionnement de Payet), il a commencé par un bon retour défensif dans sa surface. Il a ensuite fait un centre précis pour le deuxième but, une récupération très haute et un caviar pour le troisième but et, alors qu'il était plutôt arrière gauche en fin de match, il a encore été passeur décisif depuis la droite sur le dernier but !
Dimitri Payet (5) : meneur de jeu plutôt à gauche, il a commencé par une belle passe pour Milik puis a été assez mobile mais jamais décisif. Il a aussi loupé un tir sur un centre en retrait et perdu un duel face au gardien en fin de match.
Amine Harit (3.5) : on a très peu vu l'ailier droit qui aurait dû obtenir un penalty à la demi-heure mais qui, pour le reste, n'a rien apporté.
Luis Henrique (non noté) : il a pris la place du Marocain et a joué ailier droit. Il a commencé par un tir raté sur un bon ballon, puis il a fait un bon centre en retrait pour Payet et a surtout enfin marqué un un but avec l'OM sur un service admirablement précis de Guendouzi.
Konrad de la Fuente (5) : l'ailier gauche a fait plusieurs centres loupés sur de bons ballons et a obtenu un penalty (et un second jaune, qui aurait dû être un rouge direct). Il a ensuite décoché un tir au-dessus et fait un bon centre en retrait en début de seconde période. Il est sorti après un bon tir contré et une prestation très contrastée.
Cheikh Bamba Dieng (non noté) : il a joué ailier gauche à la place et au poste de l'ancien du Barca. Il a été peu inspiré et maladroit.

Les Phocéens se qualifient donc sur un score large mais l'expulsion et le penalty à la demi-heure ont fait la différence face à des Cannetans qui ont été bons puis valeureux.
Individuellement, Arkadiusz Milik pour son triplé est le meilleur Marseillais, même si Mattéo Guendouzi pour ses trois passes décisive était un sérieux prétendant. Amine Harit est quant à lui de loin le moins bon Phocéen.
Il faudra bien conclure l'année 2021 contre Reims mercredi pour conserver la place de dauphin en Ligue 1 avant de se projeter sur la seconde moitié de la saison.

par Seb le lundi 20 décembre 2021 à 07h32
Sampaoli respecte beaucoup le match de Cannet Rocheville
Coupe de France : l'OM ira à Chauvigny

Arek Milik : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit