Galatasaray 4-2 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est une défaite logique, faute à une défense trop faible, qui ponctue ce déplacement. L'élimination est tout aussi logique malgré 4 premiers matches intéressants, celui-ci étant le premier où l'adversaire a été meilleur.

Quelques jours après les fortes turbulences suite à l'agression de Dimitri Payet à Lyon et le match qui n'a pas eu lieu, les Olympiens jouent à Istanbul leur qualification en Europa Ligue où ils doivent gagner (chez le leader) pour être bien positionnés avant la dernière journée.
Valentin Rongier et Dimitri Payet sont restés à Marseille car suspendus tous les deux. Pour le reste, Jorge Sampaoli a un groupe au complet et aligne un 3-5-2 avec le ballon et 4-4-2 sans. Pau Lopez est dans le but, la défense est composée de Luan Peres, Duje Caleta-Car et William Saliba de gauche à droite ; Pol Lirola a le poste d'arrière/milieu défensif droit alors que Boubacar Kamara (le capitaine) est l'autre récupérateur ; Mattéo Guendouzi (à droite), Gerson (dans l'axe) et Pape Gueye (à gauche) évoluent derrière les deux attaquants Cheikh Bamba Dieng à droite et Arkadiusz Milik à gauche.
Le banc de touche est occupé par Steve Mandanda, Simon Ngapandouetnbu, Jordan Amavi, Alvaro Gonzalez, Leonardo Balerdi, Paolo Sciortino, Ugo Berteli, Jonathan Pitou, Amine Harit, Cengiz Under, Konrad De La Fuente et Luis Henrique.

Après un tir sur la transversale, les Turcs ouvrent rapidement le score et doublent la mise à la demi-heure dans une défense en grande difficulté. Malgré un peu de mieux avant le repos, il y a 2-0 à la pause.
Galatasaray marque un troisième but mais Milik réduit le score peu après. Sur une nouvelle erreur défensive, les Stambouliotes marque une quatrième fois alors que Milik s'offre un doublé pour une défaite lourde mais logique.

L'homme du match

Cheikh Bamba Dieng (5.5) : de retour dans le onze, il a joué attaquant droit. Le nouvel international sénégalais a commencé par une bonne récupération très haute mais il a buté sur le gardien. Il a placé deux têtes en première période, une ratée et une autre détournée en corner. Avant la pause, il a surtout effectué une belle percée et un tir renvoyé sur la transversale par le gardien. En tout début de seconde période, il n'a pas redressé le ballon après un duel gagné avec le gardien. Il a obtenu quelques coup-francs ainsi que le penalty du premier but.

Les autres joueurs

Pau Lopez (4.5) : de retour dans le but après l'intérim de Mandanda d'une rencontre, il a été sauvé par sa transversale après 10 minutes et a ensuite encaissé 4 buts où il n'a pas été aidé par sa piteuse défense (mais où il aurait pu être plus tranchant sur le premier).
William Saliba (3.5) : quelques interventions réussies tout en vitesse en début de match puis il a surtout été coupable sur les deux derniers buts avec une grossière perte de balle et un piteux marquage.
Duje Caleta-Car (4) : malheureux de marquer contre son camp le second but, il a été le moins en difficulté des défenseurs mais ça n'était malheureusement pas difficile...
Luan Peres (3.5) : face au technique Feghouli, il a eu beaucoup de mal et a souvent été dépassé. Il a tout de même fait une belle montée dans la surface et tir sur le poteau en première période. En fin de match, il a fait une piteuse intervention mais il y a eu hors-jeu (d'un rien) et le 5ème but de Galatasaray a été refusé.
Boubacar Kamara (3.5) : le capitaine a perdu plusieurs ballons dont celui à l'origine de l'ouverture du score. Il n'a pas paru dans le rythme et a été largement dominé par ses adversaires directs.
Pape Gueye (4) : positionné milieu gauche, il n'est vraiment pas à l'aise dans ce rôle et on l'a très et trop peu vu.
Konrad de la Fuente (non noté) : entré pour une demi-heure à la place de Gueye, il a évolué ailier gauche et a apporté un peu de peps à son équipe. Il a notamment délivré le centre pour le second but.
Mattéo Guendouzi (5) : positionné comme milieu droit, il a tiré les (rares) coups de pied arrêtés sur la gauche délivrant notamment un bon ballon à Dieng. Il a été un des Olympiens les moins en difficulté et il a aussi décoché une frappe de loin en fin de rencontre.
Gerson (3) : à nouveau titulaire au poste de milieu axial qui penchait à gauche, il a encore été trop lent et sans la moindre influence dans le jeu et à la récupération.
Pol Lirola (4) : il a botté les coups de pied arrêtés venant de la droite. Il a été plus en vue offensivement avec un bon centre pour Dieng, un tir sur le gardien et une belle action en début de seconde période. Par contre, il n'a pas été très à son aise défensivement.
Arkadiusz Milik (5.5) : attaquant gauche, il s'est battu face à un adversaire direct très athlétique. Auteur d'une belle remise pour Dieng en tout début de seconde mi-temps, il a inscrit le penalty en deux temps en suivant bien son premier repoussé et il a été précis de la tête pour marquer à bout portant le second but. Malgré ses buts, il a paru moins influent que Dieng mais a été bien plus efficace.

C'est une défaite logique, faute à une défense trop faible, qui ponctue ce déplacement. L'élimination est tout aussi logique malgré 4 premiers matches intéressants, celui-ci étant le premier où l'adversaire a été meilleur.
Individuellement, les performances n'ont pas été bonnes. Gerson en est, encore une fois, le meilleur exemple. Pour l'Olympien le plus à son avantage, c'est à choisir entre les deux attaquants avec une petite préférence pour Cheikh Bamba Dieng qui, malgré sa maladresse, a été très volontaire et incisif.
Il faudra se remettre de cette défaite pour battre Troyes dimanche et rester dans la course aux premières places en Ligue 1.

par Seb le samedi 27 novembre 2021 à 05h33
Sampaoli : "C'est un moment compliqué pour Payet"
Di Meco : "La saison ne bascule pas du bon côté"

Jorge Sampaoli : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit