OM 0-0 Metz : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Etant donné le classement c'est une grosse contre-performance alors que sur la vue du match, c'est un bon point de pris pour les Olympiens face à de très bons Messins qui n'ont pas été adroits et heureux devant le but de Mandanda. 11 Olympiens ont été incapables de mettre un but à 10 Messins pendant plus de 45 minutes...

Moins de 3 jours après la réception de la Lazio, les Olympiens remettent le couvert au Vélodrome mais face à Metz, avant-dernier de Ligue 1.
Boubacar Kamara est le seul absent (car suspendu) de l'effectif. Jorge Sampoali, lui aussi suspendu et donc en tribune, fait, comme prévu, un peu tourner ses joueurs. Le onze est composé de Steve Mandanda (avec le brassard) comme dernier rempart, les trois défenseurs sont William Saliba, Duje Caleta-Car et Luan Peres de droite à gauche ; Pol Lirola est le défenseur/milieu droit, Mattéo Guendouzi est l'autre milieu récupérateur, Gerson est plus haut et à gauche, Dimitri Payet évolue derrière les trois attaquants Luis Henrique à gauche, Cengiz Under à droite et Arkadiusz Milik dans l'axe. C'est donc l'habituel 3-4-3.
Pau Lopez, Jordan Amavi, Leonardo Balerdi, Alvaro Gonzalez, Valentin Rongier, Pape Gueye, Konrad De La Fuente, Amine Harit et Cheikh Bamba Dieng sont sur le banc. Fabio Vanni est, pour une fois, le troisième gardien et donc en tribune.

A un horaire inhabituel (dimanche à 13h) mais dans un stade plein, les Olympiens sont malmenés et ils sont très heureux d'arriver avec un 0-0 au repos.
Lirola est remplacé par Balerdi en début de seconde période et l'OM passe en 4-3-3. Les Messins se retrouvent rapidement à 10 et l'OM a enfin des occasions mais Metz en a aussi plusieurs énormes et il n'a y a pas de but pour un résultat très décevant.

L'homme du match

Steve Mandanda (6.5) : LA grande surprise du onze ! Le capitaine historique était de retour parmi les titulaires et il a débuté par une relance au pied ratée puis a fait une bonne intervention sur un centre difficile et dévié un tir croisé sur son poteau. Abandonné par ses défenseurs sur un corner où il a été miraculeusement sauvé par ... un Messin, il a encore été sauvé par son poteau peu après et a donc eu une baraka incroyable sur les 45 premières minutes. Après la pause, il a renvoyé un tir sans angle puissant et fait une super sortie dans les pieds. Bref, un retour réussi malgré le mauvais résultat de son équipe.

Les autres joueurs

William Saliba (6) : battu de la tête sur un centre, il a ensuite été solide et, alors qu'il a été latéral droit en seconde période dans une défense à 4, il a été intéressant dans son couloir avec quelques montées et choix intelligents, notamment une belle passe pour Milik et un bon centre en retrait. Il a aussi placé une tête non cadrée sur le dernier corner.
Luan Peres (5) : après un tir de loin non cadré, il a fait une super montée offensive et un bon centre en retrait mais n'a pas été le plus serein défensivement. A noter qu'il a été arrière gauche dans une défense à quatre pendant une bonne partie de la seconde période.
Duje Caleta-Car (5) : pas mal de têtes sur de longs ballons pour le Croate qui a été le plus axial des défenseurs dans la défense à trois et stoppeur gauche dans la défense à quatre. Il a pris un carton logique à 20 minutes de la fin et est sorti pour un choix offensif en fin de match.
Cheikh Bamba Dieng (non noté) : entré pour les arrêts de jeu à la place de Caleta-Car, il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence si ce n'est sur une récupération.
Pol Lirola (3.5) : positionné comme arrière/milieu défensif droit, il a raté deux centres sur de très bons ballons et a surtout été en immense difficulté défensive et souvent trop lent pour se replacer. Sans surprise, il est sorti à la mi-temps.
Leonardo Balerdi (5.5) : il a pris la place de l'Espagnol dès le coup d'envoi de la seconde période. Il a été stoppeur droit dans une défense à quatre et a fait une entrée intéressante avec quelques interventions importantes.
Mattéo Guendouzi (6) : milieu récupérateur axial, il était au départ de tous les mouvements de son équipe et a donc touché énormément de ballons mais n'est pas parvenu à faire le décision.
Gerson (3.5) : le milieu gauche a ralenti le jeu à chacune de ses prises de balle. Positionné plutôt à droite après la pause, il est logiquement sorti après une nouvelle piètre prestation.
Amine Harit (non noté) : il a joué la dernière demi-heure à la place du Brésilien et n'a rien amené.
Dimitri Payet (6) : il a commencé par une piteuse combinaison sur un coup-franc avec Under puis fait une super frappe sur la transversale. Il a ensuite fait plusieurs belles passes et déviations. Il s'est relevé sur un énorme coup reçu en début de seconde mi-temps qui a conduit à l'exclusion logique du défenseur lorrain. Le meneur de jeu a aussi fait un super retour défensif dans les arrêts de jeu, évitant probablement la défaite aux siens.
Cengiz Under (4) : peu en vue le Turc n'est jamais parvenu à faire la différence faute à beaucoup d'imprécisions.
Luis Henrique (3) : l'ailier gauche a perdu deux duels face au gardien messin (un par mi-temps) et ne s'est que trop rarement entendu avec Payet ou Gerson. Après une atroce perte de balle devant sa surface en début de seconde période, il a logiquement été remplacé à l'heure de jeu.
Konrad de la Fuente (non noté) : entré à la place et au poste du numéro 11, il a été bien meilleur que le titulaire avec un bon une-deux avec Milik, une reprise de volée non cadrée et quelques bons débordements. Il a aussi effectué une belle frappe détournée en corner mais cela n'a pas suffi.
Arkadiusz Milik (4.5) : une bonne remise pour Payet, un tir raté et contré, un coup-franc dans le mur, un tir en pivot d'un rien à côté et une tête de près sur le gardien pour un match où il a manqué de justesse même s'il a toujours été volontaire.

Etant donné le classement c'est une grosse contre-performance alors que sur la vue du match, c'est un bon point de pris pour les Olympiens face à de très bons Messins qui n'ont pas été adroits et heureux devant le but de Mandanda. 11 Olympiens ont été incapables de mettre un but à 10 Messins pendant plus de 45 minutes...
Individuellement, on a clairement vu que certains ne sont pas niveau comme Lirola, Gerson et Luis Henrique. Difficile donc de désigner le pire Provençal, peut-être Luis Henrique. Le meilleur est aussi compliqué à trouver, probablement Steve Mandanda qui a été décisif et extrêmement chanceux.
C'est donc 2 points de perdu dans la course aux premières places et l'OM descend du podium. Il va y avoir maintenant deux semaines sans match pour les non-internationaux avant de se lancer dans le dernier sprint avant la trêve du milieu de saison.

par Seb le mardi 09 novembre 2021 à 07h43
Henry donne son avis sur le système de Sampaoli
Djellit : "L'OM c'est sympa mais ça commence à s'essouffler"

Steve Mandanda : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit