Lille 2-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est une défaite logique qui ponctue cette rencontre, la première cette saison où les Marseillais ont été dominés par des Lillois auteurs d'une très bonne seconde période.

Alors que les Olympiens marquent le pas depuis quelques matches, c'est un déplacement chez le champion de France en titre qui arrive face à des Lillois plus que poussifs cette saison.
Seul Dimitri Payet est indisponible (touché à un mollet) et le groupe présent dans le Nord est donc quasiment au complet. Jorge Sampaoli fait évoluer son dispositif tactique dans un 3-5-2 avec Pau Lopez dans le but, la défense est composée de Duje Caleta-Car à gauche, William Saliba à droite et Leonardo Balerdi dans l'axe ; Pol Lirola est dans le couloir droit, Luan Peres à gauche, Mattéo Guendouzi (avec le brassard) et Gerson sont plus centraux avec Valentin Rongier plus haut, en meneur de jeu ; le duo offensif est formé de Cengiz Under (à gauche) et Cheikh Bamba Dieng (à droite).
Sur le banc de touche on retrouve Steve Mandanda, Jordan Amavi, Alvaro Gonzalez, Boubacar Kamara, Pape Gueye, Amine Harit, Luis Henrique, Konrad De La Fuente et Arkadiusz Milik. Simon Ngapandouetnbu et Salim Ben Seghir regardent finalement la rencontre depuis la tribune.

La première période est relativement équilibrée mais les Lillois ont les meilleures occasions et ouvrent le score à la demi-heure.
Sampaoli revient à son 3-4-3 en seconde période et fait entrer Kamara et Milik mais Lille est beaucoup plus tranchant et il faut plusieurs miracles pour n'attendre que la dernière action pour encaisser un second but.

L'homme du match

Pau Lopez (5.5) : après une relance au pied ratée, il a bien renvoyé un tir de près en première période et n'a pas été aidé par ses défenseurs sur l'ouverture du score. Miraculeusement sauvé par sa transversale puis son poteau, il s'est finalement incliné à la fin des arrêts de jeu alors que son équipe poussait pour égaliser et était très déséquilibrée.

Les autres joueurs

William Saliba (5) : il a alterné le bon (notamment un super retour défensif en taclant et une bonne intervention dans la surface) et le beaucoup moins bon (par exemple une intervention ratée devant le but sur l'ouverture du score et un contrôle raté qui a donné un ballon de but).
Leonardo Balerdi (5.5) : il a essayé de boucher les trous et combler décalages dans sa défense et a été le moins mauvais des défenseurs malgré un carton avant la pause.
Pape Gueye (non noté) : entré pour les arrêts de jeu à la place du défenseur argentin, il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.
Duje Caleta-Car (4) : titulaire surprise sur la gauche de la défense, il n'a pas été très à l'aise et on a surtout vu qu'il avait manqué d'habitude et d'automatismes avec le reste de ses partenaires. Il est sorti au repos.
Boubacar Kamara (5) : entré dès le retour des vestiaires à la place du Croate, il a évolué dans un rôle habituel de milieu/arrière droit. Il a commencé par une relance complètement ratée mais aussi fait deux belles montées dans la surface jouant plus haut en fin de match, presque ailier pour essayer de revenir à la marque.
Pol Lirola (3.5) : encore peu à son avantage sur la droite du milieu de terrain, comme depuis le début de la saison, il est passé ailier gauche après la pause et on a vu qu'il manquait de repère à ce poste.
Luis Henrique (non noté) : il a pris la place de l'Espagnol et a joué ailier droit quelques minutes mais n'a pas eu assez de temps pour s'illustrer.
Luan Peres (4.5) : comme Saliba, il a eu des hauts et des bas dans cette rencontre. Dans un rôle de arrière/milieu gauche, il a débuté par une passe ratée et a surtout été en retard au début de l'action de l'ouverture du score. Avant le repos, il a effectué un bon débordement et un centre depuis la surface lilloise. Repositionné dans son rôle habituel de stoppeur gauche après la pause, il a fait un bon double retour dans la surface mais a aussi été facilement passé par Sanches en fin de match.
Mattéo Guendouzi (5) : c'était le premier capitanat pour le milieu prêté par Arsenal qui a, comme d'habitude, montré de l'envie et eu de l'activité mais a raté les deux tirs qu'il a fait.
Gerson (3.5) : positionné comme milieu gauche, il a perdu une balle au milieu qui a donné une super opportunité aux Lillois mais on l'a encore trop peu vu si ce n'est sur un tir au-dessus lors d'une belle opportunité dans la surface. On se demande surtout comment il a pu râler au moment de son remplacement après une telle prestation (et toutes les précédentes)...
Amine Harit (non noté) : entré à la place du Brésilien, il a évolué plutôt à droite et n'a fait qu'un bon débordement.
Valentin Rongier (4.5) : son positionnement très avancé, presque comme meneur de jeu axial, était le plus étonnant dans le onze de départ de Sampaoli. Peu à son avantage dans ce registre, il a joué plus bas en seconde période sans se mettre beaucoup plus en évidence.
Cengiz Under (4.5) : attaquant gauche pendant les 45 premières minutes, il a assez bien tiré les coups de pied arrêtés mais n'est jamais parvenu à faire la différence dans le jeu même s'il a repris un rôle plus habituel après le repos sur l'aile droite. Son second jaune et donc son exclusion a mis fin aux espoirs de son équipe.
Cheikh Bamba Dieng (4.5) : attaquant gauche pendant les 45 premières minutes, il a tiré sur le gardien et fait une belle reprise aussi sur le gardien.
Arkadiusz Milik (4.5) : il a joué la seconde mi-temps à la place du Sénégalais. Après une tête sans danger sur un coup-franc, on l'a surtout vu sur des déplacements et décrochages mais rien de décisif.

C'est une défaite logique qui ponctue cette rencontre, la première cette saison où les Marseillais ont été dominés par des Lillois auteurs d'une très bonne seconde période.
Individuellement, les Phocéens ont tous été moins bons par leurs adversaires, surtout dans l'envie et l'impact. Gerson a paru le moins bon alors qu'il est bien difficile de désigner le meilleur, peut-être Pau Lopez.
Les non-internationaux auront deux semaines pour reprendre le travail avant d'ensuite reprendre leur rythme de deux rencontres par semaine et d'absolument inverser la très mauvaise tendance des deux dernières semaines.

par Seb le mardi 05 octobre 2021 à 06h50
Les réactions de la LFP et de la FFF, suite au décès de Tapie
Lopez : "Je me sens bien aujourd'hui"

Pol Lirola : son actualité

1 réaction à cet article
05/10/2021 à 08:04
bouloulou
bouloulou

Trop de joueurs qui changent de postes tout le temps et ne jouent pas à leur poste de prédilection, alors que des spécialistes de ces postes restent sur le banc. Lirola ailier Gauche? Luan Peres Piston?? Rongier numero 10??? Gerson essayé partout, Harit pareil. Il ne reste plus qu'a essayer Balerdi comme gardien, comme ça on aura un gardien qui participe encore plus au jeu.
Je ne comprends pas cette volonté de créer de l'inconfort et de la tension partout et tout le temps, qui se transforment en mécontentement au moindre pépin. Sampaoli creuse à vitesse grand V le trou de la crise, qui risque d'arriver plus vite que prévu. Vu son historique, je pensais qu'il partirait en juin, mais là, la proba qu'il parte avant la trêve est en train de monter.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit