OM 2-0 Rennes : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est encore une belle victoire pour les Marseillais qui ont à nouveau dominé leur sujet et produit du jeu offensif face à des Rennais qui n'ont pas pu faire grand-chose. A noter aussi un schéma tactique légèrement différent au milieu pendant 70 minutes, ce qui donne des possibilités tactiques supplémentaires à Sampaoli.

Après la prestation très aboutie à Moscou jeudi mais le résultat très frustrant, les Marseillais retrouvent le championnat avec la réception de Rennes qui a aussi joué un match européen jeudi.
Alvaro Gonzalez est suspendu alors qu'Arkadiusz Milik n'est toujours pas apte. Jorge Sampaoli reste sur son 3-4-3 avec pas mal de changements de joueurs (surtout au milieu et en attaque) et des milieux positionnés différemment. Pau Lopez reste dans le but, William Saliba, Leonardo Balerdi et Luan Peres de droite à gauche sont les défenseurs ; Pape Gueye est le seul milieu défensif avec Mattéo Guendouzi à gauche et Pol Lirola à droite un peu plus haut ; le capitaine Dimitri Payet est dans l'axe derrière les trois attaquants qui sont Konrad De La Fuente à gauche, Cengiz Under à droite et Cheikh Bamba Dieng dans l'axe.
Steve Mandanda, Jordan Amavi, Duje Caleta-Car, Boubacar Kamara, Valentin Rongier, Oussama Targhalline, Gerson, Amine Harit et Luis Henrique sont les remplaçants alors que Simon Ngapandouetnbu est le 21ème homme et en tribune.

Les Marseillais démarrent fort mais les débats s'équilibrent et il n'y a pas de but avant la pause.
Dieng ouvre rapidement le score après le repos puis Harit double la mise à 20 minutes de la fin et l'OM gère tranquillement la fin du match.

L'homme du match

Cheikh Bamba Dieng (7.5) : avant-centre au coup d'envoi, il a été un chouia court de la tête sur un corner en début de match puis a perdu un duel avec Gomis sur un tir du droit. Bien placé et précis (et aussi un peu heureux) pour ouvrir le score en tout début de seconde période, il a ensuite été un peu court de la tête sur un centre de Payet montrant qu'il a (aussi) les qualités d'un avant-centre. Il est passé à droite et a mal joué un bon ballon dans la surface avant de sortir.

Les autres joueurs

Pau Lopez (4.5) : encore titulaire, il a été très peu sollicité mais n'a pas été très serein avec une intervention ratée sur un corner, une sortie étrange sur un long ballon où il est allé au-delà de sa surface de la tête au lieu d'attendre le ballon dans sa surface. Il a aussi pris quelques ballons faciles en fin de match.
William Saliba (4.5) : après une tête offensive sur le gardien breton après un corner, il a été l'auteur d'une grossière perte de balle devant sa surface avant la pause. Avec aussi une bonne intervention mais une relance trop lente, c'est sûrement sa moins bonne prestation sous le maillot blanc.
Leonardo Balerdi (6) : avec la suspension de Gonzalez, il a retrouvé le poste de défenseur axial et a dominé sa zone avec quelques couvertures et bonnes interventions.
Luan Peres (5) : en difficulté face au grand, costaud et rapide Guirassy à quelques reprises, il a pris des risques sur plusieurs relances mais a aussi délivré la longue ouverture décisive sur le but d'Harit.
Pape Gueye (6.5) : titularisé au poste de seul milieu défensif, il a débuté par un bon tir à rebond difficilement détourné en corner par Gomis. Malgré quelques passes ratées, il a été présent et actif. A noter aussi un tir contré avant l'heure de jeu, un bon retour dans la surface et un geste d'énervement bien inutile dans les arrêts de jeu. Néanmoins, il a montré qu'il était un élément important de l'effectif et qu'il y avait aussi de la concurrence aux postes de milieux défensifs.
Pol Lirola (5) : dans un rôle de milieu droit, on a vu qu'il est peu à l'aise à ce poste où il ne peut faire valoir ses qualités de vitesse et de débordement. Il a tout de même effectué un centre décisif sur l'ouverture du score à un moment où il était dans sa zone préférée.
Boubacar Kamara (non noté) : il a remplacé Lirola et a joué 20 minutes au poste de milieu droit pour conserver le score.
Mattéo Guendouzi (7) : il a confirmé qu'il était le poumon de l'équipe avec beaucoup d'activité, du travail défensif et la volonté d'aller de l'avant. Il a aussi placé plusieurs tirs.
Gerson (non noté) : entré à la place de Guendouzi pour une vingtaine de minutes, il a géré tranquillement alors que le score était acquis.
Dimitri Payet (6) : de retour dans le onze après sa blessure, il a évolué en vrai meneur de jeu. Il a fait une belle passe pour Dieng puis a coupé un centre au premier poteau mais c'est passé de peu à côté. Positionné avant-centre pour les 20 dernières minutes, il a tiré au-dessus un coup-franc plein axe dans les arrêts de jeu.
Cengiz Under (5) : assez actif en première période, le Turc a fait un bon centre pour Payet puis a gaspillé un bon ballon et raté une reprise difficile. Comme souvent, il a aussi gardé un peu trop le ballon sur certaines actions.
Valentin Rongier (non noté) : entré pour les 20 dernières minutes à la place de l'international turc afin de revenir au schéma tactique habituel à deux récupérateurs et conserver le score.
Konrad de la Fuente (4) : à nouveau titularisé après quelques matches sur le banc, il a été très discret et n'est jamais parvenu à faire la différence. Il est logiquement sorti à l'heure de jeu.
Amine Harit (non noté) : entré pour la dernière demi-heure à la place et au poste de l'Américain, il a marqué sur un de ses premiers ballons sur une action individuelle au milieu de deux défenseurs avec un peu de réussite mais de la volonté.
Luis Henrique (non noté) : il a pris la place du premier buteur sénégalais et a joué vingt minutes sur l'aile droite sans se mettre en évidence.

C'est encore une belle victoire pour les Marseillais qui ont à nouveau dominé leur sujet et produit du jeu offensif face à des Rennais qui n'ont pas pu faire grand-chose. A noter aussi un schéma tactique légèrement différent au milieu pendant 70 minutes, ce qui donne des possibilités tactiques supplémentaires à Sampaoli.
Individuellement, Cheikh Bamba Dieng a encore été le meilleur de son équipe alors que Konrad de la Fuente a été le moins inspiré.
Pas le temps de souffler pour les Olympiens qui iront à Angers dans la semaine avant de recevoir Lens le week-end prochain.

par Seb le lundi 20 septembre 2021 à 20h44
Le beau geste de la famille Tapie pour René Malleville
Valère Germain "ne regrette rien" de son passage à l'OM

Mattéo Guendouzi : son actualité

2 réactions à cet article
20/09/2021 à 22:58
titom82
OM

Homme du match? Guendouzi, même si la plupart ont été bons.

21/09/2021 à 10:32
Vasco93
Vasco93

Guendouzi homme du match après c'est vrai que Bamba a débloqué la rencontre il est vraiment bon dans ses appels de balle c'est un joueur intelligent et c'est pas donné à tout le monde

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit