OM 2-1 Villarreal : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une bonne prestation, les Marseillais remportent une victoire de prestige et concluent leur préparation de belle manière.

Le dernier match d'avant-saison est le seul qui a lieu au Vélodrome et l'événement est la présence de 30000 spectateurs alors que cela fait presque un an et demi que les Marseillais n'ont pas joué devant leur public dans leur stade.
Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car sont toujours absents à cause de la COVID-19 tandis que Pau Lopez et Arkadiusz Milik sont à l'infirmerie. Jorge Sampaoli a étoffé son groupe avec quelques jeunes supplémentaires. Il conserve son 3-4-3 avec Steve Mandanda dans le but (et avec le brassard), une défense formée par William Saliba, Leonardo Balerdi et Luan Peres de droite à gauche ; Pape Gueye et Valentin Rongier sont les milieux récupérateurs alors que Gerson (à gauche) et Mattéo Guendouzi (à droite) évoluent plus haut ; les trois attaquants sont Luis Henrique sur la gauche, Cengiz Under sur la droite et Dimitri Payet dans l'axe.
La feuille de match est complétée par Simon Ngapandouetnbu, Fabio Vanni, Alvaro Gonzalez, Jordan Amavi, Oussama Targhalline, Bilal Nadir, Salim Ben Seghir, Konrad De La Fuente, Nemanja Radonjic, Cheikh Bamba Dieng et Dario Benedetto.

L'OM démarre fort et ouvre le score rapidement sur un but contre son camp après un coup-franc de Payet. Petit à petit, Villarreal est moins dominé et les débats s'équilibrent mais les Marseillais restent devant au repos.
Villarreal se retrouve à 10 rapidement après la pause pour un second jaune logique. Payet double la mise avant l'heure de jeu mais, malgré une fin de match difficile avec la réduction du score, les Olympiens l'emportent.

Steve Mandanda : finalement bien titulaire malgré sa sortie sur blessure dans la semaine, il a effectué un arrêt sur un tir de près peu après la demi-heure et boxé un corner en fin de match. Il a eu très peu de travail et a été sauvé par incroyable loupé espagnol, puis par son poteau et s'est incliné sur un tir puissant et précis.
William Saliba : le stoppeur droit a fait une belle défense en duel à la demi-heure et une intervention limite comme dernier défenseur en milieu de seconde période. Globalement quand même une prestation solide pour le joueur d'Arsenal.
Leonardo Balerdi : défenseur le plus axial, il a placé une belle tête victorieuse sur un coup-franc de Payet mais il était hors-jeu. Un match correct pour l'Argentin jusqu'à un carton pour une grosse faute et sa sortie.
Alvaro Gonzalez : entré pour une grosse demi-heure à la place et au poste de Balerdi, il a montré, face à ses anciens coéquipiers, qu'il voulait vraiment gagner sa place dans le onze en étant autoritaire et volontaire.
Luan Peres : le stoppeur gauche est vraiment à l'aise dans ce rôle et parait jouer dans l'équipe depuis un moment. Même s'il n'a rien fait d'éclatant, il a été solide.
Pape Gueye : sa présence athlétique a été importante face à la densité du milieu de terrain de Villarreal. Il a aussi fait un tir (raté) après une belle action de ses partenaires et pris un carton pour une grosse faute.
Cheikh Bamba Dieng : il a pris la place de l'ancien du Havre et a joué 20 minutes au poste d'avant-centre. Il a eu une belle opportunité mais son tir de près n'était pas cadré.
Valentin Rongier : milieu défensif droit, il a été très actif en première période et vraiment porté vers l'avant. Plus défensif après la pause, il a souvent penché dans le couloir droit. A noter, un tir de loin raté, une touche pour Mandanda risquée et, surtout, il a été pris dans son dos sur le but espagnol.
Mattéo Guendouzi : milieu droit puis plus bas à la sortie de Gueye, le joueur d'Arsenal a été présent et mobile aussi bien à la récupération que pour monter le ballon vers ses attaquants.
Gerson : milieu gauche puis plutôt à droite en seconde période, il a encore été très discret malgré une belle percée plein axe qui a provoqué le second jaune logique pour le milieu espagnol. Sans avant-centre de métier, il a été assez offensif, porté vers le but adverse.
Oussama Thargalline : entré pour les dernières minutes à la place du numéro 8, dans un rôle de milieu droit, il a pris un peu d'expérience dans cette rencontre de prestige.
Cengiz Under : en position d'ailier droit, on l'a beaucoup vu avec des appels, des débordements, des centres et des tirs. Il a ainsi gagné un duel face au gardien mais il était hors-jeu puis, peu après, il donné le second but à Payet, fait une super remise de la tête pour Dieng et a été l'auteur d'un incroyable loupé alors qu'il était seul devant le but. Il lui a donc manqué le réalisme.
Nemanja Radonjic : le Serbe a pris la place et le poste du Turc pour les dernières minutes.
Luis Henrique : l'ailier gauche a été très peu en vue malgré un tir sur le gardien.
Konrad de la Fuente : entré pour une vingtaine de minutes sur l'aile gauche, il a essayé de déborder et fait un magnifique centre pour Under.
Dimitri Payet : en position d'avant-centre, il a botté un coup-franc détourné par un Espagnol pour l'ouverture du score, était très présent en revenant souvent au milieu ou sur les côtés. Il a pris une grosse béquille juste avant la pause, délivré un beau coup-franc pour Balerdi (qui a marqué mais qui était hors-jeu), une super passe dans la course pour Under et surtout une frappe précise pour le second but. Il a vraiment été le leader technique de l'équipe même quand il est passé milieu gauche à l'entrée de Dieng.

Après une bonne prestation, les Marseillais remportent une victoire de prestige et concluent leur préparation de belle manière.
Individuellement Dimitri Payet a été de loin le meilleur de son équipe. Tactiquement, le 3-4-3 semble bien installé et maintenant maitrisé par les joueurs, cela fait un système offensif, spectaculaire mais aussi fragile défensivement.
Il reste maintenant une semaine sans match pour peaufiner les réglages et être prêts pour la reprise du championnat, à Montpellier.

par Seb le lundi 02 août 2021 à 07h47
Longoria fixe les objectifs de la saison
Mercato : la venue de Pavon parait se préciser

Dimitri Payet : son actualité

1 réaction à cet article
02/08/2021 à 09:41
Vasco93
Vasco93

Mandanda il ne faudra plus seulement le juger sur ses arrêts mais aussi sur son jeu au pied et je trouve qu'il a bien assuré contre Villaréal dans ce domaine, sur ce match les 3 de derrière m'ont vraiment plus Balerdi a été très bon Saliba il a grave assuré aussi quant à Peres lui quand il remonte le ballon avec sa technique et son style j'adore il cherche toujours à jouer de l'avant en première intention et défensivement il est très bon aussi et on a Alvaro avec sa grinta

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit