Benfica 1-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Même si c'est le même score qui ponctue cette seconde rencontre au Portugal, la prestation a été bien meilleure que contre Braga avec plus de cohésion collective, plus de jeu mais une défense toujours fébrile. Physiquement aussi les Olympiens ont paru moins en difficulté et ont tenu face à des Lisboètes qui vont démarrer leur saison très bientôt.

Jorge Sampaoli a emmené les mêmes 20 joueurs au Portugal pour y affronter le Benfica que ceux qui avaient fait le déplacement à Braga dans la semaine. A noter que les Lisboètes vont démarrer la Ligue des Champions dans quelques jours et sont donc a priori plus avancés dans leur préparation que les Marseillais.
Seuls Pau Lopez et Arkadiusz Milik, blessés, sont restés à Marseille.
Sans surprise, c'est dans un 3-4-3 que l'entraineur marseillais fait démarrer son équipe, comme lors de toutes les autres rencontres amicales. Steve Mandanda est dans le but et capitaine, la défense à trois est composée de Leonardo Balerdi, Alvaro Gonzalez et Luan Peres de droite à gauche ; Boubacar Kamara et Pape Gueye sont les milieux défensifs alors que Gerson et Dimitri Payet évoluent plus haut (le numéro 10 étant assez libre) ; les trois attaquants sont Luis Henrique (à gauche), Cengiz Under (à droite) et Cheikh Bamba Dieng (en pointe).
Le banc de touche est occupé par Simon Ngapandouetnbu, Duje Caleta-Car, William Saliba, Jordan Amavi, Mattéo Guendouzi, Valentin Rongier, Konrad De La Fuente, Nemanja Radonjic et Dario Benedetto.

Benfica ouvre le score sur penalty après un contre rapide et une défense percée plein axe. Ensuite les débats sont équilibrés et Payet égalise avant le repos pour un 1-1 logique au repos.
Sampaoli fait deux changements dès le début de la seconde période puis 6 au milieu de la mi-temps et comme les Portugais en font encore plus, ces 45 dernières sont moins intéressantes car très hachées et avec peu de rythme.

Steve Mandanda : guère aidé par sa défense sur le but du Benfica, il n'a par la suite pas eu beaucoup de travail mais a perdu puis gagné deux duels face à un attaquant alors qu'il y a eu finalement hors-jeu sur ces deux actions.
Leonardo Balerdi : stoppeur droit, l'Argentin a fait un match discret.
Duje Caleta-Car : le Croate a pris la place de l'Argentin pour une grosse vingtaine de minutes et n'a pas été très sollicité. A noter qu'il a été le plus axial des trois défenseurs.
Alvaro Gonzalez : il a paru en difficulté à quelques reprises (comme sur l'ouverture du score ou sur le but refusé) et l'Espagnol a donc fait un match médiocre avec, offensivement, une tête non cadrée avant l'heure de jeu.
William Saliba : entré pour le dernier quart du match à la place d'Alvaro, il a évolué stoppeur droit.
Luan Peres : c'était la première titularisation pour le Brésilien (qui a joué tout le match). Il a concédé le penalty alors qu'il essayait de compenser un oubli d'un de ses partenaires. Il a aussi fait une bonne intervention haute pour un match correct dans l'ensemble.
Boubacar Kamara : souvent très à droite, comme un latéral ou un milieu il a fait une prestation convenable étant donné ce positionnement peu habituel pour lui.
Valentin Rongier : entré à la place du numéro 4 au poste de milieu/latéral droit pour la seconde période, il a fait ce qu'il a pu dans ce rôle où il est peu à l'aise car il ne correspond pas à ses qualités.
Pape Gueye : très présent durant tout le match (avec Mandanda et Peres, il est le seul à n'avoir pas été remplacé), il a été un des meilleurs sur la pelouse avec de la présence à la récupération.
Gerson : on n'a pas vu le Brésilien alors qu'il a joué toute la première période dans un rôle de milieu piston.
Mattéo Guendouzi : il a pris la place du numéro 8 pour les 45 dernières minutes et a joué milieu récupérateur. Il a encore montré des gestes d'énervement qui n'en valaient pas la peine ce qui lui vaudra de nombreux cartons en championnat s'il ne se calme pas. Il a aussi effectué une belle montée dans la surface et un tir du plat du pied trop haut.
Dimitri Payet : une belle passe pour Dieng, un bon coup-franc, au départ et à la conclusion de l'égalisation avec une longue ouverture puis un bon dribble et un tir précis, le meneur de jeu a été le patron de l'équipe avec beaucoup d'activité.
Dario Benedetto : il a pris la place du buteur et a joué comme avant-centre pour un peu plus de 20 minutes. On l'a vu placer un tir de trop loin sur un bon ballon en fin de match.
Cengiz Under : après plusieurs tirs contrés en début de match, le Turc a été très brouillon et imprécis.
Konrad de la Fuente : il a joué sur l'aile gauche après avoir remplacé Under mais ne s'est pas mis en évidence.
Luis Henrique : une belle accélération par mi-temps et surtout le centre décisif sur l'égalisation de Payet pour le jeune Brésilien, globalement assez discret.
Jordan Amavi : entré en milieu de seconde période, il a joué latéral gauche dans une défense qui oscillait à 4 ou 5 éléments.
Cheikh Bamba Dieng : préféré à Benedetto au coup d'envoi, il a été volontaire et a placé un tir sans angle détourné en corner par le gardien en première période.
Nemanja Radonjic : il a pris la place du Sénégalais et a joué ailier droit pour un peu plus de 20 minutes sans se mettre en évidence.

Même si c'est le même score qui ponctue cette seconde rencontre au Portugal, la prestation a été bien meilleure que contre Braga avec plus de cohésion collective, plus de jeu mais une défense toujours fébrile. Physiquement aussi les Olympiens ont paru moins en difficulté et ont tenu face à des Lisboètes qui vont démarrer leur saison très bientôt.
Individuellement, Pape Gueye et Dimitri Payet ont été les plus en vue.
Tactiquement, au fil des matches de préparation, le 3-4-3 évolue en une organisation plus mouvante au milieu de terrain. Il y a toujours 3 défenseurs et 3 attaquants (dont 2 ailiers) mais il y a souvent 1 ou 2 milieux qui deviennent défenseurs quand le ballon est perdu (Kamara puis Rongier à droite lors de cette rencontre, Amavi à gauche à son entrée) et parmi les 2 autres milieux, un qui est plus offensif et proche des attaquants (Payet dans ce match).
Prochaine et avant-dernière étape de la préparation dans quelques jours avec une rencontre contre Saint-Etienne.

par Seb le lundi 26 juillet 2021 à 20h22
Longoria met la pression sur Kamara
Peres ne voulait pas revenir en Europe

Dimitri Payet : son actualité

2 réactions à cet article
27/07/2021 à 07:30
Coracino34
OM

Je n'aime pas trop ce système à 3 défenseurs centraux.

27/07/2021 à 14:52
Vasco93
Vasco93

moi je n'aime pas les salsifis .. ça intéresse quelqu'un ?

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit