Braga 1-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Difficile de tirer des enseignements de cette rencontre où les Olympiens ont paru peu à leur aise physiquement, incapables de mettre du rythme et donc de développer du jeu. La défense a fait particulièrement peur avec de grossières erreurs et un manque de combativité. L'avenir dira si c'était à cause du travail foncier de la préparation...

La préparation phocéenne monte en puissance avec un premier match à l'extérieur face à Braga, quatrième du dernier championnat portugais et vainqueur de la Coupe.
L'effectif de Jorge Sampaoli s'est étoffé avec le retour des internationaux qui ont joué l'Euro et la présence de la plupart des recrues (seul Pau Lopez, en convalescence, n'est pas dans le groupe). Arkadiusz Milik est quant à lui toujours blessé.
Sans surprise, c'est dans un 3-4-3 que l'entraineur marseillais fait démarrer son équipe, comme lors de toutes les autres rencontres amicales. Steve Mandanda retrouve sa place dans le but, la défense à trois est composée de Leonardo Balerdi, Alvaro Gonzalez et Jordan Amavi de droite à gauche ; Boubacar Kamara et Pape Gueye sont les milieux défensifs alors que Gerson et Dimitri Payet évoluent plus haut ; les trois attaquants sont Luis Henrique (à gauche), Cengiz Under (à droite) et Dario Benedetto (en pointe). Le capitaine est Mandanda.
Le banc de touche est occupé par Simon Ngapandouetnbu, Duje Caleta-Car, William Saliba, Luan Peres, Mattéo Guendouzi, Valentin Rongier, Konrad De La Fuente, Nemanja Radonjic et Cheikh Bamba Dieng.

Braga ouvre le score logiquement au milieu d'une défense amorphe. Les Olympiens n'arrivent pas à développer le moindre jeu et sont logiquement menés au repos.
Payet égalise rapidement après la pause sur une grossière erreur de la défense portugaise puis les changements s'enchainent de la part de Sampaoli qui fait jouer 19 joueurs, seul Ngapandouetnbu n'entrant pas en jeu. Les Marseillais subissent moins dans cette seconde période mais il y a très peu d'occasions. Le score final de 1-1 est assez logique pour cette rencontre sans grand intérêt footballistique.

Steve Mandanda : le capitaine du soir a fait plusieurs relances au pied imprécises en début de match puis a vécu une soirée bien tranquille.
Leonardo Balerdi : auteur d'une piteuse relance à l'origine de l'ouverture du score et d'autres passes ratées, il a été dépassé en début de seconde mi-temps sur une action portugaise et a cédé place en milieu de seconde mi-temps.
Duje Caleta-Car : il a pris la place et le poste de l'Argentin puis a basculé dans l'axe à la sortie d'Alvaro.
Alvaro Gonzalez : en retard sur un appel plein axe au quart d'heure, il a surtout beaucoup discuté avec l'arbitre tout au long de la rencontre et pris un carton (le seul de la rencontre) pour l'ensemble de ses contestations.
William Saliba : il a remplacé l'Espagnol et a joué stoppeur droit pendant une vingtaine de minutes.
Jordan Amavi : encore stoppeur gauche, il a été dépassé sur la première action et peu inspiré sur l'ouverture du score où il a laissé le buteur tirer tranquillement. Il n'a joué que la première mi-temps et n'a pas été à son avantage.
Luan Peres : il a pris la place et le poste d'Amavi dès l'entame de la seconde période. Pas de grosse erreur ni d'action d'éclat pour le Brésilien qui, par contre, a semblé à l'aise dans ce rôle oscillant entre stoppeur et latéral gauche.
Boubacar Kamara : en première période, il a évolué milieu défensif droit penchant sur l'aile droite quand son équipe perdait le ballon. Auteur d'un magnifique retour en taclant en position de dernier défenseur pour éviter le second but portugais juste après l'égalisation, il a ensuite joué plus haut après l'entrée de Rongier.
Pape Gueye : milieu défensif gauche, il a fait une prestation médiocre.
Mattéo Guendouzi : il a joué le dernier quart d'heure à la place de Gueye et a montré de la qualité technique mais aussi un geste d'énervement bien inutile dans une telle rencontre.
Gerson : milieu plutôt à droite, il a été très discret sauf pour râler auprès de l'arbitre.
Konrad de la Fuente : il a pris la place du numéro 8 pour le dernier quart de la rencontre au poste d'ailier gauche et a apporté du dynamisme avec notamment une belle accélération.
Dimitri Payet : positionné comme milieu gauche, on l'a très peu vu mais a été opportuniste pour égaliser sur un ballon mal dégagé.
Luis Henrique : on a aussi très peu vu le jeune Brésilien jusqu'à sa sortie à l'entame du dernier quart d'heure.
Nemanja Radonjic : le Serbe a joué les 15 dernières minutes sur l'aile droite sans avoir le temps de se mettre en évidence.
Cengiz Under : en position d'ailier droit, on ne l'a vu que sur une belle percée plein axe où il a mal terminé son action en ne donnant pas la balle à un partenaire.
Valentin Rongier : il a pris la place du Turc avant l'heure de jeu et a joué milieu/arrière droit. Même si ça n'est pas un poste où il parait très à l'aise, il a été combatif et volontaire pour contrer les attaquant portugais dans sa zone.
Dario Benedetto : invisible lors des 45 minutes qu'il a passé sur le terrain, son équipe ne produisant aucun jeu, l'Argentin n'a donc eu aucun ballon.
Cheikh Bamba Dieng : entré au poste d'avant-centre pour les 45 dernières minutes, il a été bien plus actif que le numéro 9. Il a ainsi récupéré un ballon mais buté sur le gardien puis gagné un duel avec le gardien et marqué mais il était hors-jeu.

Difficile de tirer des enseignements de cette rencontre où les Olympiens ont paru peu à leur aise physiquement, incapables de mettre du rythme et donc de développer du jeu. La défense a fait particulièrement peur avec de grossières erreurs et un manque de combativité. L'avenir dira si c'était à cause du travail foncier de la préparation...
Tactiquement, le schéma a été plus mouvant que lors des précédentes rencontres amicales mais on peut quand même dire que la seconde période a été moins mauvaise que la première.
Rendez-vous ce week-end encore au Portugal mais face au Benfica pour continuer cette préparation de la saison 2021-22.

par Seb le vendredi 23 juillet 2021 à 06h47
Mercato : Sampaoli demanderait un effort pour Almada
Mercato : Benedetto à Sao Paulo, le détail des discussions

Dimitri Payet : son actualité

1 réaction à cet article
23/07/2021 à 10:09
Vasco93
Vasco93

moi j'ai un problême avec Gueye c'est un bon joueur mais qu'est ce qu'il ralentit le jeu, le nombre de touche de balle qu'il fait avant de voir le jeu et de faire une passe je le vois pas être titulaire dans le système de Sampaoli

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit