OM 1-1 Strasbourg : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Strasbourg a été très bien organisé (regroupé et jouant en contre) pendant tout le match et l'OM a été incapable de contrer ce système, pas génial mais très efficace.

Plus que 4 matches pour finir cette saison et enfin pouvoir complètement basculer vers la suivante ! Alors que les Olympiens affichent toujours se qualifier pour l'Europa Ligue, ils reçoivent Strasbourg qui n'a presque plus rien à craindre.
Hiroki Sakai est blessé alors que Jordan Amavi et Christopher Rocchia, qui ont repris l'entrainement, ne sont pas dans le groupe. Jorge Sampaoli reste sur son 3-5-2 avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, une défense composée de Duje Caleta-Car, Alvaro Gonzalez et Leonardo Balerdi ; Boubacar Kamara est le milieu récupérateur axial avec Valentin Rongier et Florian Thauvin plus haut ; Pol Lirola et Yuto Nagatomo sont les joueurs de couloir alors que Dimitri Payet est à côté d'Arkadiusz Milik en attaque.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Lucas Perrin, Saif-Eddine Khaoui, Pape Gueye, Olivier Ntcham, Mickael Cuisance, Valère Germain, Luis Henrique et Dario Benedetto. Simon Ngapandouetnbu n'est pas sur la feuille de match.

Les Olympiens ont le ballon, les Alsaciens jouent très bas et il n'y a pas de but pendant les 45 premières minutes qui sont très fermées.
Les Strasbourgeois sont les plus dangereux en contre et ouvrent le score à 15 minutes de la fin mais Benedetto évite la défaite juste après son entrée.

L'homme du match

Steve Mandanda (7) : en première période il n'a eu à boxer qu'un corner compliqué. Il a eu plus de travail en seconde mi-temps avec un arrêt sur un tir à rebond et un autre sur une frappe de loin. Il ne pouvait rien sur le but alsacien, un corner très bien tiré et repris de la tête.

Les autres joueurs

Alvaro Gonzalez (4.5) : le plus axial des trois défenseurs ne s'est pas particulièrement illustré pendant ce match mais a été nettement battu dans l'attaque du ballon sur le but strasbourgeois, un corner très bien tiré.
Leonardo Balerdi (4) : auteur d'une frappe sur le gardien alors qu'il était devant le but sur un corner au quart d'heure de jeu, il a surtout été peu à l'aise à plusieurs reprises défensivement avec un duel aérien perdu à proximité de Mandanda, une passe et un tacle ratés face aux rapides attaquants alsaciens.
Duje Caleta-Car (5) : de retour après sa suspension, une prestation moyenne pour le Croate qui a eu la main écrasée par des crampons adverses en fin de match. Il a tout de même pu finir la rencontre.
Boubacar Kamara (4.5) : bien dans le onze de départ malgré sa sortie sur blessure le week-end dernier, on a peu vu le numéro 4 si ce n'est sur un bon retour défensif et une perte de balle dangereuse. Il est sorti pour un choix plus offensif.
Dario Benedetto (non noté) : entré pour une dizaine de minutes, il a placé une tête victorieuse pour l'égalisation, étant bien placé au second poteau. Ensuite, on ne l'a vu que sur un piteux centre. Espérons que ce but lui redonne un peu de confiance et du temps de jeu dans cette très pauvre saison pour lui.
Valentin Rongier (4.5) : titularisé car Gueye était malade, il a joué sur la gauche du milieu de terrain. Il a fait une prestation timide avec un carton juste avant de céder sa place.
Pape Gueye (non noté) : il a remplacé l'ancien Nantais et a joué une grosse demi-heure. Après une grossière perte de balle, il a fait une belle passe pour Henrique à l'origine de l'égalisation. Il a ensuite raté plusieurs passes.
Florian Thauvin (4) : un piteux coup-franc et une belle frappe de loin enroulée détournée en corner dans une rencontre où on l'a très peu, comme tous les joueurs offensifs, incapables de bouger la très compacte défense du Racing.
Pol Lirola (4.5) : si ce n'est un bon débordement suivi d'un très bon centre pour Milik, on n'a pas vu l'Espagnol, très bien bloqué par le système de Laurey.
Yuto Nagatomo (4.5) : encore dans le couloir gauche, il a joué mais dans un rôle qui ne lui convient vraiment pas. On l'a vu perdre une balle qui a donné une belle opportunité aux Strasbourgeois et il n'a rien montré offensivement.
Luis Henrique (non noté) : il a logiquement pris la place du Nippon juste avant l'heure de jeu et a bien plus apporté que le titulaire avec un bon débordement (mais un centre sur le gardien) et surtout un bon centre décisif pour le but de Benedetto. Il a aussi effectué un bon retour défensif.
Dimitri Payet (4) : mobile mais lui aussi incapable de bouger cette défense alsacienne, on l'a vu faire beaucoup trop d'imprécisions techniques.
Arkadiusz Milik (4) : un tir de loin raté en première mi-temps et une tête sur le gardien sur un super centre de Lirola dans un match où lui, comme tous les joueurs offensifs, ont été muselés et incapables de produire du jeu et des occasions.

Strasbourg a été très bien organisé (regroupé et jouant en contre) pendant tout le match et l'OM a été incapable de contrer ce système, pas génial mais très efficace.
Individuellement, Steve Mandanda a été le meilleur de son équipe alors qu'il est plus difficile de désigner le moins bon, probablement Dimitri Payet, pour son absence de poids dans le jeu et ses maladresses.
On voit donc que cette équipe a encore beaucoup à progresser et il lui reste trois matches cette saison pour le faire, le prochain étant un déplacement chez les Verts le week-end prochain.

par Seb le dimanche 02 mai 2021 à 06h11
MacHardy : "C'est dur de juger Sampaoli maintenant"
Mercato : Milik au PSG ? Il répond

Dario Benedetto : son actualité

3 réactions à cet article
02/05/2021 à 08:32
Coracino34
OM

Manque total d'imagination... Pas de jeu vertical, de passe en profondeur. Pas de dédoublement sur les côtés. Des défenses renforcées, notre championnat en est truffé. Maintenant, si comme le dit Thierry Laurey, les footballeurs ne sont pas là pour plaire aux spectateurs, il ne faut pas s'étonner du manque d'intérêt vu le spectacle pitoyable proposé par beaucoup d'équipes de Ligue 1. Il ne faut pas s'étonner que Canal + ne veuille diffuser que les 3 à 4 matchs les plus attractifs par journée de championnat.

02/05/2021 à 09:13
kakanerveux
kakanerveux

Etonnant le ton de l'article qui sonne presque comme des felicitation au jeu de strasbourg je suis désolé mais ce match etait un non match.

03/05/2021 à 14:24
allofs
allofs


Effectivement, difficile de se procurer des occasions quand l'équipe d'en face décide de jouer sur un périmètre pas plus grand qu'une boite d'allumettes et se montre efficace sur une demi-occasion (corner), d'autant plus quand les trois de devant ne sont pas dans un bon jour.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit