Strasbourg-OM: Euro, CEE, CE

  •    
  •    
  • om facebook

Ces trois dénominations rappellent l'Europe et le calendrier de nos sportifs préférés.

Après la course à l'Euro (je ne parle pas de la période des transferts et de ses négociations financières), nos joueurs vont devoir passer par Strasbourg, capitale de l'Europe (je ne ferais aucune allusion culinaire aujourd'hui), avant de s'attaquer à Porto dans le cadre de la Coupe d'Europe. Encore 10 jours très importants pour la quasi-totalité des olympiens ! Vous allez me répondre, que l'on dit cela toutes les semaines.

Et bien oui !

Et c'est d'ailleurs ce qui nous fait plaisir à tous, que de pouvoir se dire, que chaque semaine est encore plus importante que la précédente.

Les enjeux multiples sont toujours bel et bien présents et grandissent à mesure que les compétitions avancent.



Et oui, les Marseillais sont de retour !



EURO:

Souhaitons que la déception ne soit pas trop grande chez les éliminés de la course au Portugal (Van Buyten, Celestini), et que les qualifiés ne reviennent que plus motivés pour aller pour prendre les 3 points en Alsace.

Raisonnons égoïstement: tant pis pour les éliminés, moins ils font de matches, mieux c'est pour l'OM !

Je pense aussi à Drogba qui en janvier n'aura pas besoin de canne pour se tenir en haut de l'actualité sportive...



CEE :

Vendredi soir, comme d'habitude lors des déplacements de l'OM, le stade sera plein (à guichet fermé) devant les caméras de Canal +. Ce que Beye, Johansen et Hemdani, nos anciens Strasbourgeois, n'ont pas souvent eu le plaisir de voir lors de leur séjour en Alsace.

L'implantation du Fast-Foot (Mc Cormack) américain s'étant soldée par plus de déceptions et pertes financières, que de résultats (hormis un Coupe de France en 2001), et les soirées au Proisyland n'étant guère enthousiasmantes, un groupe de Bovésien locaux s'est chargé de reprendre en main la destinée du RCS avec aux commandes un Antoine Kombouaré qui en surprend plus d'un pour sa première année d'entraîneur en Ligue 1.

Niang (5 buts) et Ljuboja (4 buts) talonnent les meilleurs buteurs, l'équipe affiche un jeu offensif séduisant et se pointe à la 7ème place du classement à seulement 3 points de Lyon. Le public revient et se prend à rêver à la Coupe d'Europe...

Alors 1 point envisagent les réalistes !

Et bien, rejoignant les joueurs je dirais 3 !

Quitte à monter jusque là haut, autant y aller pour gagner !



CE :

Une victoire serait la bienvenue et permettrait de penser à l'Europe (au travers de la C1 cette fois) et d'aborder les prochaines échéances devant nous mener vers les sommets du Vieux Continent avec toujours plus d'ambitions....



L'OM est affamé (ça y est on y revient !), et plus ça va, et plus nous aussi....

Reste à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre.

ALLEZ L'OM !





Quelques rappels :



- Tactique: 4-4-2

- Palmarès:

Championnat : 1 (1979)

Coupe : 3 (1951, 1966, 2001)

Coupe de la Ligue : 1 (1997)

Championnat de D2 : 2 (1977, 1988)



- Retour en arrière : 01/03/2003, Strasbourg-OM 0-0, 7 cartons jaunes...

- Actuellement : Bassila, Dorsin, Kante et Drobny sont sous le couperet de la suspension (précision : au niveau du jeu) avec 2 cartons jaunes.

par OMAT le vendredi 17 octobre 2003 à 07h46
OM 2-2 Craiova
Strasbourg-OM : on veut l'Alsace, pas la Lorraine

Pascal Johansen : son actualité