OM 3-1 Brest : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens ont donc su renverser la vapeur dans les derniers instants après un match avec plus de jeu que contre Rennes face à des Brestois joueurs.

Après le succès minimal contre Rennes dans la semaine pour la première du nouvel entraineur, les Olympiens sont à nouveau au Vélodrome face à d'autres Bretons, Brest, qui évolue en milieu de tableau.
Jordan Amavi et Valentin Rongier sont toujours blessés alors que Christopher Rocchia n'a pas été retenu par Jorge Sampaoli qui fait confiance au même dispositif que mercredi, un 5-3-2, avec exactement le même onze de départ. On retrouve donc le capitaine Steve Mandanda dans le but, Pol Lirola est latéral droit, Yuto Nagatomo à gauche, les trois défenseurs centraux sont, de droite à gauche, Alvaro Gonzalez, Leonardo Balerdi et Duje Caleta-Car ; Boubacar Kamara est le milieu défensif axial avec Saif-Eddine Khaoui et Florian Thauvin plus haut ; en attaque, Dimitri Payet tourne autour d'Arkadiusz Milik.
La feuille de match est complétée par Yohann Pelé, Hiroki Sakai, Lucas Perrin, Pape Guye, Mickael Cuisance, Olivier Ntcham, Valère Germain, Luis Henrique et Dario Benedetto.

Les Marseillais démarrent mieux puis les Brestois prennent le ballon mais il n'y a aucune occasion pendant 45 premières minutes très tristes. Néanmoins, sur la dernière action, pendant les arrêts de jeu, Milik ouvre le score.
L'OM change de système au retour des vestiaires avec un 5-4-1/4-3-3, joue mieux et a plusieurs occasions mais Brest égalise à 20 minutes de la fin. Alvaro est alors remplacé par Henrique pour un OM qui passe 4-3-3 et marque deux fois dans les derniers instants pour arracher la victoire !

L'homme du match

Pape Gueye (6) : il a joué la seconde période et a apporté de la percussion et un impact physique important (surtout comparé à Khaoui). Une bonne entrée pour le jeune milieu de terrain qui a aussi fait une petite passe intelligente sur le deuxième but.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (4.5) : un dégagement contré, des relances ratées pour une première période médiocre alors qu'il n'a pas été sollicité. Impuissant sur le but breton où il ne peut aller chercher le coup-franc et où son défenseur a laissé bien seul le buteur, il a fait une bonne sortie aérienne en fin de match suivie d'une relance au pied à l'origine du dernier but.
Pol Lirola (5) : une énorme envie d'aller vers le but adverse mais souvent des imprécisions et des mauvais choix pour l'Espagnol qui a fait un piteux marquage sur le but Brestois. Heureusement, qu'il a fait une belle seconde période offensivement avec des débordements et deux duels face au gardien, un mal négocié et un autre détourné par Larsonneur. Une prestation donc très contrastée.
Yuto Nagatomo (4.5) : un centre raté, un tir non cadré en première période pour un match très moyen dans ce rôle qui ne lui convient pas car il est peu à l'aise offensivement.
Hiroki Sakai (non noté) : entré à la place et au poste de son compatriote, il n'a pas trop eu le temps de se mettre en évidence.
Alvaro Gonzalez (5) : un carton en milieu de première période et de la présence athlétique. Il est sorti pour un choix tactique en fin de match.
Luis Henrique (non noté) : entré à la place du défenseur espagnol après l'égalisation pour apporter un plus offensif, il a été double passeur décisif sur les deux derniers buts avec deux bons centres.
Leonardo Balerdi (5.5) : le plus axial des défenseurs a été assez présent quand il le fallait.
Duje Caleta-Car (5) : une première intervention ratée, une longue ouverture loupée, une grosse faute et un carton en milieu de première période pour un début de match peu inspiré. Par la suite, il a défendu convenablement.
Boubacar Kamara (5.5) : moins à son avantage que lors de ses récents matches, il a tout de même encore beaucoup couru et s'est démené.
Saif-Eddine Khaoui (4) : encore titulaire alors qu'on aurait pu attendre le retour de Gueye qui n'était plus suspendu, il a joué milieu gauche et a été peu en vue si ce n'est sur une bonne récupération et une passe. Il a été remplacé au repos.
Florian Thauvin (6) : une faute et carton idiot avant la pause pour un geste violent et inutile, on l'a peu vu en première mi-temps. Il a par contre été beaucoup plus présent après la pause, avec une belle passe pour Lirola qui aurait pu être décisive, un tir contré à l'heure de jeu sur une très belle opportunité, un centre raté sur une très belle opportunité et il a surtout été bien placé et précis pour donner l'avantage aux siens à la fin du temps réglementaire.
Dimitri Payet (5) : dernier passeur sur l'ouverture du score, il a eu plusieurs rôles au gré des différents schémas tactiques (second attaquant, ailier gauche, meneur axial) et a montré de l'envie et de la volonté d'aller de l'avant sans jamais faire la décision.
Mickael Cuisance (non noté) : entré à la place du numéro 10 en toute fin de match, il a commencé par une perte de balle qui a donné une belle opportunité aux Brestois puis a fait une super reprise de volée pour le dernier but à la fin des arrêts de jeu.
Arkadiusz Milik (6) : après un tir non cadré, le Polonais a fait une belle frappe précise et croisée pour ouvrir le score après avoir remisé de la poitrine à Payet qui lui a redonné le ballon. Encore beaucoup d'effort et d'envie mais peu d'opportunités pour le joueur de Naples qui a cédé sa place dans les dernières minutes.
Dario Benedetto (non noté) : entré en fin de match, il n'a pas eu le temps de se mettre en avant.

Les Phocéens ont donc su renverser la vapeur dans les derniers instants après un match avec plus de jeu que contre Rennes face à des Brestois joueurs.
Les performances individuelles ont été correctes. Saif-Eddine Khaoui a été l'Olympien le moins en vue alors que, son remplaçant, Pape Gueye, entré au repos, a eu un réel apport.
Il va maintenant y avoir une semaine entière pour travailler avant d'aller à Nice et voir le comportement de l'équipe de Sampaoli à l'extérieur.

par Seb le lundi 15 mars 2021 à 05h24
Lucho Gonzalez raccroche les crampons (Officiel)
Thauvin : "Sampaoli, c'est du football plaisir"

Luis Henrique : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit