AS Canet 2-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est donc une élimination lamentable pour les Provençaux qui ont fait une prestation pitoyable face à des amateurs valeureux.

C'est à Perpignan que le club de National 2 Canet-en-Roussillon reçoit l'OM pour ce 16ème de finale de Coupe de France.
Jordan Amavi et Valentin Rongier sont toujours blessés alors que Steve Mandanda et Florian Thauvin sont restés à Marseille. Nasser Larguet, pour son dernier match à la tête de l'équipe pro, aligne un 4-4-2 assez offensif avec Yohann Pelé dans le but, une défense formée de Pol Lirola, Alvaro Gonzalez, Duje Caleta-Car et Yuto Nagatomo de droite à gauche ; Boubacar Kamara est le milieu récupérateur axial avec et Pape Gueye et Olivier Ntcham plus haut et sur les côtés, Dimitri Payet (avec le brassard) est le meneur de jeu derrière les deux attaquants Valère Germain et Arkadiusz Milik.
La feuille de match est complétée par Simon Ngapandouetnbu, Hiroki Sakai, Christopher Rocchia, Lucas Perrin, Leonardo Balerdi, Saif-Eddine Khaoui, Mickael Cuisance, Luis Henrique et Dario Benedetto. Fabio Vanni et Cheick Bamba Dieng sont en tribune.

Les Marseillais ont plutôt la maitrise mais ce sont les locaux qui ouvrent le score en milieu de première période sur un magnifique coup-franc. Milik égalise avant la mi-temps alors que l'OM est passé en 4-3-3.
L'OM domine mais Canet reprend l'avantage sur sa seule occasion. Les Phocéens sont incapables de se créer la moindre opportunité nette d'égaliser et se font piteusement éliminer.

L'homme du match

Arkadiusz Milik (5.5) : un tir depuis l'entrée de la surface trop haut, une bonne remise de la tête pour Germain et surtout une tête précise pour égaliser. Puis, peu après, il a très mal négocié un super ballon. Une belle reprise de volée détournée en corner et surtout de l'envie jusqu'à la fin ce que peu de partenaires ont montré.

Les autres joueurs

Yohann Pelé (3.5) : encore titulaire, comme lors du 32ème de finale, il a été battu par un superbe coup-franc mais il est étonnant qu'il ne puisse par toucher ce type de ballon de son côté (pas côté mur). Sauvé par sa transversale sur un centre bizarre peu après, il s'est encore incliné en seconde période où il n'a guère été aidé par sa défense mais a manqué d'un peu d'explosivité.
Pol Lirola (4.5) : toujours titulaire malgré le retour de suspension de Sakai, on l'a très peu vu si ce n'est sur un centre dangereux où il a été bien présent de la tête. Il est sorti au repos.
Hiroki Sakai (4.5) : il a donc pris la place de l'Espagnol pour la seconde période, il a commencé par un super appel et un tir sans angle raté. Puis, plus grand-chose pour le Nippon.
Yuto Nagatomo (3.5) : si ce n'est un bon centre pour Milik, la plupart de ses centres ont été ratés. Il a aussi perdu une balle qui a donné une belle opportunité aux Canétois.
Alvaro Gonzalez (5.5) : une bonne intervention juste avant la pause, un super retour pour éviter le 3-1, l'Espagnol a été un des rares Marseillais à ne pas trop être blâmé.
Duje Caleta-Car (4) : pas mal sollicité, il a eu du mal face à la vivacité des attaquants adverses. Il a notamment été pris dans son dos sur le second but. Il est sorti blessé en fin de match.
Lucas Perrin (non noté) : il a joué quelques minutes à la place du Croate et n'a eu le temps que de rater une passe.
Boubacar Kamara (4.5) : une récupération et une passe pour Payet à l'origine de l'égalisation puis de l'activité mais un manque de précision. Fatigué dès l'entame du dernier quart d'heure, il a hérité du brassard en fin de match après la sortie de Payet.
Pape Gueye (3.5) : un tir sans angle au lieu de centrer, pas mal de fautes et carton en fin de première période pour une prestation faible techniquement.
Olivier Ntcham (4) : encore titulaire, il a touché quelques ballons mais c'est bien trop peu. Il n'a joué que les 45 premières minutes.
Saif-Eddine Khaoui (2.5) : il a pris la place de Ntcham dès le début de la seconde période et a évolué ailier gauche puis a basculé à droite. Il a tout raté notamment un centre sur une super opportunité et un corner lamentable.
Dimitri Payet (5.5) : le capitaine du soir a été mobile sur toute la largeur du terrain. Ses coups de pied arrêtés ont été sans danger mais il a fait une belle passe pour Germain au départ de l'action du 1-1. Il aurait dû obtenir un penalty évident peu après. Milieu offensif axial après la pause à l'entrée de Khaoui, il a trop peu pesé et est sorti pour les 10 dernières minutes.
Dario Benedetto (non noté) : il a pris la place de Payet pour la fin de match sans avoir le temps de se mettre en avant.
Valère Germain (5) : second attaquant puis ailier droit, il a surtout fait un bon appel suivi d'un centre impeccable pour l'égalisation. Pour le reste on l'a peu vu jusqu'à sa sortie en milieu de seconde période.
Luis Henrique (non noté) : il a pris la place de Germain et a évolué ailier droit même si on l'a vu aussi à gauche. Il n'a rien réussi et n'a donc rien apporté.

C'est donc une élimination lamentable pour les Provençaux qui ont fait une prestation pitoyable face à des amateurs valeureux.
Individuellement, Arkadiusz Milik a paru le moins mauvais des Marseillais alors que pour le pire, probablement Saif-Eddine Khaoui dont l'entrée n'a servi à rien.
Avec cette élimination, cette fin de saison n'aura donc aucun intérêt sportif pour des Olympiens qui vont apprendre à connaitre leur nouvel entraineur qui va devoir évaluer les joueurs de son effectif pour essayer de bâtir une équipe bien meilleure pour la prochaine saison.

par Seb le lundi 08 mars 2021 à 20h18
Genesio : "Il y aura certainement un sentiment de revanche"
Les mots de Milik après la déroute

Nasser Larguet : son actualité

1 réaction à cet article
09/03/2021 à 09:55
Vasco93
Vasco93

franchement mettre 5,5 à Payet juste parce qu'il a fait une passe à Germain et qu'il aurait pu avoir un péno c'est pas du foutage de gueule ?

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit