Monaco 3-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Même s'il y a encore une défaite, elle n'a rien à voir avec les deux précédentes mais de grossières erreurs individuelles ont coûté cher face à un ASM pas flamboyant mais qui a su profiter des erreurs de son adversaire.

Ce court déplacement à Monaco se fait après deux prestations pitoyables des Marseillais qui ont dit adieu à une place sur le podium et qui glissent lentement vers le milieu de tableau alors que leurs adversaires du soir sont sur une dynamique opposée et sont à la chasse du trio de tête.
Jordan Amavi et Boubacar Kamara sont toujours blessés alors que Marley Aké (en partance lors du mercato), Christopher Rocchia et Kostas Mitroglou n'ont pas été retenus par André Villas-Boas, le Grec étant annoncé de retour dans son pays dans les heures qui viennent. L'OM se présente encore dans un 4-3-3 avec quelques changements de joueurs : Steve Mandanda (avec le brassard) garde le but, Pol Lirola est latéral droit, Hiroki Sakai son pendant de l'autre côté, Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car les défenseurs centraux ; Leonardo Balerdi est le milieu axial défensif avec Pape Gueye et Mickael Cuisance plus haut, derrière les trois attaquants Florian Thauvin, Dario Benedetto et Nemanja Radonjic (de droite à gauche).
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Yuto Nagatomo, Lucas Perrin, Saif-Eddine Khaoui, Dimitri Payet, Luis Henrique, Valère Germain, Marley Aké et Arkadiusz Milik. Simon Ngapandouetnbu et Valentin Rongier regardent leurs partenaires depuis la tribune, tout comme Morgan Sanson qui vit ses dernières heures à l'OM avant de rejoindre l'Angleterre. A noter aussi que Marley Aké, pas retenu dans le groupe, est finalement présent en Principauté pour pallier numériquement l'absence de Sanson.

Les Olympiens démarrent bien et Radonjic ouvre rapidement le score. Petit à petit les Monégasques se reprennent mais l'OM tient son avantage jusqu'au repos.
Monaco égalise dès le retour des vestiaires et prend l'avantage sur deux corners. L'ASM clôture le score dans les arrêts de jeu alors que les Marseillais n'ont pas eu la moindre occasion d'égaliser.

L'homme du match

Nemanja Radonjic (6) : encore préféré à Payet sur l'aile gauche, il a commencé par un corner sortant pitoyable puis, bien lancé, il a pris de vitesse son défenseur et gagné son duel avec le gardien pour ouvrir le score. Il a aussi fait du travail défensif face au duo Sidibé/Aguilar ce qui est assez rare pour lui. En seconde mi-temps, il a fait une percée plein axe mais a fini par un tir raté juste après l'égalisation.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (4.5) : une belle horizontale à la demi-heure pour détourner une belle frappe et un dégagement au pied raté pour une première période tranquille. Après un duel gagné face à Ben Yedder juste après l'égalisation sur un corner où il ne pouvait rien, il a surtout raté une sortie sur un corner pour le deuxième but. Il ne pouvait rien sur le dernier, une superbe frappe puissante.
Pol Lirola (4) : à nouveau titulaire, il a été très prudent offensivement et on l'a peu vu défensivement. Sur une action monégasque il a compensé son mauvais alignement par un bon retour. A l'heure de jeu il a fait une bonne montée pour une prestation terne.
Hiroki Sakai (4) : de retour à gauche alors qu'il enchaine les matches et est très fatigué, cela démontre une fois de plus que son compatriote n'est qu'une roue de secours. Après quelques dégagements loupés, il a été bien présent de la tête sur un bon centre monégasque et a été pris dans son dos avant la mi-temps. Après un carton en tout début de seconde période, on l'a peu vu surtout offensivement.
Alvaro Gonzalez (4) : après un super retour avant la pause, l'Espagnol a surtout été battu au marquage sur le corner de l'égalisation, cette action clef a plombé le reste de sa prestation qui a été convenable.
Duje Caleta-Car (5.5) : une longue et précise ouverture décisive sur le but marseillais, pour le reste il a défendu sobrement.
Leonardo Balerdi (4) : l'Argentin était une des surprises du onze de départ et a joué milieu récupérateur axial. Il a rapidement pris un carton qui lui vaudra une suspension, puis fait un piteux marquage sur un corner où son adversaire direct n'a miraculeusement pas marqué puis a été assez discret surtout dans les duels.
Pape Gueye (5) : bien présent au coup d'envoi malgré sa blessure sur le haut du pied mercredi, on l'a énormément vu pendant les 45 premières minutes avec des duels et des coups reçus. Moins à son avantage après la pause, il a tout de même fait un match correct et devient un élément incontournable de l'équipe.
Mickael Cuisance (4) : il a bénéficié du départ de Sanson et des blessures de Kamara et Rongier pour être titulaire. Mobile et volontaire, le joueur du Bayern a perdu plusieurs ballons et a été moins en difficulté que lors de ses précédentes sorties mais a encore été loin de ce qu'on attend de lui.
Saif-Eddine Khaoui (non noté) : il a pris la place de Cuisance pour le dernier quart d'heure et a joué au milieu de terrain, une première pour lui cette saison alors que c'est son poste. On ne l'a vu que sur un carton pour faute bête.
Florian Thauvin (3.5) : un bon centre et un bon corner en tout début de rencontre puis un lob raté sur une bonne récupération haute et un centre raté sur un bon ballon. Après le repos, il a fait un centre imprécis sur un bon ballon avant de sortir.
Valère Germain (non noté) : il a pris la place et le poste du Champion du Monde à droite puis dans l'axe, en duo avec Milik. Il n'a rien réussi si ce n'est un bon retour défensif où il a concédé un corner qui aurait dû être un dégagement pour Mandanda. Malheureusement, ce détail a fait basculer la rencontre car c'était l'action du deuxième but.
Dimitri Payet (non noté) : il a remplacé Radonjic pour les 20 dernières minutes et a évolué ailier gauche sans se mettre en évidence.
Dario Benedetto (3) : toujours titulaire malgré ses récentes prestations, on l'a peu vu en première période si ce n'est sur quelques duels avec les défenseurs monégasques. Une faute bête après le repos avant de céder sa place pour une nouvelle prestation très faible.
Arkadiusz Milik (non noté) : première apparition pour le Polonais, fraichement arrivé de Naples, qui a joué une demi-heure à la place et au poste de l'Argentin. Mobile et volontaire pour participer au jeu, il faudra attendre pour voir ce qu'il vaut.

Même s'il y a encore une défaite, elle n'a rien à voir avec les deux précédentes mais de grossières erreurs individuelles ont coûté cher face à un ASM pas flamboyant mais qui a su profiter des erreurs de son adversaire.
Individuellement, Nemanja Radonjic, pour son but, doit être le meilleur Olympien alors que le moins bon a paru encore être Dario Benedetto.
L'effectif phocéen va enfin avoir une semaine complète sans match pour souffler et travailler avec un groupe réajusté par le mercato afin d'espérer une nouvelle dynamique pour finir la saison le moins mal possible en espérant peut-être accrocher la Ligue Europa.

par Seb le lundi 25 janvier 2021 à 07h56
Mercato : l'OM courtiserait Thiago Almada
Longoria souhaiterait plafonner les salaires

Nemanja Radonjic : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit