OM 1-2 Nîmes : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Olympiens ont raté les moments clefs de la rencontre car ils auraient pu plier le match durant les 45 premières minutes. Les Nîmois ont été rapides en contre et surtout combatifs, ce qui a énormément manqué aux joueurs de Villas-Boas qui sont surtout à blâmer par leur attitude et leur manque de révolte.

Voilà l'OM au milieu du très intense mois de janvier avec jusqu'à présent un bilan mitigé et qui doit battre la lanterne rouge nîmoise pour ne pas être trop décroché des premières places.
Steve Mandanda, touché contre Paris mercredi, a rejoint Jordan Amavi à l'infirmerie alors que Luis Henrique est toujours à l'écart après sa contamination à la COVID-19. Lucas Perrin, Christopher Rocchia et Kostas Mitroglou n'ont pas été retenus par André Villas-Boas. Le coach marseillais fait démarrer un onze sans surprise dans un 4-3-3 classique : Yohann Pelé est le gardien de but, Pol Lirola est arrière droit, Hiroki Sakai latéral gauche, Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car les deux stoppeurs ; le duo Boubacar Kamara/ Valentin Rongier est à la récupération alors que Morgan Sanson un peu plus haut ; les attaquants sont, de gauche à droite, Dimitri Payet, Dario Benedetto et Florian Thauvin, ce dernier étant le capitaine.
Simon Ngapandouetnbu, Yuto Nagatomo, Leonardo Balerdi, Saif-Eddine Khaoui, Pape Gueye, Mickael Cuisance, Valère Germain, Nemanja Radonjic et Marley Aké sont les remplaçants. Fabio Vanni est le 21ème homme et est absent de la feuille de match.

L'OM domine la première période mais manque plusieurs grosses occasions notamment un penalty, piteusement tiré par Thauvin.
Nîmes ouvre le score après une dizaine de minutes en seconde période sur un contre et double la mise dans la foulée sur un autre contre rapide. Malgré beaucoup de changements, les Phocéens sont lamentables et il faut un cadeau gardois pour réduire le score.

L'homme du match

Yohann Pelé (6) : première titularisation de la saison pour le gardien numéro 2, il a été attentif sur un ballon qui trainait devant son but puis sur un centre fort bien capté en tout début de rencontre. Il a surtout détourné en corner une super tête juste avant la pause. Attentif sur une tête facile en début de seconde période, il s'est incliné deux fois mais sans pouvoir faire grand-chose.

Les autres joueurs

Pol Lirola (4.5) : moins d'une semaine après son arrivée au club, c'est déjà la première apparition dans le onze de départ pour l'Espagnol. Très offensif, on l'a surtout vu en première période avec pas mal de combinaisons avec Thauvin. Beaucoup moins présent après le repos, comme son équipe, cela reste des débuts intéressants.
Hiroki Sakai (3) : de retour à gauche pour faire souffler Nagatomo, lui est toujours sur la brèche. Il s'est concentré à des taches défensives. Pas aligné sur le premier but gardois, il a surtout été complètement à la ramasse dans la foulée sur le second et est sorti quelques instants plus tard.
Saif-Eddine Khaoui (non noté) : il a pris la place et le poste du Nippon. Après un piteux contrôle et une passe ratée, il a fait une belle ouverture et surtout un bon tir dans les arrêts de jeu renvoyé par le gardien gardois.
Alvaro Gonzalez (5) : capitaine à la sortie de Thauvin, il a été un des rares à sembler vouloir revenir au score. Mais cela n'a pas suffi...
Duje Caleta-Car (4.5) : peu sollicité, il a fait un dégagement pas assez lointain au départ de l'ouverture du score. Il a fait partie des nombreux joueurs à ne pas sembler y croire après le second but nîmois alors qu'il restait beaucoup de temps.
Boubacar Kamara (non noté) : après deux bons retours défensifs, il a dû céder sa place peu après le quart d'heure, touché à la cuisse.
Pape Gueye (5) : il a donc très rapidement pris la place du numéro 4. Il a fait des passes précises mais qui n'ont jamais réussi à faire la différence. Auteur d'une intervention limite dans la surface où il aurait pu concéder un penalty, il a aussi perdu un ballon devant sa surface ce qui aurait pu coûter cher.
Valentin Rongier (4) : si ce n'est un carton bête pour un geste d'énervement envers l'arbitre, on n'a pas trop vu l'ancien Nantais.
Morgan Sanson (4) : après son entrée contre le PSG, cette rencontre marquait son retour dans le onze de départ après son absence pour blessure lors des dernières semaines. Un peu court sur un centre de Payet en tout début de rencontre, il a été au départ du pressing et fait une belle reprise renvoyée par le gardien. Logiquement, car en manque de compétition, il a été remplacé peu après l'heure de jeu alors qu'il avait disparu du jeu après la pause.
Mickael Cuisance (non noté) : il a remplacé Sanson et a évolué dans un étrange rôle d'ailier droit, où il n'a rien réussi notamment le dernier coup-franc tiré au-dessus.
Dimitri Payet (4) : en position d'ailier gauche, il a débuté par un bon centre en début de match et fait une frappe excentrée détournée par le gardien. Auteur d'un centre caviar pour Benedetto en fin de première période, il a perdu un balle en position défensive avant de sortir en milieu de seconde période.
Nemanja Radonjic (non noté) : il a pris la place et le poste du numéro 10 et ne s'est jamais mis en évidence.
Florian Thauvin (3) : le capitaine du jour a fait un bon centre pour Sanson et surtout a botté un penalty à la demi-heure hors du cadre. Il a aussi montré une incroyable nonchalance alors qu'il avait le brassard ! Il est logiquement sorti après une prestation indigne.
Valère Germain (non noté) : il a pris la place du capitaine et ne s'est illustré que sur un centre raté sur une belle opportunité alors qu'il a joué avant-centre.
Dario Benedetto (5) : un bon centre, un penalty obtenu mais aussi un " immanquable " devant le but où il a réussi à trouver le gardien sur un centre somptueux de Payet pour une première période contrastée. Il a bien profité d'un cadeau adverse pour placer une frappe précise et réduire le score. Il a été un des rares Marseillais volontaire et combatif alors qu'il s'est souvent retrouvé à gauche en fin de match.

Les Olympiens ont raté les moments clefs de la rencontre car ils auraient pu plier le match durant les 45 premières minutes. Les Nîmois ont été rapides en contre et surtout combatifs, ce qui a énormément manqué aux joueurs de Villas-Boas qui sont surtout à blâmer par leur attitude et leur manque de révolte.
Individuellement, Florian Thauvin (pourtant capitaine) pour son penalty raté et son attitude nonchalante a été le pire Phocéen. Difficile de désigner le " meilleur " Olympien, on dira plutôt le " moins mauvais " qui est probablement Yohann Pelé.
L'OM continue de glisser au classement et il sera maintenant bien difficile d'atteindre l'objectif de la qualification en Ligue des Champions à moins que l'effectif se reprenne, ce qui semble peu probable étant donné l'attitude de beaucoup lors de cette rencontre inquiétante...

par Seb le lundi 18 janvier 2021 à 06h58
Les South Winners fracassent les joueurs
Mercato : Aston Villa aurait formulé son offre pour Sanson

Florian Thauvin : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit