Angers 2-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une première heure indigente, les Olympiens se sont repris mais cela n'a pas suffi pour battre des Angevins qui ont fait un bon match.

Ce déplacement à Angers est le dernier match d'une année 2020 très particulière, l'objectif étant de gagner pour ne pas laisser filer les premiers après deux contre-performances.
Jordan Amavi et Morgan Sanson sont toujours blessés alors que Christopher Rocchia, Florian Chabrolle et Kostas Mitroglou sont encore écartés du groupe, tout comme Lucas Perrin qui en sort. André Villas-Boas fait dans le classique avec 4-3-3 composé du capitaine Steve Mandanda dans le but, Yuto Nagatomo, Duje Caleta-Car, Alvaro Gonzalez et Hiroki Sakai en défense de gauche à droite ; Boubacar Kamara et Valentin Rongier sont les milieux défensifs alors que Mickael Cuisance évolue un peu plus haut ; le trident offensif est formé de Valère Germain à droite, Dimitri Payet à gauche et Dario Benedetto dans l'axe.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Simon Ngapandouetnbu, Leonardo Balerdi, Kevin Strootman, Saif-Eddine Khaoui, Florian Thauvin, Nemanja Radonjic, Marley Aké et Luis Henrique. Pape Gueye, finalement suspendu, est logiquement le 21ème homme et il y a donc deux gardiens parmi les remplaçants.

Angers ouvre très rapidement le score puis domine et double la mise en milieu de première période. L'OM est inoffensif et en danger sur chaque montée de balle angevine. Cela faisait bien longtemps en championnat que les Marseillais n'avaient pas été autant en difficulté.
Il faut attendre l'heure de jeu et l'entrée de Thauvin et Luis Henrique pour voir des attaques marseillaises mais Payet ne transforme pas un penalty et le but de Rongier ne suffit pas.

L'homme du match

Boubacar Kamara (5) : le milieu récupérateur gauche s'est arrêté de jouer donnant une fantastique occasion en contre aux Angevins en début de match. Il a aussi essayé de percer les lignes mais a paru très émoussé. Passé arrière droit pour le dernier quart d'heure, il a placé une belle frappe contrée mais a perdu deux bons ballons offensifs sur des grossières imprécisions techniques. Malgré une évidente fatigue, il s'est démené.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : impuissant sur les buts angevins avec des frappes imparables, il n'a ensuite plus eu grand-chose à faire.
Hiroki Sakai (4) : un bon retour dans l'axe pour contrer une frappe au quart d'heure, il a été globalement en difficulté avec Diony souvent dans sa zone. Il est sorti à la pause pour conclure une première moitié de saison où il a beaucoup donné sans pouvoir souffler.
Saif-Eddine Khaoui (4) : le Tunisien a pris la place de Sakai mais a joué arrière gauche. Peu sollicité défensivement, on l'a peu vu si ce n'est sur une grosse faute et un carton en fin de match. Il a tout de même montré qu'il avait envie.
Yuto Nagatomo (3) : pas assez près de Diony sur le deuxième but, le latéral gauche a ensuite été absent au marquage sur un centre à la demi-heure. Il a tout de même fait une belle montée pour obtenir un corner avant la pause. Passé à droite après le repos, il a été battu lors du premier duel puis a fait une touche lamentable et loupé un dégagement. Bref, une nouvelle performance ratée pour le Nippon.
Kevin Strootman (non noté) : entré à la place de l'ancien de l'Inter, il a joué milieu défensif axial sans se mettre en évidence.
Alvaro Gonzalez (5) : une intervention défensive pas assez tranchante au début de l'action de l'ouverture du score, une relance honteuse en fin de match mais globalement plusieurs bonnes interventions notamment dans les dernières minutes.
Duje Caleta-Car (4) : un duel perdu avec Diony sur le second but, une tête non cadrée sur un corner avant la pause, un carton idiot avant l'heure de jeu pour contestation pour une prestation médiocre.
Valentin Rongier (5) : le milieu défensif droit ballon n'a pas dégagé le ballon dans sa surface qui a donné le premier but à Angers. Après un carton au quart d'heure et des passes ratées, il a placé une tête précise pour réduire le score et inscrire son premier but avec l'OM. Ce but l'a relancé et il a très bien fini la rencontre, compensant en partie le reste de sa prestation.
Mickael Cuisance (2) : il a profité de la blessure de Sanson et de la suspension de Gueye pour démarrer alors que ses prestations récentes n'ont pas été bonnes. Il était le plus offensif des trois milieux mais ne s'est quasiment pas montré pendant les 45 premières minutes si ce n'est sur une perte de balle très haute et un repli défensif insuffisant (qui a donné une super opportunité au SCO) et une belle longue ouverture juste avant le repos. Il est logiquement sorti après une quinzaine de minutes en seconde période après une nouvelle performance très faible.
Florian Thauvin (non noté) : son entrée a changé la rencontre même s'il n'a pas personnellement été décisif malgré un très bon apport technique.
Dimitri Payet (4) : après deux belles actions en tout début de rencontre avec un bon centre puis une bonne percée conclu par un centre contré, il a gaspillé deux bons coup-francs à la demi-heure. Une belle frappe à l'heure de jeu de peu au-dessus et surtout un nouveau penalty raté. Heureusement, peu après, il a délivré un centre décisif pour Rongier. Néanmoins, c'est largement insuffisant pour le numéro 10 marseillais.
Valère Germain (3) : c'était la surprise du onze de départ car il a pris la place de Thauvin et on ne l'a quasiment pas vu jusqu'à sa sortie à l'heure de jeu.
Luis Henrique (non noté) : il a pris la place de Germain et a évolué ailier gauche. Il a touché quelques ballons et a surtout fait un tir de très loin contré en corner.
Dario Benedetto (2) : ailier gauche de temps en temps, c'est uniquement dans cette position où il a touché quelques rarissimes ballons.
Marley Aké (non noté) : il a pris la place et le poste de l'avant-centre argentin pour le dernier quart d'heure. Il a encore montré trop peu d'expérience avec une faute bête et une tête ratée sur un corner alors qu'il aurait du la laisser à Caleta-Car.

Après une première heure indigente, les Olympiens se sont repris mais cela n'a pas suffi pour battre des Angevins qui ont fait un bon match.
Individuellement, il est difficile de désigner le pire Phocéen tellement ils sont nombreux à postuler, probablement Dario Benedetto, invisible. Pour le moins mauvais, peut-être Boubacar Kamara qui s'est battu jusqu'au bout de ses forces.
Suite à ces trois derniers mauvais matches de l'année, l'OM est décroché des trois premières places et il est très dommage de gaspiller ainsi cette bonne première moitié de saison. Sans surprise, on a vu que l'effectif était trop juste qualitativement et alors qu'il aurait été temps de faire tourner, ce manque de rotation de qualité a couté cher.
Il faudra bien négocier le mois de janvier très chargé pour espérer rester en haut du classement jusqu'à la fin de la saison.

par Seb le lundi 28 décembre 2020 à 07h01
Mercato : Naples serait toujours dans le coup pour Thauvin
Mercato : l'OM en pincerait pour Hysaj

Boubacar Kamara : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit