Man City 3-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

L'addition est salée malgré une prestation honorable mais l'écart était trop grand avec City. C'est donc la fin de la campagne européenne 2020-21 après 5 défaites en 6 matches et 13 buts encaissés pour seulement 2 marqués...

C'est déjà la dernière rencontre de cette bien piètre campagne en Ligue des Champions et les Olympiens peuvent encore espérer la troisième s'ils prennent plus de points qu'Olympiakos (qui reçoit Porto), ce qui semble bien hypothétique étant donné l'écart entre City et l'OM.
Jordan Amavi a rejoint Nemanja Radonjic sur la liste des blessés. Christopher Rocchia, Florian Chabrolle et Kostas Mitroglou n'ont toujours pas été retenus par André Villas-Boas qui aligne un 4-3-3 avec quelques rotations. Steve Mandanda (avec le brassard) garde le but, la défense est formée par Yuto Nagatomo, Duje Caleta-Car, Alvaro Gonzalez, et Hiroki Sakai de gauche à droite ; Boubacar Kamara et Pape Gueye sont les milieux récupérateurs avec Morgan Sanson un peu plus haut ; les trois attaquants sont Florian Thauvin à droite, Dimitri Payet dans l'axe et Valère Germain à gauche.
Yohann Pelé, Fabio Vanni, Lucas Perrin, Leonardo Balerdi, Kevin Strootman, Valentin Rongier, Saif-Eddine Khaoui, Mickael Cuisance, Dario Benedetto, Marley Aké et Luis Henrique sont remplaçants.

Les Anglais dominent nettement en début de match puis les Olympiens sont moins acculés et arrivent au repos sans avoir pris de but et avec même une bonne fin de première mi-temps.
Les Citizens ouvrent le score dès le retour des vestiaires. En milieu de seconde période, l'OM passe en 4-4-2 avec les entrées de Rongier et Cuisance mais, dans la foulée, City double la mise et plie le match. Le dernier but en fin de rencontre clôture un exercice européen bien fade.

L'homme du match

Alvaro Gonzalez (6) : si ce n'est un duel de la tête perdu face à Laporte, il a fait un match très solide évitant une sacrée déculottée, étant souvent bien placé pour enrayer des actions anglaises. Il a été malheureux de marquer contre son camp en toute fin de rencontre après une telle prestation.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (4) : après une relance très risquée sur Kamara il a dû compenser par un duel gagné pour éviter l'ouverture du score. Après le repos, il a fait une bonne sortie dans les pieds et une relance ratée qui a donné une très belle occasion (un tir puissant) aux Anglais qu'il a dû détourner en corner. Sur le deuxième but il fait un premier arrêt réflexe mais le ballon revient sur un Mancunien et sur le dernier il n'est pas très heureux car il détourne le ballon sur Alvaro qui marque contre son camp.
Hiroki Sakai (5) : plus tonique et moins en difficulté que lors de ces précédents matches, il s'est contenté de défendre avec application.
Yuto Nagatomo (4) : il a profité de la blessure d'Amavi pour être au départ de cette rencontre. Le Nippon a commencé par une bonne intervention de la tête puis a été en retard sur le centre suivant. Il a trop laissé d'espace et de temps à Mahrez sur le centre de l'ouverture du score et a souffert face à la vitesse de ses adversaires directs.
Leonardo Balerdi (4) : préféré à Caleta-Car, il a joué stoppeur gauche. Moins à son avantage que l'Espagnol, il a été hésitant et approximatif à quelques reprises. A noter, qu'il a fait une frappe non cadrée après un corner.
Boubacar Kamara (5) : de l'activité et de la présence dans un match où l'adversité était de très bon niveau. Il n'a joué qu'un peu plus d'une heure probablement pour souffler car il a beaucoup été utilisé ces derniers temps.
Valentin Rongier (non noté) : il a remplacé le jeune Marseillais pour le dernier quart de la rencontre en étant plus en difficulté que le titulaire.
Pape Gueye (5) : de retour dans le onze de départ pour faire souffler Rongier, il a joué milieu récupérateur gauche. Il a pris un carton en fin de première période pour enrayer un contre mancunien et, juste avant le repos, il a fait une bonne percée dans la surface suivie d'un tir contré par le gardien. Une entrée intéressante pour l'ancien Havrais qui a cédé sa place en milieu de seconde mi-temps.
Kevin Strootman (non noté) : il a remplacé Gueye et a été en retard sur son premier ballon, le corner du second but. Par la suite on l'a peu vu mais le résultat était acquis.
Morgan Sanson (4.5) : un bon retour défensif en première mi-temps, des courses, de l'activité et de l'envie mais cela a été insuffisant. A noter qu'avant la pause, il a effectué une reprise de volée après un ballon mal dégagé mais elle était non cadrée.
Florian Thauvin (3) : si ce n'est un bon centre avant la pause, on a très peu vu l'ailier droit.
Marley Aké (non noté) : il a pris la place du numéro 26 et a joué second attaquant dans un 4-4-2 sans se mettre en évidence.
Dimitri Payet (4.5) : dans un poste original d'avant-centre, il a commencé par un bon centre pour Germain puis, à la demi-heure, il a fait un bel extérieur du pied lors d'un duel avec le gardien mais il était hors-jeu. Dans la foulée, il a effectué un lob de loin mais le gardien l'a capté facilement. Après un bon centre pour Balerdi après un corner, il est sorti en milieu de seconde période.
Mickael Cuisance (non noté) : il a remplacé le numéro 10 et n'a rien apporté. A noter plusieurs imprécisions sur des passes ratées. Bref, une rentrée ratée.
Valère Germain (4.5) : étonnement titularisé au poste d'ailier gauche, il a raté une tête sur un bon centre de Thauvin puis taclé un centre mais il a été contré. Il a tout de même souvent joué très bas où il a fait une passe loupée en position défensive qui a donné une belle opportunité aux Citizens. IL a été très malheureux de donner une passe décisive aux Anglais sur un repli défensif.
Dario Benedetto (non noté) : il a remplacé Germain en seconde période et on ne l'a pas vu.

L'addition est salée malgré une prestation honorable mais l'écart était trop grand avec City. C'est donc la fin de la campagne européenne 2020-21 après 5 défaites en 6 matches et 13 buts encaissés pour seulement 2 marqués...
Individuellement, Alvaro Gonzalez est le seul à avoir fait un bon match alors que Florian Thauvin a été le moins en vue.
L'apprentissage du haut niveau a été dur et pénible pendant ses 6 rencontres mais pour progresser, il faudra revenir régulièrement dans cette compétition où l'expérience joue un rôle important (c'est d'ailleurs grâce à elle qu'Olympiakos, pas meilleur que les Marseillais sur le terrain, est devant les Phocéens au classement). Pour cela, il faudra continuer a être performant en championnat en commençant par la réception de Monaco ce week-end.

par Seb le vendredi 11 décembre 2020 à 10h08
Ligue 1 : Mediapro vers la sortie
Waddle : "Espérons qu'un investisseur puisse arriver à l'OM"

Alvaro Gonzalez : son actualité

2 réactions à cet article
11/12/2020 à 10:21
bongo
bongo

Un 4 à Mandanda? C'est dur. Très dur.

L'homme du match olympien pour moi, sans lui c'était branlée et encore il se débrouille d'être présent sur les buts ... Gueye est l'autre grande satisfaction du match.

11/12/2020 à 14:36
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Assez d'accord avec ces arguments...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit