Nîmes 0-2 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est donc une prestation aboutie et maitrisée de la part des Olympiens qui ont logiquement battu des Nîmois très limités.

Alors que les Marseillais ont enfin marqué et gagné en Ligue des Champions dans la semaine, ils se déplacent chez le voisin nîmois pour continuer leur belle série en championnat.
En plus de Nemanja Radonjic (toujours blessé), les absents du groupe sont Christopher Rocchia, Lucas Perrin, Florian Chabrolle, Saif-Eddine Khaoui et Kostas Mitroglou qui n'ont pas la confiance d'André Villas-Boas. L'entraineur portugais fait un tout petit peu tourner son effectif dans un 4-3-3. Le capitaine Steve Mandanda garde le but, Hiroki Sakai est arrière droit, Jordan Amavi à gauche, Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car dans l'axe ; Boubacar Kamara est le milieu le plus défensif avec Valentin Rongier (à droite) et Morgan Sanson (à gauche) un cran plus haut ; Mickael Cuisance est sur l'aile droite, Dimitri Payet à gauche et Dario Benedetto dans l'axe.
Les remplaçants sont Yohann Pelé, Yuto Nagatomo, Leonardo Balerdi, Pape Gueye, Kevin Strootman, Florian Thauvin, Valère Germain, Marley Aké et Luis Henrique. Fabio Vanni est en tribune.

Les Gardois démarrent bien mais les Olympiens confisquent ensuite le ballon. Il n'y a pas de but dans une première mi-temps marquée par une gestion des cartons assez incroyable par un arbitre mal inspiré (6 cartons pour les Marseillais dont 2 pour Villas-Boas).
Après le repos, Benedetto ouvre le score puis Nîmes réagit mais l'exclusion d'un Gardois met fin aux velléités des Crocos. Germain double la mise en fin de rencontre pour un succès mérité et tout en maitrise.

L'homme du match

Alvaro Gonzalez (6.5) : après un carton pour contestation, il a placé une tête contrée sur le poteau juste avant la pause. Très solide défensivement, il a délivré une passe décisive avec une belle ouverture pour Benedetto sur le premier but.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : sauvé par sa barre sur un coup-franc pendant les 45 premières minutes, il n'a eu que des dégagements et relances à faire.
Hiroki Sakai (5) : bien titulaire alors qu'il parait émoussé, il a débuté par une passe lamentable qui a donné un super ballon aux Nîmois. Après une intervention ratée qui a donné un bon coup-franc (qui a fini sur la transversale), il a été plus offensif avec notamment un bon débordement mais un centre raté. Plus discret en seconde mi-temps, il a tout de même fait une belle montée mais son centre a été complètement raté.
Jordan Amavi (6) : il a pris un carton d'entrée pour compenser une erreur de Kamara. Auteur d'un super centre dans la course et sans contrôle, il a vu ensuite son tir contré après un corner. Le latéral gauche a fait une passe honteuse en début de seconde mi-temps qui a donné une super occasion aux Nîmois et a été en retard sur une intervention étant à la limite du second jaune. Il a toujours été disponible pour proposer une solution dans le couloir gauche où il a d'ailleurs été dans l'action du second but.
Duje Caleta-Car (6) : passé en tout début de match, il a placé une tête non cadrée après un corner alors qu'il aurait dû la donner à Benedetto qui était mieux placé que lui. Il a pris un carton en fin de première période mais a surtout été solide et attentif.
Boubacar Kamara (6.5) : il a débuté par une perte de balle sur le coup d'envoi qui a obligé Amavi à faire faute (et prendre un carton). Il a ensuite été très sollicité et présent au duel, au pressing et pour revenir aider ses stoppeurs. A noter aussi un marquage pitoyable sur un coup-franc où son adversaire direct n'a heureusement pas cadré sa reprise. Offensivement, il a fait un bon débordement et un centre en retrait.
Kevin Strootman (non noté) : il a pris la place du numéro 4 pour les deniers instants alors que la rencontre était pliée.
Valentin Rongier (5) : de la combativité et de l'envie mais il a paru fatigué et moins tranchant que lors de ses dernières apparitions.
Luis Henrique (non noté) : il a pris la place de l'ancien capitaine nantais et a joué sur l'aile gauche. Il était hors-jeu sur une superbe remise de Germain où il avait marqué sur son premier ballon. Par la suite, on l'a vu sur deux ballons sur le côté de la surface.
Morgan Sanson (6) : très peu en vue pendant les 45 premières minutes, il a fait un bon centre pour Benedetto dans les premières minutes de la seconde mi-temps. Sur un contre rapide, il a obtenu un second jaune pour un Nîmois puis fait un bel appel dans le dos mais son centre a été renvoyé en corner. Après un tir de demi-volée au-dessus à la conclusion d'une belle action collective, il a fait un centre ultraprécis et décisif pour le second but.
Mickael Cuisance (3) : finalement titularisé malgré sa piètre prestation dans la semaine, il a évolué dans un rôle original d'ailier droit mais en bougeant sur toute la largeur. Il a pris un carton bête pour une main inutile en milieu de première période. Si ce n'est une reprise de volée sur une ouverture de Payet, on l'a très peu vu jusqu'à sa sortie.
Pape Gueye (non noté) : il a pris la place de joueur du Bayern pour une vingtaine de minutes où il n'a pas trop dû s'employer.
Dimitri Payet (4.5) : un bon numéro sur la gauche et un tir détourné par le gardien pour la meilleure occasion de la première mi-temps. Peu à son avantage sur les coups de pied arrêtés, il a été de temps en temps à droite où il a mis un bon centre pour Cuisance. Il a aussi délivré un bon centre pour Benedetto sur l'entame de la seconde période puis on ne l'a plus vu jusqu'à sa sortie.
Florian Thauvin (non noté) : il a donc pris la place du numéro 10 pour vingt minutes alors qu'il n'était pas titulaire pour la première fois de la saison. Il a été très maladroit sur les coups-francs et corners mais mobile et volontaire sur l'aile droite.
Dario Benedetto (6) : un tir de bien trop loin gaspillant une belle opportunité à la demi-heure de jeu, une perte de balle sur une talonnade inutile, une tête sur le gardien alors qu'il était super bien placé devant le but, il a surtout été réaliste pour ouvrir le score en contrôlant de la poitrine puis piquant le ballon devant le gardien. C'est donc son premier but dans le jeu cette saison et c'est déjà pas mal.
Valère Germain (non noté) : il a pris la place et le poste de l'Argentin. Il a été précis pour doubler la mise sur un centre caviar de Sanson. Il a ensuite fait un cadeau à Luis Henrique mais le Brésilien était hors-jeu sur une belle remise de la tête.

C'est donc une prestation aboutie et maitrisée de la part des Olympiens qui ont logiquement battu des Nîmois très limités.
Les performances individuelles ont été assez hétérogènes avec un Mickael Cuisance encore nettement en-dessous de ses partenaires. Pour le meilleur, cela se joue entre Alvaro Gonzalez et Boubacar Kamara.
Avant deux rencontres contre des adversaires directs en Ligue 1 (contre Monaco puis à Rennes), il faudra aller à Manchester pour un très hypothétique espoir d'une qualification en Ligue Europa.

par Seb le dimanche 06 décembre 2020 à 06h59
Heinze vers la MLS ?
Latour pas convaincu par l'OM, à Nîmes

Valère Germain : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit