Strasbourg-OM: questions à cieletblanc.com

  •    
  •    
  • om facebook

Vendredi soir, l'Olympique de Marseille se rendra au stade de la Meinau pour tenter de prendre 3 points. Sébastien, webmaster de l'excellent site du Racing club de Strasbourg cieletblanc.com a répondu à nos questions ...



Quels souvenirs vous laissent Hemdani et Johansen ?

Ils nous laissent évidemment de très bons souvenirs. On est très déçu qu'ils soient partis, mais c'est le football, on les a remplacé, on se tourne vers l'avenir ...



Quel est votre bilan de l'ère IMG ?

Le bilan de IMG au racing est tout simplement une nette dégradation de l'image de notre club en France et surtout vis à vis des supporters strasbourgeois qui ne se reconnaissaient plus dans ce racing. Des affaires à n'en plus finir, des promesses intenables, des recrutements coûteux et inutiles, voilà le triste bilan de l'ère IMG. Alors bien sûr, on aura quand même décroché la Coupe de France et joué l'UEFA, mais ... en plongeant une année en L2. Finalement, c'est seulement depuis 2 ans que le racing se reprend après avoir touché le fond. Mais c'était trop tard, IMG a laissé trop de cicatrices et tout le monde est satisfait du changement de groupe d'actionnaires.



Comment voyez-vous la nouvelle équipe dirigeante faite de personnalités locales ?

Tout a changé, l'équipe dirigeante est alsacienne, la politique est plus proche des supporters, l'équipe porte un nouveau maillot bleu roi rappelant notre épopée Européenne, et un très bon recrutement a été réalisé pour un budget comme le nôtre (22 MEuros) : Pontus Farnerud (Monaco, équipe A Suède), Mamadou Niang (Troyes, équipe A Sénégal), Mikael Dorsin (Djugarden, équipe A Suède), Ulrich Le Pen (Ipswich), Richard Dutruel (Alaves, ancien équipe A France).

Que dire d'un président E. Gindorf qui est venu au dernier match chanter avec les supporters dans le Kop : il a montré un amour pour son club et une reconnaissance des supporters qui ne trompe pas. Le racing a retrouvé une âme, les joueurs ont suivi ce mouvement en mouillant plus que jamais le maillot, en se rapprochant des supporters et en produisant un beau jeu : un changement radical. Le public Alsacien très exigeant semble progressivement se retrouver dans son équipe. Mais les cicatrices laissées par IMG sont profondes ...



C'est le premier poste de Kombouare à très haut niveau, qu'en pensez-vous ?

Antoine Kombouaré et tout le staff ont instauré une politique basée sur la confiance. La politique salariale est nettement meilleure que l'année dernière, les salaires de base ont été très nettement réduit (plafonné à 30000 euros/mois), et les joueurs toucheront l'intégralité des droits TV à partir de la 10° place. Notre entraîneur parle beaucoup avec ses joueurs à qui il fait confiance, et nos joueurs lui rendent cette confiance : ca se passe très bien pour le moment. Il a par ailleurs totalement modifié la tactique de jeu, passant d'un 3-5-2 à un 4-4-2 basé sur un jeu à une touche de balle très technique et offensif. Son bilan au racing pour un premier poste est tout simplement excellent, il nous apporte beaucoup.



Vu de l'extérieur Strasbourg est cette saison une équipe spectaculaire (offensive mais qui prend pas mal de buts). Qu'en est-il réellement ?

Nous sommes effectivement une équipe offensive qui produit du jeu. Nos deux attaquants Ljuboja et Niang marquent beaucoup, mais c'est grace au collectif très soudé du racing. D'autre part, notre recrue, le milieu Pontus Farnerud, absent depuis 3 matchs, apporte normalement par sa présence un énorme plus dans l'efficacité offensive. Lorsqu'il ne joue pas, le racing produit toujours du jeu mais est moins efficace, il manque la classe du jeune international suédois... On a encaissé trop de but en début de saison, mais il semble que ce problème soit résolu avec une cage inviolé depuis 3 matchs : face à Nice, Nantes et Bâle en match amical. On espère retrouver Farnerud face à l'OM pour tester enfin notre "équipe type" (même si Kombouaré n'aime pas cette expression), jamais alignée cette saison.



Quel est le futur grand joueur (s'il y en a un) évoluant cette saison au Racing ?

On n'aime pas parler des individualités à Strasbourg : c'est toute l'équipe qui fait notre force. Plusieurs joueurs du racing peuvent aller loin, il y a beaucoup de qualités techniques (obligatoire pour jouer à une touche de balle), mais pour rester dans l'esprit club, on ne va pas donner de noms. A vous de juger vendredi...



un grand merci à sébastien, webmaster du très bon cieletblanc.com que je vous engage à aller visiter:

http://www.cieletblanc.com

par TontonFlingueur le mardi 14 octobre 2003 à 19h17
OM 2-2 Craiova
Christanval: c'est pas pour demain ...

Brahim Hemdani : son actualité