OM 1-1 Metz : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Avec un manque d'envie, de percussion et de précision technique face à un adversaire moins bons que les précédents, les Olympiens ont été moins à la rue physiquement que contre Saint-Etienne et Lille et ils ont encore, comme contre les Nordistes, assez miraculeusement pris un point avec une égalisation à la dernière seconde.

C'est un troisième match au Vélodrome que les Marseillais enchainent et, après une défaite et un nul, il faut gagner pour ne pas déjà être décroché des premières places.
Jordan Amavi purge le dernier de ses trois matches de suspension alors que Bouna Sarr est blessé. Christopher Rocchia, Lucas Perrin, Florian Chabrolle et Kostas Mitroglou n'ont une nouvelle fois pas été retenus dans le groupe de 21. Luis Henrique, trop fraichement arrivé, est quant à lui logiquement absent. André Villas-Boas ne fait aucune surprise dans son équipe et son dispositif tactique, un 4-3-3 : le capitaine Steve Mandanda est dans le but, les défenseurs sont de gauche à droite Yuto Nagatomo, Duje Caleta-Car, Alvaro Gonzalez et Hiroki Sakai ; Boubacar Kamara est le milieu récupérateur avec Valentin Rongier et Morgan Sanson en piston derrière les trois attaquants : Florian Thauvin à droite, Dimitri Payet à gauche et Dario Benedetto dans l'axe.
Yohann Pelé, Leonardo Balerdi, Pape Gueye, Kevin Strootman, Maxime Lopez, Saif-Eddine Khaoui, Valère Germain, Nemanja Radonjic et Marley Aké sont sur le banc alors que Simon Ngapandouetnbu n'est pas sur la feuille de match.

Dans un Vélodrome toujours vide, les Marseillais ont le ballon mais, petit à petit, les Messins s'enhardissent. Néanmoins, il n'y a pas de but avant la pause.
Metz ouvre le score à 20 minutes de la fin puis Villas-Boas passe en 4-2-4 avec l'entrée de Germain puis à 3 derrière mais les Phocéens sont impuissants jusqu'à la dernière action où Sanson sauve un point inespéré.

L'homme du match

Morgan Sanson (5.5) : pris de vitesse en position défensive à une reprise, il a visiblement joué avec le frein à main pendant tout le match, ne se projetant pas assez vers le but adverse. Il a eu plein de sang-froid et de précision pour égaliser d'une frappe de l'intérieur de la surface à la fin des arrêts de jeu. C'est uniquement cette action qui lui vaut le titre d'homme du match !

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : une sortie loin de son but limite pour une première période tranquille. Abandonné par ses défenseurs sur l'ouverture du score, il a fait une super horizontale dans les arrêts de jeu pour éviter le 2-0.
Hiroki Sakai (5) : offensif en première mi-temps, il a notamment fait un bon centre pour Benedetto. Après une passe facile loupée, il a été absent sur le centre du but messin et a terminé par un super tacle en position de dernier défenseur dans les arrêts de jeu.
Yuto Nagatomo (5) : encore dans le onze de départ malgré son premier match raté, il a été assez offensif et tonique même s'il a été en retard sur quelques interventions défensives.
Saif-Eddine Khaoui (non noté) : il a pris la place et le poste de l'arrière gauche nippon qui n'a pas 90 minutes dans les jambes. Il a tiré deux corners puis a été pris de vitesse en position défensive avant de faire une passe intelligente au départ de l'action de l'égalisation.
Alvaro Gonzalez (5) : l'Espagnol a débuté par une tête non cadrée après un coup-franc puis a été pris de vitesse plein axe en milieu de première période. Par la suite, il a tenu la barraque mais dans la difficulté face à la vitesse des attaquants messins.
Duje Caleta-Car (4) : une bonne récupération suivie d'une relance en début de match, puis un bon retour pour contrer l'attaquant lorrain devant Mandanda. Il a ensuite contré un tir et a surtout été absent au marquage sur le but messin.
Maxime Lopez (non noté) : il a pris la place du Croate en fin de match pour un dispositif plus offensif afin d'essayer de revenir au score. Il n'a cependant pas eu le temps de s'illustrer.
Boubacar Kamara (4.5) : auteur d'un très mauvais choix alors qu'il était plein axe (il n'a pas servi Thauvin) puis auteur d'un super tacle devant le but de Mandanda, il a manqué d'impact au milieu malgré de l'envie.
Pape Gueye (non noté) : entré poste pour poste à la place de Kamara en toute fin de rencontre, il n'a pas eu le temps de montrer quoi que ce soit.
Valentin Rongier (4.5) : trop discret, il n'a pas assez pesé sur le jeu jusqu'à sa sortie à une quinzaine de minutes de la fin.
Valère Germain (non noté) : il a remplacé Rongier et n'a pas pesé sur la rencontre alors qu'il s'était positionné dans l'axe à côté de Benedetto.
Florian Thauvin (3) : on ne l'a vu que par intermittence et c'est bien trop peu pour que son équipe s'illustre.
Nemanja Radonjic (non noté) : remplaçant du numéro 26, il a commencé par un tir contré puis a perdu tous ses ballons jusqu'à être lucide et précis pour le centre décisif pour Sanson.
Dimitri Payet (3.5) : une belle occasion en première mi-temps ratée puis bien trop peu de bonnes choses pour le Réunionnais.
Dario Benedetto (5) : plus présent dans le jeu que d'habitude avec beaucoup de ballons touchés, il a été maladroit dans le dernier geste. Il a fait une passe intelligente à Radonjic sur l'égalisation.

Avec un manque d'envie, de percussion et de précision technique face à un adversaire moins bons que les précédents, les Olympiens ont été moins à la rue physiquement que contre Saint-Etienne et Lille et ils ont encore, comme contre les Nordistes, assez miraculeusement pris un point avec une égalisation à la dernière seconde.
Individuellement, les performances provençales ont été trop médiocres, surtout les joueurs offensifs. Florian Thauvin a été le moins bon alors que Morgan Sanson, pour son but, peut être considéré comme le meilleur.
Il faudra être bien meilleur à Lyon le week-end prochain pour ne pas perdre et ne pas déjà être décroché du haut du tableau.

par Seb le lundi 28 septembre 2020 à 07h20
Angloma : "Quand Olmeta ne venait pas avec un flingue..."
Mercato : Cuisance en route pour Leeds ?

André Villas-Boas : son actualité

3 réactions à cet article
28/09/2020 à 12:38
Vasco93
Vasco93

vous vous rendez compte que si on a pas un Mandanda stratosphérique depuis le début de la saison on aurait au mieux 3 pts et encore n'ayant pas vu le match je ne sais même pas si à Brest il a pas sauvé aussi ces points là .. ça fout les jetons quand même

28/09/2020 à 17:53
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Tu es très proche de la vérité...

28/09/2020 à 17:57
chuuwah
chuuwah

Si Benedetto cadrera contre Lyon, ça méritera peut-être 5, mais là…

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit