Nîmes 0-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Marseillais ont été solides mais peu brillants face à des Crocodiles plutôt maladroits devant le but de Mandanda.

A deux semaines du début du championnat, l'OM se déplace à Nîmes dans une rencontre à huis-clos pour préparer la reprise.
Kostas Mitroglou qui ne fait pas la préparation avec le groupe et est donc absent du déplacement comme Florian Chabrolle. André Villas-Boas fait confiance au onze type de la saison précédente, si ce n'est Thauvin qui était blessé pendant le précédent exercice : le capitaine Steve Mandanda est dans le but, la défense est composée de droite à gauche par Hiroki Sakai, Alvaro Gonzalez, Duje Caleta-Car et Jordan Amavi ; le milieu défensif axial est Boubacar Kamara, Valentin Rongier à droite et Morgan Sanson à gauche sont un peu plus haut ; Florian Thauvin est ailier droit, Dimitri Payet à gauche et Dario Benedetto l'avant-centre.
C'est donc encore le 4-3-3 des autres matches de préparation et celui de la saison passée.

Les Gardois démarrent mieux puis les débats s'équilibrent et l'OM prend le match en main. A la demi-heure, Caleta-Car ouvre le score sur une tête précise après un corner.
Il y a beaucoup de changements en seconde mi-temps et il ne se passe pas grand-chose jusque dans les dernières minutes où Nîmes a plusieurs occasions.

Steve Mandanda : un bel arrêt sur un tir sans angle de près avant la pause, un tir de loin repoussé dans les pieds d'un Nîmois qui n'a pas cadré et un bon tir détourné dans la foulée. Bref, un match solide pour le portier olympien.
Hiroki Sakai : plusieurs belles montées, la première ponctuée par un tir de près loupé. Il est sorti au repos après une bonne première période.
Bouna Sarr : il a donc pris la place et le poste du Nippon pour la seconde période. Si ce n'est bon retour en taclant, on ne l'a guère vu.
Jordan Amavi : malgré une intervention limite dans la surface qui aurait pu coûter un penalty et un long ballon mal joué de la tête, il a été globalement sérieux. Offensivement, il a fait un bon centre pour Rongier.
Saif-Eddine Khaoui : il a pris la place d'arrière gauche d'Amavi pour les 10 dernières minutes et on ne l'a vu que sur une intervention dans l'axe loupée.
Alvaro Gonzalez : auteur d'une tête difficilement renvoyée par Reynet sur un corner juste avant l'ouverture du score, il a correctement défendu avant de sortir à la pause.
Leonardo Balerdi : l'Argentin a pris la place de l'Espagnol pour les 45 dernières minutes. Auteur d'une relance raté, il n'a aussi pas été assez tranchant sur une autre intervention.
Duje Caleta-Car : une tête précise pour ouvrir le score puis il a été pris de vitesse comme dernier défenseur pour un match globalement maitrisé.
Lucas Perrin : il a joué la fin de match à la place du Croate sans avoir le temps de se mettre en évidence.
Boubacar Kamara : quelques pertes de balle et beaucoup de fautes (il a d'ailleurs pris le seul carton du match) pour une prestation terne.
Pape Gueye : il a joué les 20 dernières minutes à la place de Kamara. Difficile de le juger même s'il a mis de la bonne volonté.
Valentin Rongier : un tir contré, une perte de balle à l'heure de jeu et une frappe d'un rien à côté juste avant de sortir pour un match convenable.
Maxime Lopez : il a pris la place et le poste de l'ancien Nantais et a amené de l'envie et du dynamisme sur la droite du milieu de terrain.
Morgan Sanson : bien lancé dans le dos de la défense, il n'a pas bien géré le duel avec le gardien. Après un bon appel et un débordement, il a effectué une reprise de volée loupée alors qu'il était devant le but. Il est sorti à l'heure de jeu.
Kevin Strootman : il a encore joué milieu gauche à la place de Sanson. On a vu le Néerlandais sur une bonne récupération haute.
Florian Thauvin : une belle passe pour Sanson, sa spéciale terminée par une frappe non cadrée pour un match timide.
Valère Germain : il a remplacé Thauvin pour les 20 dernières minutes sur l'aile droite dans un rôle qui ne lui convient toujours pas mais dans lequel Villas-Boas le cantonne.
Dimitri Payet : après un tir sur Reynet, il a bien botté un corner puis fait le centre décisif pour le seul but du match. Pour le reste, on l'a peu vu.
Nemanja Radonjic : il a pris le poste d'ailier gauche à 20 minutes de la fin. Auteur d'un lob de loin non cadré, il a ensuite tiré sur le gardien après un bon débordement.
Dario Benedetto : peu inspiré, il est sorti avant le repos alors qu'il semblait touché à la cheville.
Marley Aké : entré juste avant le repos à la place de l'Argentin, on ne l'a vu que sur un tir trop mou sur le gardien avant la mi-temps.

Les Marseillais ont été solides mais peu brillants face à des Crocodiles plutôt maladroits devant le but de Mandanda.
Les rares enseignements qu'on peut tirer est que le 4-3-3 de la saison passée sera encore le schéma de jeu cette saison et que les joueurs qui seront sur le terrain seront quasiment les mêmes que ceux de 2019-20 jusqu'aux départs de certains qui semblent inéluctables étant données les finances du club.
On peut aussi noter que Villas-Boas semble avoir mis en place des solutions précises de remplacement à chaque poste mais que certaines semblent légères qualitativement (par exemple Khaoui comme arrière gauche, Aké comme avant-centre ou Germain comme ailier droit voire Strootman comme milieu gauche).

par Seb le mardi 11 août 2020 à 06h49
Rachat OM : le clan Ajroudi serait pessimiste
Riolo comprend le refus pour Gradel

Duje Caleta-Car : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit