Bayern 1-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Provençaux s'inclinent logiquement face à une équipe bien meilleure qu'eux (surtout techniquement) mais le score est assez flatteur. Il y aura sûrement cette année en Ligue des Champions des rencontres de ce type où les adversaires domineront nettement et où il faudra savoir défendre.

C'est une rencontre de prestige que les Olympiens disputent au centre d'entrainement du Bayern étant donné que c'est la seule rencontre amicale des Allemands avant la reprise de la Ligue des Champions dans une semaine.
Face à des Munichois au complet, avec l'équipe type, André Villas-Boas aligne aussi au coup d'envoi son onze type avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car dans l'axe ; Boubacar Kamara est le milieu axial défensif avec Morgan Sanson et Valentin Rongier plus haut ; les trois joueurs offensifs sont, de droite à gauche, Florian Thauvin, Dario Benedetto et Dimitri Payet.
C'est donc dans un 4-3-3 tout à fait semblable à celui de la saison passée que les Marseillais démarrent le match.

Ils sont nettement dominés, jouent bas, subissent la supériorité technique de leur adversaire et concèdent l'ouverture du score en milieu de première période. Il y a très peu de mouvements offensifs phocéens sauf dans les 15 premières minutes où ils font quelques incursions dans le camp bavarois.
La seconde période est quasi identique alors que les deux équipes font énormément de changements, 10 pour les Marseillais la plupart vers l'heure de jeu.

Steve Mandanda : pas mal sollicité, il a été propre et efficace sur ses prises de balle et a aussi sorti un super arrêt lors d'un duel juste avant la pause. Le capitaine semble bien affûté et en forme !
Bouna Sarr : le latéral droit a globalement fait une bonne prestation car il a été beaucoup sollicité défensivement et à dans l'ensemble bien joué son rôle (même s'il n'a pas dégagé un ballon dans sa surface avant le repos ce qui a donné une superbe occasion aux Bavarois). Offensivement, il a fait un bon débordement et une frappe non cadrée.
Hiroki Sakai : il a joué toute la seconde période à la place et au poste de Sarr. Il a été en difficulté face à la vitesse et la qualité technique de Coman mais il a mis de l'application et de l'envie pour limiter la casse.
Jordan Amavi : l'arrière gauche n'a pas été dominateur dans son couloir où la justesse technique de ses adversaires l'a mis en difficulté. Il n'a donc pas eu l'opportunité de beaucoup monter.
Saif-Eddine Khaoui : il a pris le rôle d'Amavi pour les 10 dernières minutes étant présent défensivement mais ratant 3 relances par manque d'application.
Alvaro Gonzalez : le stoppeur gauche a mis son engagement habituel pour compenser son manque de technique face à des attaquants de top niveau mondial. Il a eu un placement incompréhensible sur le but allemand car il n'est pas monté sur le buteur qui a donc eu plusieurs secondes de tranquillité dans la surface balle au pied.
Lucas Perrin : entré pour le temps additionnel à la place de l'Espagnol, il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.
Duje Caleta-Car : il a été appliqué et a su limiter les dégâts face à des joueurs bien meilleurs que lui balle au pied.
Leonardo Balerdi : il a joué un peu moins d'une demi-heure en remplacement du Croate. Il a fait quelques belles interventions, notamment coupant un centre dangereux et contrant une frappe depuis la surface.
Boubacar Kamara : dans un match où son équipe a joué très bas, a peu eu le ballon et beaucoup subi, il a été pas mal sollicité. Il a alterné les bonnes interventions mais a aussi été dépassé à plusieurs reprises.
Pape Gueye : il n'a joué que les 10 dernières minutes poste pour poste à la place de Kamara sans avoir le temps de s'illustrer.
Valentin Rongier : on a très peu vu le milieu droit car il a surtout défendu et joué très près de sa défense. Offensivement, il a très mal joué un super ballon dans la surface bavaroise juste avant le but allemand.
Kevin Strootman : le Néerlandais est rentré pour la dernière demi-heure. On l'a un peu vu mais, malgré de la bonne volonté, il était moins vif que ses adversaires directs.
Morgan Sanson : il n'a pas pu exprimer ses qualité de vitesse et de prise d'espace car les joueurs du Bayern ont, en plus d'avoir beaucoup le ballon, bien quadrillé le terrain.
Maxime Lopez : après sa blessure, c'était sa première apparition en amical et il n'a joué que les 10 dernières minutes sur la droite.
Florian Thauvin : l'ailier droit a réussi à se démarquer à quelques reprises mais n'est jamais parvenu à en profiter. Il a aussi bien tiré deux corners mais c'est trop peu pour réellement inquiéter une des meilleures équipes de la planète.
Valère Germain : entré à la place et dans le rôle de Thauvin sur l'aile droite, on l'a surtout vu se replacer et défendre.
Dimitri Payet : très discret dans son rôle d'ailier gauche, il est sorti après une heure de jeu.
Nemanja Radonjic : positionné ailier gauche pour les 30 dernières minutes, on l'a très peu vu si ce n'est sur une bonne accélération en contre où il a pris de vitesse le défenseur allemand mais n'a pas su en profiter et sur une bonne défense en fin de match à proximité de sa surface.
Dario Benedetto : l'avant-centre Argentin a été inexistant, ce qui n'est pas étonnant vu que son équipe a été largement dominée et n'a quasiment jamais pu porter le ballon dans la surface allemande.
Marley Aké : il s'est battu, a essayé et a d'ailleurs fait un bon numéro de dribbles au milieu du terrain enchainés avec un lob très lointain. Une entrée intéressante pour le jeune Olympien, bien meilleur que lors du dernier match amical.

Les Provençaux s'inclinent logiquement face à une équipe bien meilleure qu'eux (surtout techniquement) mais le score est assez flatteur. Il y aura sûrement cette année en Ligue des Champions des rencontres de ce type où les adversaires domineront nettement et où il faudra savoir défendre.
Côté tactique, il n'y encore eu aucun test et il semble évident que le 4-3-3 restera le schéma de Villas-Boas cette saison.
Individuellement, excepté Steve Mandanda, difficile de dire qui a fait un bon match étant donné l'écart de niveau entre les joueurs des deux équipes.
Avant la reprise de la L1 dans 3 semaines, il reste 3 rencontres de préparation aux Olympiens pour être prêts sachant que l'effectif va sûrement s'appauvrir car l'OM doit vendre des joueurs de valeur.

par Seb le lundi 03 août 2020 à 07h15
Mercato : Cuisance finalement prêté à l'OM ?
Mercato : Lorient ne veut pas transférer Le Fée

Steve Mandanda : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit