FC Dac 2-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Difficile de tirer des enseignements alors qu'il reste un mois avant le début de la Ligue 1 si ce n'est qu'il n'y a pas eu de tests sur le dispositif tactique qui est resté celui de l'année passée, un 4-3-3.

Après deux premières rencontres face à des amateurs, ce troisième match du stage en Allemagne est le premier face à des professionnels, le FC Dac, troisième du dernier championnat slovaque qui va jouer les qualifications de l'Europa Ligue.
André Villas-Boas fait une nouvelle large revue d'effectif et débute avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car dans l'axe ; Pape Gueye est le milieu récupérateur axial avec Morgan Sanson et Florian Chabrolle un cran plus haut. Dimitri Payet évolue sur l'aile gauche, Valère Germain à droite et Marley Aké dans l'axe.
Il y a pas mal de fautes pour une rencontre amicale avec des Slovaques bien en jambes qui mènent logiquement au repos 2-0 face à des Olympiens incapables de développer du jeu car battus dans l'engagement.

Steve Mandanda : pas aidé par sa défense sur l'ouverture du score, il a été impuissant sur le deuxième, un magnifique coup-franc. Avant le repos, il a bien renvoyé une tête sur un corner.
Bouna Sarr : on l'a un peu vu en début de match puis plus rien.
Jordan Amavi : plusieurs belles montées mal conclues pour le latéral gauche mais il a surtout eu du mal face à un rapide Panaméen qui a évolué dans sa zone.
Alvaro Gonzalez : pas aussi dominateur qu'à son habitude, il a été en difficulté à plusieurs reprises.
Duje Caleta-Car : quelques fautes pour le Croate qui a joué au poste de stoppeur gauche.
Pape Gueye : le milieu récupérateur axial a montré des qualités physiques et techniques mais n'a pas assez pesé sur le jeu.
Florian Chabrolle : le milieu droit a plusieurs fois lancé un pressing haut mais a surtout fait une grossière perte de balle à l'entrée de sa surface qui a donné l'ouverture du score aux Slovaques.
Morgan Sanson : un bon ballon dans la surface mal négocié, un tir de loin trop haut et un bon retour défensif pour le milieu gauche qui a beaucoup couru.
Valère Germain : positionné ailier droit, il a été imprécis sur les quelques ballons intéressants qu'il a eus. Il a aussi placé une tête au premier poteau sur un corner
Dimitri Payet : peu à son avantage, le joueur offensif du couloir gauche a été bien peu inspiré.
Marley Aké : l'avant-centre a eu beaucoup de mal face à la puissance athlétique des Slovaques, il a donc dû faire plusieurs fautes.

Après le repos on retrouve exactement le même système, un 4-3-3 avec 8 nouveaux joueurs. Steve Mandanda reste dans le but et avec le brassard, Hiroki Sakai évolue à droite de la défense, Saif-Eddine Khaoui à gauche, Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car dans l'axe ; Boubacar Kamara est le milieu défensif axial, Valentin Rongier et Kevin Strootman un peu plus haut ; Florian Thauvin est ailier droit, Nemanja Radonjic à gauche et Dario Benedetto dans l'axe.
Les Marseillais démarrent fort et Thauvin réduit le score sur penalty. Malgré la nette domination en seconde période, les Phocéens s'inclinent après de bien meilleures 45 dernières minutes.

Steve Mandanda : il n'a rien eu à faire pendant la seconde mi-temps.
Hiroki Sakai : la latéral droit a été assez discret et peu offensif malgré la domination des siens.
Saif-Eddine Khaoui : il a débuté par un tir puis un centre. On l'a ensuite peu vu jusqu'à un tir contré sur une belle montée en fin de rencontre.
Alvaro Gonzalez : un tir contré de l'Espagnol de la main a donné un penalty à son équipe. Enervé en fin de match, il a pris le seul carton de son équipe.
Duje Caleta-Car : une seconde période assez tranquille jusqu'à sa sortie pour le dernier quart d'heure.
Leonardo Balerdi : entré pour une quinzaine de minutes à la place du Croate, on n'a pas eu le temps de réellement le voir.
Boubacar Kamara : une mi-temps convenable, sans plus.
Kevin Strootman : positionné milieu gauche, il s'est surtout illustré par tir du milieu de terrain détourné très difficilement par le gardien qui était très avancé.
Valentin Rongier : une belle percée et une passe pour Thauvin en tout début de mi-temps puis, sur une autre action, il n'a aussi pas tiré alors qu'il était bien placé dans la surface.
Florian Thauvin : un penalty tranquillement transformé, une super remise pour Benedetto, un bon coup-franc excentré tiré directement pour une bonne entrée. A noter qu'il a frappé presque tous les coups de pied arrêtés de son équipe.
Nemanja Radonjic : le Serbe a débuté par un bon ballon mal joué, puis il a été assez maladroit mais a fini par un bon tir détourné par le gardien.
Dario Benedetto : l'Argentin n'a pas cadré son tir après une belle action et il a placé une tête non cadrée sur la dernière action du match.

C'est donc une défaite qui conclut cette rencontre de préparation. Difficile de tirer des enseignements alors qu'il reste un mois avant le début de la Ligue 1 si ce n'est qu'il n'y a pas eu de tests sur le dispositif tactique qui est resté celui de l'année passée, un 4-3-3.
On peut quand même noter que les jeunes n'ont quasiment pas eu de temps de jeu, excepté Aké et Chabrolle (qui ont été les moins à leur avantage) et qu'il leur sera difficile d'intégrer l'équipe pro pendant la saison s'ils n'y sont même pas dans la préparation.

par Seb le lundi 27 juillet 2020 à 09h11
Mercato : le LOSC prêt à chiper Morelos à l'OM ?
UEFA : Rummenigge pense que le FPF doit être revu

Steve Mandanda : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit