OM 1-3 Nantes : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens s'inclinent face à une équipe très bien organisée, vive et percutante offensivement alors que les joueurs de Villas-Boas n'ont eu aucune inspiration offensive (ce qui est récurrent) et aussi, ce qui est très rare, des faiblesses défensives.

Une semaine après la superbe victoire à Lille, les Olympiens doivent continuer sur ce rythme très élevé pour garder leurs poursuivants à distance et ils doivent donc battre Nantes.
Hiroki Sakai et Nemanja Radonjic ont rejoint Florian Thauvin à l'infirmerie et, ce qui est assez rare, il n'y a pas de suspendu. Grégory Sertic est, comme toujours, au placard en attendant la fin de son contrat dans quelques mois. André Villas-Boas conserve son habituel 4-3-3 et il n'y a aucune surprise dans son onze de départ. Le capitaine Steve Mandanda est dans le but, la défense est formée de droite à gauche par Bouna Sarr, Alvaro Gonzalez, Duje Caleta-Car et Jordan Amavi ; Boubacar Kamara est le milieu récupérateur axial alors que Valentin Rongier et Morgan Sanson sont les pistons vers les trois attaquants que sont Dimitri Payet à gauche, Valère Germain à droite et Dario Benedetto dans l'axe.
Yohann Pelé, Lucas Perrin, Kevin Strootman, Maxime Lopez, Florian Chabrolle, Saif-Eddine Khaoui et Marley Aké sont les remplaçants. Simon Ngapandouetnbu et Abdallah Ali Mohamed ne sont pas sur la feuille de match.

Nantes joue haut et gêne beaucoup les Marseillais qui concèdent l'ouverture du score peu après la demi-heure. Heureusement, Sanson égalise avant le repos.
La seconde période est du même style avec des Canaris très à l'aise et qui prennent l'avantage en milieu de mi-temps. Alors que l'OM pousse, les Jaunes marquent en fin de match pour un résultat inattendu mais logique.

L'homme du match

Morgan Sanson (6.5) : il a encore beaucoup couru et a été un des rares à apporter de la percussion. Il a surtout marqué le seul but de son équipe avec une très belle frappe remettant rapidement son équipe dans le match après l'ouverture du score nantaise.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : le capitaine a alterné les bonnes interventions (notamment une sortie au pied en seconde période très vive et efficace) et les moins bonnes comme, sur cette même sortie, une relance hasardeuse et le ballon relâché sur un tir à rebond sur le dernier but nantais. Il ne pouvait rien sur l'ouverture du score où il a été abandonné par ses défenseurs, Amavi en tête.
Bouna Sarr (5) : arrière droit avec la blessure de Sakai, il a fait une prestation honorable défensive avec quelques tentatives offensives.
Jordan Amavi (4.5) : le latéral gauche a été très vif, volontaire et agressif (il a d'ailleurs pris un nouveau carton jaune) mais a été coupable d'un repli défensif honteux sur l'ouverture du score où il n'est pas revenu pour gêner le Nantais qui a très tranquillement trompé Mandanda.
Alvaro Gonzalez (3.5) : pour sa première défaite avec l'OM en championnat après presque 20 rencontres, l'Espagnol n'est pas à l'abri des reproches avec un manque de présence sur le second but où il n'est pas allé contrer le buteur qui a pu tirer tranquillement. Malchanceux et maladroit sur le troisième but où il a marqué contre son camp alors qu'il aurait pu dégager, sa prestation est à oublier.
Duje Caleta-Car (5) : le stoppeur croate a fait une prestation convenable malgré les 3 buts encaissés.
Boubacar Kamara (6) : le milieu défensif a été un des Phocéens les plus actifs et agressifs face aux très bien organisés et rapides joueurs du FC Nantes et il a, de manière très surprenante, cédé sa place à 20 minutes de la fin.
Kevin Strootman (non noté) : il a donc très étonnamment remplacé et, comme on pouvait s'y attendre, il n'a pas été assez rapide face aux vifs Canaris.
Valentin Rongier (4) : toujours en perte de vitesse, il a eu peu d'influence dans le jeu face à ses anciens partenaires et a surtout perdu un ballon en position défensive amenant le deuxième but nantais.
Marley Aké (non noté) : entré pour une vingtaine de minutes, il n'a pesé sur le match comme à Lille et a surtout raté une passe facile pour Payet gâchant ce qui aurait pu être une belle opportunité.
Dimitri Payet (3.5) : aucune influence dans le jeu pour l'ailier gauche qui est souvent rentré dans l'axe. Ses coups de pied arrêtés ont été de qualité très variables, il a tout de même bien tiré un coup-franc et un corner mais c'est bien trop peu.
Valère Germain (3) : dans un poste d'ailier droit, il ne s'est jamais illustré.
Maxime Lopez (non noté) : il a joué les 10 dernières minutes à la place de Germain sans se mettre en avant.
Dario Benedetto (2.5) : on n'a pas vu l'avant-centre olympien si ce n'est sur quelques pertes de balle quand il est revenu toucher le ballon au milieu de terrain.

Les Phocéens s'inclinent face à une équipe très bien organisée, vive et percutante offensivement alors que les joueurs de Villas-Boas n'ont eu aucune inspiration offensive (ce qui est récurrent) et aussi, ce qui est très rare, des faiblesses défensives.
Morgan Sanson a été le meilleur Olympien alors que Dario Benedetto a été le pire pour des performance individuelles dans l'ensemble bien faibles.
Après ce premier échec en championnat depuis très longtemps, il va être intéressant de voir les capacités de réaction de cet effectif en commençant par le déplacement à Nîmes le week-end prochain pour évaluer s'ils vont pouvoir maintenir leur place de dauphin.

par Seb le lundi 24 février 2020 à 09h04
Racisme : le public de Porto a rendu hommage à Marega
2 800 places pour l'entraînement au Vélodrome

Dario Benedetto : son actualité

3 réactions à cet article
24/02/2020 à 09:47
Vasco93
Vasco93

quand tu n alignes aucun attaquant capable de prendre la profondeur il suffit a l equipe en face de te presser haut pour emmerder tes relances car elle sait qu elle ne risque rien dans le dos de sa defense, vous verrez que Gourcuff a montre le chemin pour les autres et qu on va y avoir droit sur tous les prochains matchs nimes et amiens notamment...a AVB de trouver une solution sinon on sera dans la merde d ici peu

24/02/2020 à 10:23
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Peut-être, mais les autres clubs n'auront peut-être pas face à eux une équipe aussi faible et manquant de vivacité. Avec AVB, un tel match ne se reproduira pas 2 fois de suite...

24/02/2020 à 14:00
Vasco93
Vasco93

On verra mais perso je ne suis sur de rien ni pour la 2eme ni pour la 3eme place on a aucune marge dans le jeu pour l instant on est 2eme plus pour l etat d esprit la cohesion et l abnegation de l equipe que pour le jeu pratique on est bien trop faible devant et on sent certaines fragilites defensives toujours presentes

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit