OM 2-1 Lyon : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Comme contre Lille mais à un niveau plus haut, les Olympiens ont fait la différence sur l'envie et la volonté face à des Lyonnais étonnamment peu dangereux même en supériorité numérique.

Une semaine après le beau succès contre Lille, les Olympiens reçoivent Lyon qu'ils peuvent mettre à 6 points en cas de victoire.
Florian Thauvin est toujours indisponible alors qu'Isaac Lihadji est avec l'équipe de France des moins de 17 ans. Lucas Perrin, Grégory Sertic et Florian Chabrolle n'ont pas été retenus alors qu'Hiroki Sakai est suspendu. André Villas-Boas conserve son 4-3-3 avec son capitaine Steve Mandanda dans le but, une défense formée par Bouna Sarr, Alvaro Gonzalez, Duje Caleta-Car et Jordan Amavi de droite à gauche ; Boubacar Kamara est confirmé au poste de milieu récupérateur axial avec Valentin Rongier et Morgan Sanson un cran plus haut ; en attaque on retrouve Dimitri Payet à gauche, Maxime Lopez à droite et Dario Benedetto dans l'axe.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Mohamed Abdallah, Kevin Strootman, Saif-Eddine Khaoui, Nemanja Radonjic, Valère Germain et Marley Aké. Simon Ngapandouetnbu et Niels Nkounkou sont en tribune.

Alors que l'OM fête ses 120 ans, le stade est plein comme un oeuf et bat son record d'affluence (plus de 65000 spectateurs). Payet ouvre rapidement le score sur penalty puis les Marseillais mettent de l'intensité et Payet double la mise après avoir récupéré le ballon, fait une super passe et conclu l'action d'une frappe précise.
Gonzalez fait deux énormes erreurs en tout début de seconde période et permet à Lyon de réduire le score puis de jouer en supériorité numérique pendant une demi-heure. Mais des Marseillais très volontaires conservent une belle victoire.

L'homme du match

Dimitri Payet (8) : il a commencé par un penalty transformé sereinement et de manière impeccable. Peu après, super bien placé plein axe, il a tiré sur Lopes puis il a eu un bon ballon dans la surface qu'il a mal négocié. Il a fait l'action du match avec une récupération défensive, un extérieur intelligent puis une frappe précise pour le 2-0. Beaucoup moins en vue après la pause, il a placé un tir trop croisé à l'heure de jeu. Passé en pointe à la sortie de Benedetto, il n'a pas tenu longtemps car il a eu des crampes.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (7) : le duel gagné dans les premiers instants a été son seul arrêt difficile du match car les joueurs de Garcia ont été très peu dangereux. Il a été heureux à la dernière minute du temps réglementaire avec un tir lyonnais passé d'un rien à côté alors qu'il était battu.
Bouna Sarr (5) : aligné sur la droite de la défense avec la suspension de Sakai, il a été battu en vitesse sur la première action et cela a donné une super opportunité aux Lyonnais. En difficulté face à Cornet en début de match il a pris un carton rapide pour un tacle évitable. Après ce début de rencontre compliqué, il a été plus appliqué et moins en difficulté. Sur un centre en retrait lamentable en position d'ailier, il a donné un super contre aux Rhodaniens. Il a aussi effectué un bon retour dans l'axe sur un centre venant de la gauche.
Jordan Amavi (4.5) : malgré de l'envie et quelques montées, il a été passé plusieurs fois par le rapide et technique Traoré. Il a aussi beaucoup trop reculé sur le but lyonnais et n'a pas assez gêné le centreur.
Alvaro Gonzalez (2) : bien titulaire alors qu'il s'est peu entrainé dans la semaine, il a fait une première période solide mais est rentré aux vestiaires à la mi-temps en boitant. Pris en vivacité dès l'entame, il a pris un carton jaune qui aurait pu être plus foncé. Après une tête offensive pas assez puissante, il a fait une grossière erreur sur la réduction du score lyonnaise et a été expulsé peu après car il a stoppé Dembélé qui partait au but.
Duje Caleta-Car (6) : solide défensivement mais pas trop sollicité, il a aussi placé une frappe contrée après un coup-franc renvoyé en seconde mi-temps.
Boubacar Kamara (7) : encore aligné comme milieu défensif axial, il a eu de la présence et notamment fait un bon retour dans la surface. Pris de vitesse par Aouar en début de seconde mi-temps, il est descendu en défense avec efficacité après le carton rouge de Gonzalez.
Valentin Rongier (6) : de l'envie, des courses et plusieurs tirs contrés pour le milieu droit qui a perdu plusieurs ballons évitables en fin de match.
Morgan Sanson (7) : le milieu gauche a énormément couru et fait du pressing, même en fin de rencontre où il a fait plusieurs débordements alors que son équipe était en infériorité numérique.
Maxime Lopez (5.5) : dans un rôle inédit d'ailier droit, il a surtout tenu le ballon, fait des appels et des passes pour une prestation intéressante même si on ne devrait pas le revoir à ce rôle car il n'en a pas les qualités.
Saif-Eddine Khaoui (non noté) : entré en toute fin de match à la place de Lopez, il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.
Valère Germain (non noté) : entré à la place du double buteur pour le dernier quart d'heure, il a eu rôle de pivot pour gêner la défense et surtout de servir de point d'ancrage et garder des ballons pour faire souffler sa défense.
Dario Benedetto (2.5) : après une tête non cadrée en tout début de match, il a fait un geste idiot avant que Payet ne tire le penalty et n'a miraculeusement pas été sanctionné par un carton. Par la suite, il a eu un bon ballon dans la course qu'il a mal négocié, il a placé une tête pour Lopez pas assez précise au lieu de frapper avant de sortir pour un choix tactique à l'expulsion de Gonzalez.
Kevin Strootman (non noté) : entré en milieu de seconde période à la place de l'Argentin après le rouge du défenseur espagnol, on ne l'a pas trop vu et il a semblé vraiment en retrait par rapport aux prestations de Kamara, Rongier, Lopez et Sanson, comme depuis un moment.

Comme contre Lille mais à un niveau plus haut, les Olympiens ont fait la différence sur l'envie et la volonté face à des Lyonnais étonnamment peu dangereux même en supériorité numérique.
Dimitri Payet pour sa première période mémorable et son second but incroyable est de loin le meilleur Marseillais. Alvaro Gonzalez pour son début de seconde période cataclysmique est le moins bon de son équipe.
Pour les non-internationaux, il faudra travailler pendant la trêve pour essayer de s'accrocher au haut du tableau ce qui sera difficile étant donné la qualité et la quantité de l'effectif. On le verra d'ailleurs dans deux semaines à Toulouse sans Amavi, Alvaro et Caleta-Car, tous suspendus.

par Seb le mardi 12 novembre 2019 à 10h24
Garcia n'avait pas que des ennemis à l'OM
Le club n'a pas entièrement payé le tifo

Dimitri Payet : son actualité

2 réactions à cet article
12/11/2019 à 11:27
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Heureusement que nous avons encore Sarr, DCC, Kamara, Sakai et Perrin...

12/11/2019 à 21:30
_Sentenza_
_Sentenza_

DCC sera suspendu aussi Leffe.

Perso j'ai trouvé Lopez plutôt bon dans ce rôle d’ailier, meilleur que Sarr en tout cas et plus vif que Germain.

Le reste je plussoie même si 7 pour Steve c'est généreux vu le peu de sollicitations ^^

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit