OM 1-1 Montpellier : l'OM bute sur un mur et termine à neuf

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM accueillait le MHSC, ce samedi, à l'occasion de la 6e journée de Ligue 1. Il a concédé le match nul (1-1) et a fini à neuf après les expulsions de Boubacar Kamara et Dimitri Payet.

André Villas-Boas avait misé sur son équipe type : Mandanda - Sarr, Kamara, Alvaro Gonzalez, Amavi - Sanson, Strootman, Lopez - Germain, Benedetto, Payet. Sakai et Thauvin étaient forfaits. Canal+ nous a fait une belle blague en diffusant les penalties d'un match féminin Lyon-PSG, qui n'intéressait pourtant pas du tout les téléspectateurs du moment. Les supporters marseillais ont manqué au moins trois minutes de jeu : il n'y a pas à dire, la chaîne cryptée sait se faire aimer.

Les Olympiens ont pressé d'entrée et se sont procuré des situations. Rulli a claqué une tentative de Lopez en corner (3e). Mandanda a fait une sortie vraiment hasardeuse et blessé... Alvaro. L'Espagnol a été remplacé par Caleta-Car (8e). Germain a fait une belle reprise au point de penalty, sur un centre de Sanson, mais Rulli s'est interposé (8e).

Nouvelle bourde d'Amavi

Mollet a pris le meilleur sur Amavi et Delort a inscrit un but, mais il était, heureusement, hors-jeu (11e). Le remake. Amavi a tenté un contrôle là où il fallait poser un gros tacle. Mollet en a profité et a centré pour Delort, Sarr, sous la pression, a mis le ballon dans ses buts (0-1, 17e). Le type d'intervention qui ruine la carrière du latéral gauche de l'OM.

Les Marseillais sont restés très hauts et ont encore bénéficié d'opportunités par Sanson, ballon sorti par Pedro Mendes (28e), et Benedetto, dans un angle très fermé et repoussé par Rulli (36e). Il y a toujours eu la même maladresse dans la dernière passe, ou le dernier tir. L'OM a eu 9 corners, il est peut-être temps de s'interroger sur le rendement de Payet, dans ce domaine. Quant à Sanson, il a gâché de nombreuses situations par manque de lucidité.

Steve Mandanda

L'OM est mené à la pause. Malgré une forte intensité, les Phocéens ne sont pas parvenus à trouver la faille. Encore une fois, Amavi a fait la bourde qui coûte le but. Quant à Sanson, il doit vraiment travailler son dernier geste...

La deuxième mi-temps a beaucoup ressemblé à la première. Des Héraultais repliés devant leur but, beaucoup de coups de pied arrêtés imprécis de Payet et un nombre incalculable de ballons manqués. Delort a eu un nouveau but refusé pour hors-jeu (52e). Radonjic a remplacé Sanson, décevant dans ses choix (67e).

Germain égalise, Kamara et Payet expulsés

C'est finalement Germain qui a libéré le Vélodrome, en reprenant victorieusement un centre dévié (1-1, 74e). Puis Rongier a pris la place de Strootman (77e). L'OM a continué à attaquer. Payet a obligé Rulli à se détendre et dévier en corner (81e). Dans la foulée, Rongier a tenté une reprise qui a rebondi près du montant des buts montpelliérains (82e). Kamara s'est fait expulser après une bagarre qui a notamment mêlé Radonjic, Ferri et Caleta-Car. Et pire encore, Payet a aussi pris un rouge pour un deuxième avertissement et pied soit disant haut...

André Villas-Boas

L'OM a dominé Montpellier de la tête et des épaules, a pressé durant tout le match, sans parvenir à gagner, ou même se procurer d'énormes occasions. La faute à de grosses maladresses dans l'avant-dernier geste, voire le dernier. S'il a été très actif sur son côté, Amavi a encore commis une erreur que son équipe paie très cher. Quant à Germain, il a inscrit un nouveau but, depuis son côté droit. Enfin, les deux cartons rouges étaient très évitables et vont compliquer la suite. Seul point positif, Payet ne sera plus à la baguette, sur les coups de pied arrêtés.

Rendez-vous à Dijon, mardi, pour tenter de rattraper ça, sans Payet, sans Kamara, qui seront donc suspendus, et peut-être sans Alvaro, qui boitait très bas lors de sa sortie.

par FootMarseille le samedi 21 septembre 2019 à 19h38
OM-Montpellier : les compos de départ
Villas-Boas : "L'arbitre a perdu totalement la tête"

André Villas-Boas : son actualité

7 réactions à cet article
21/09/2019 à 20:02
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

L'équipe a été tenace et s'est montrée dominatrice tout en étant maladroite dans la finition. Mais, elle n'a jamais rien lâché face à une équipe de Montpellier jouant son jeu habituel basé avant tout sur la défense et la contre attaque.
Ce qui se dégage avant tout de cette rencontre est un arbitrage qui aurait pu être moins rigide à la fin, notamment face à Payet qui n'avait pas commis une faute très grave. L'arbitre aurait pu faire de psychologie face à sa frustration. Mais c'était manifestement trop lui demander...

21/09/2019 à 20:27
Vasco93
Vasco93

je peux plus l encadrer cette equipe de montpellier ils me filent des boutons chaque annee ils viennent nous mettre leur bus pourri et chaque annee comme des cons on se fait avoir

21/09/2019 à 20:42
OMpaslePSG
OMpaslePSG

On parle souvent d'Amavi mais le boulet à mon sens c'est surtout Sarr. Beaucoup de ballons perdus dont 'action qui amene le contre et le but. Il fait une remise moisie à Lopez qui ne peut prendre le ballon. Ses centres sont une honte pour un joueur pro... Vivement le retour de Sakai qu'on ne le revoit plus.

21/09/2019 à 22:29
Tana
Tana

Je deteste Der Zakarian et autant Montpellier.

22/09/2019 à 11:10
djequé
djequé


Bouna Sarr n'est pas génial,génial,mais le but qu'on se prend est imputable à Amavi,le mec a le ballon dans sa zone défensive et il s'amuse à vouloir dribbler au lieu de la passer ou carrément la dégager fort devant.
Et ce qui devait arriver, arriva,il se fait contrer et derrière,on se prend ce but.:OM

22/09/2019 à 17:52
OMpaslePSG
OMpaslePSG


Je suis d'accord avec toi qu'Amavi se loupe mais à l'origine de l'action c'est Sarr qui perd la balle avec sa passe moisie.

On peut aussi critiquer Radonjic mais lui au moins déborde bien et fait une bonne passe décisive en retrait, chose que Sarr n'a pas su faire une seul fois avec ses nombreux centres pourris pour personne.

Amavi est faible mais Sarr est aussi un gros probleme.

22/09/2019 à 19:17
OMpaslePSG
OMpaslePSG


Tu peux detester mais à quelques cm près ils nous mettez 2 buts en plus.
Je trouve qu'ils ont le mérite de bien défendre, comme jamais nous on n'a défendu.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit