Monaco 3-4 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une rencontre folle avec plein de rebondissements, les Marseillais emportent un succès important avec de la volonté, du jeu et surtout de la progression par rapport aux matches précédents.

Après la trêve internationale, les Olympiens se déplacent chez le voisin monégasque qui a fait un mauvais début de saison avec énormément de changements et qui semble donc bon à prendre en ce moment avant que l'effectif, de qualité, ne se connaissance.
Florian Thauvin a été opéré de la cheville dans la semaine et sera absent pendant plusieurs mois alors que Grégory Sertic n'a pas été retenu par André Villas-Boas qui aligne un 4-3-3 identique, dans sa disposition tactique, aux précédents matches. Le capitaine Steve Mandanda est le dernier rempart, la défense est composée de gauche à droite par Jordan Amavi, Alvaro Gonzalez, Boubacar Kamara et Bouna Sarr ; Kevin Strootman est le milieu le plus proche de sa défense avec Maxime Lopez et Morgan Sanson un cran plus haut ; Dimitri Payet est ailier gauche, Valère Germain à droite et Dario Benedetto dans l'axe.
Yohann Pelé, Duje Caleta-Car, Valentin Rongier, Florian Chabrolle, Saif-Eddine Khaoui, Marley Aké et Nemanja Radonjic sont sur le banc alors que Simon Ngapandouetnbu, Hiroki Sakai et Lucas Perrin sont en tribune.

Les Marseillais démarrent plutôt bien mais Monaco ouvre le score au quart d'heure sur penalty après une action anodine. Ben Yedder marque une autre fois peu après mais Benedetto réduit le score avant la pause et Germain égalise pour ponctuer une mi-temps animée et un score assez logique.
L'OM a encore la maitrise en début de seconde période et Payet donne l'avantage aux siens à l'heure de jeu puis, dans la foulée, Benedetto donne deux buts d'avance aux Marseillais. Malgré la réduction du score de l'ASM, les Olympiens conservent une superbe victoire.

Les autres joueurs

Dario Benedetto (8) : bien présent au second poteau pour réduire le score peu avant la pause, il a ensuite placé une tête à bout portant sur la transversale (mais Germain a égalisé dans la foulée). Auteur d'une tête non cadrée à l'heure de jeu, il a mis un plat du pied précis pour le dernier but. A noter qu'il a aussi pris plusieurs ballons de la tête sur les corners défensifs.

L'homme du match


Steve Mandanda (7.5) : malgré un bon plongeon, il n'a pas pu détourner le penalty (très bien tiré par Ben Yedder) et a perdu le duel avec l'international français dans la foulée. Il a tenu la barraque avec une claquette sur un tir de loin en milieu de première période, un sauvetage lors d'un duel et une claquette sous la barre dans la foulée juste après le troisième but monégasque. Encore présent sur un corner boxé en fin de match, il a fait une nouvelle grande prestation malgré 3 buts encaissés.
Bouna Sarr (7) : titulaire sur la droite de la défense avec l'absence de Sakai (revenu légèrement blessé de sélection), il a été correct défensivement mais a surtout fait beaucoup de montées (essentiellement en première période) et pas mal de centres.
Jordan Amavi (6) : il a alterné le bon et le moins bon défensivement (notamment quelques belles interventions mais il a aussi été pris de vitesse sur le dernier but) mais s'est surtout beaucoup montré offensivement en seconde période avec plusieurs centre imprécis, une frappe et surtout un centre décisif pour le dernier but.
Boubacar Kamara (4.5) : il a concédé un pénalty au quart d'heure car son bras était décollé du corps sur un centre et le ballon lui est retombé dessus. Par la suite, pas mal d'erreurs et d'imprécisions notamment une énorme erreur de relance après le troisième but de l'ASM. Il n'est pas non plus monté assez rapidement sur le dernier buteur de l'ASM.
Alvaro Gonzalez (6) : offensivement, il a placé une tête non cadrée sur un corner et a été dans l'action du deuxième but. L'Espagnol a été battu dans les airs une fois mais pour le reste il a été assez solide défensivement malgré quelques imprécisions.
Kevin Strootman (5.5) : enrhumé au départ de l'action du 2ème but et trop court à la fin de ce même mouvement, il a été centreur sur le but de Germain. Pour le reste, de l'activité mais on voit qu'il n'est pas totalement à l'aise dans ce rôle de milieu défensif axial.
Maxime Lopez (6) : des courses, de la mobilité, des passes et, même s'il a été battu en puissance par Bakayoko juste avant le repos, il a pris le dessus sur l'international après la pause avec de la vivacité.
Morgan Sanson (7.5) : très offensif avec de nombreuses courses vers l'avant, il a énormément couru mais aussi fait le centre sur le premier but pour une performance aboutie, sa meilleure depuis le début de la saison.
Valentin Rongier (non noté) : entré pour les 10 dernières minutes à la place de Sanson. Il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence pour sa première apparition en Blanc.
Dimitri Payet (7) : souvent aspiré dans l'axe, il a commencé par une reprise difficile non cadrée puis a été au départ de l'action du premier but, a placé un tir croisé en début de seconde mi-temps détourné en corner puis a surtout délivré une frappe précise pour donner l'avantage aux siens.
Valère Germain (8) : positionné dans un rôle inhabituel d'ailier droit, il a mal centré sur la première action du match alors qu'il était superbement positionné. Il a ensuite détourné le ballon sur le premier but de Benedetto puis placé une belle tête pour égaliser de près sans angle. Auteur d'une bonne récupération et une passe sur le but de Payet, il s'est ensuite battu comme un lion dans les dernières minutes pour défendre avant de céder sa place.
Nemanja Radonjic (non noté) : il a pris la place et le poste de Germain en toute fin de rencontre.
Duje Caleta-Car (non noté) : il a remplacé le double buteur argentin à la fin des arrêts de jeu.

Après une rencontre folle avec plein de rebondissements, les Marseillais emportent un succès important avec de la volonté, du jeu et surtout de la progression par rapport aux matches précédents.
Les performances individuelles ont été globalement bonnes et il est bien difficile de désigner le meilleur entre Valère Germain et Dario Benedetto. Pour le moins bon, c'est Boubacar Kamara qui l'emporte car il a été en difficulté.
Il faudra confirmer contre Montpellier le week-end prochain pour engendrer des points dans une bonne période car il y aura des moments plus compliqués.

par Seb le mardi 17 septembre 2019 à 10h20
Rothen : "Avec Benedetto, il se passe quelque chose"
Germain irrité par Garcia ?

Valère Germain : son actualité

3 réactions à cet article
17/09/2019 à 13:25
Hugo Boloss
OM

Lopez seulement 6 ?????

17/09/2019 à 14:16
Vasco93
Vasco93

Pipaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!! ..je rêve de voir un jour

un Boca /OMou OM/Boca

17/09/2019 à 15:00
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Une analyse plutôt objective...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit