OM 1-2 Nantes : la fin des espoirs phocéens

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM accueillait le FC Nantes, pour le compte de la 34e journée du championnat de Ligue 1. Il a livré un match à l'image de sa saison et s'est incliné 1-2. Sauf miracle, il n'y aura pas d'Europe.

Balotelli et Ocampos

Thauvin étant forfait, Rudi Garcia a misé sur un 4-4-2 avec Dimitri Payet : Mandanda - Sarr, Kamara, Caleta-Car, Sakai - Sanson, Luiz Gustavo - Ocampos, Germain, Balotelli, Payet. Il n'a donc pas récompensé Strootman pour sa passe décisive du week-end dernier.

L'OM aurait pu marquer très vite mais Girotto est intervenu sur Ocampos et Luiz Gustavo (1e). Dans la foulée, Mandanda est sorti victorieux d'un duel avec Coulibaly, après une erreur de Kamara (2e). Nantes a finalement ouvert le score après une passe complètement ratée de Sarr, dans l'axe du terrain. Après une tentative de Coulibaly, contrat, Moutoussamy a enroulé un ballon dans les buts olympiens (0-1, 23e). Balotelli a égalisé d'une belle tête piquée, sur un centre d'Ocampos (1-1, 26e). Son 8e but en 12 matchs ! La rencontre s'est ensuite musclée, entre des Nantais très plongeurs et des Olympiens qui en avaient assez. Balotelli a notamment pris un jaune limite, après un coup sur Diego Carlos (41e). Germain a placé une tête sur un centre de Sakai, repoussée miraculeusement par Dupé (44e).

Les Marseillais sont rentrés au vestiaire avec quatre cartons jaunes, dont deux au moins sur de belles simulations de Diego Carlos. Les Olympiens ont bataillé face à une équipe nantaise concentrée.

Les Nantais ont doublé la mise, sur un corner obtenu grâce à ce qui ressemblait à une faute sur Sakai. Girotto a marqué de la tête (1-2, 50e), après une main nantaise. Amavi a pris la place de Sarr (57e). Les Phocéens ont mis le pied sur le ballon et tenté des incursions, mais sans grand succès. Balotelli a cédé sa place à Radonjic (68e). Par moment, les Nantais ont paru très faciles. Lopez a remplacé Payet, sifflé lors de sa sortie (77e). Et plus grand-chose, si ce n'est un penalty sur Ocampos que la VAR n'a pas su voir (mais à quoi bon en parler...) et une domination stérile, jusqu'à la fin de la rencontre.

Rudi Garcia

L'OM s'est (encore) fait bousculer sur sa pelouse et s'est incliné sans avoir rien montré, en termes de jeu et de cohérence tactique. On peut même penser que le coach marseillais a de nouveau affiché ses limites et perdu un nouveau duel face à Halilhodzic. Plus besoin de compter, les carottes sont cuites pour la Ligue des Champions. Et la qualification pour la Ligue Europa semble également très compromise.

Bien qu'il ait disposé de moyens considérables, depuis deux ans et demi, Garcia n'a donc pas atteint ses objectifs. Il faut maintenant espérer que le projet ne reposait pas sur un homme et qu'il restera quelques cartouches à son successeur. La responsabilité d'Eyraud dans ce fiasco est aussi très engagée : on se demande encore quelle mouche l'a piqué pour prolonger le technicien dès octobre, puis pour le maintenir à son poste cet hiver.

par FootMarseille le dimanche 28 avril 2019 à 22h59
OM-Nantes : les équipes de départ
Garcia : "C'est une très mauvaise opération mathématique"

Rudi Garcia : son actualité

9 réactions à cet article
28/04/2019 à 23:22
Pytheas83bm
Pytheas83bm

ah ? il y a du changement dans le contenu...

28/04/2019 à 23:50
sas1313
OM

je suis dégouté du foot, voir les simulations des Nantais, les fautes d'arbitrage, les commentaires de Stephan Guy, la mollesse de nos joueurs grassement payés à trottiner, les coups de pouce à l'OL, je décroche définitivement du foot.

29/04/2019 à 00:00
_Sentenza_
_Sentenza_

Très bon résumé du rédacteur, et encore t'es sympa je trouve.

La C3 c'est mort aussi, inutile de se faire des illusions.

Dommage qu'on puisse pas faire jouer les féminines au point où on est est, elles donneraient peut-être des leçons de combativité à ces messieurs. Sans le sergent Garcia pour les coacher bien entendu !

Enfin bref une humiliation supplémentaire cette saison, et c'est pas terminé avec Strasbourg et Lyon qui arrivent. On mériterait de s'en prendre 5 de leur part pour n'avoir pas été capable de profiter de leur faiblesse cette saison.
En plus on la sentait venir cette défaite après les "perfs" plus que poussives contre Nimes et Guingamp, et cette compo toujours aussi pourrie de Garcia, qui lui ne change rien et semble se satisfaire de cette médiocrité abyssale. Coach minablissime cette saison, comment est-on passé d'un aussi beau jeu l'année dernière à ces purges restera un mystère, certainement un manque de remise en cause tactique de sa part en est la cause principale.
Ce soir je sais même pas dans quelles positions ont réellement joué Ocampos, Payet et Germain. On les retrouvait soit à gauche, soit àdroite, mais j'ai l'impression qu'il n'y a eu personne dans l'axe de tout le match, sauf Balo et Germain... quand ils étaient forcés de décrocher pour avoir des ballons.
Sakai c'est toujours autant une honte de le faire jouer à gauche, et Sarr qu'il soit titulaire, en particulier à ce poste. Mais Garcia n'a pas la capacité de le comprendre visiblement, même à la 33ème journée.

Pour le reste, Kamara, Sanson et Payet sont aussi passés à coté de leur match. On a failli perdre Balo jusqu'à la fin de la saison aussi, même si le Diego machin méritait largement de s'en prendre une pour avoir fait la carpette (pour rester poli) toute la 1ère période.

J'ai l'impression que certains joueurs en ont plus que marre du coach et ont lâché mentalement, jouent déjà leur avenir personnel, certaines blessures (Thauvin, Sarr ?) ressemblent à des blessures diplomatiques... j'ai ce sentiment. La saison s'est terminée définitivement après le 2nd but de Nantes.

Pauvre Mandanda ! Pauvre Sakai ! Pauvre Ocampos ! Pauvre Gustavo ! Quelle tristesse de les voir évoluer dans une équipe bancale avec 0 fond de jeu, et en danger de but à la moindre montée adverse. Et pauvre Balotelli, je le vois mal rester dans cette galère (sauf si on arrive rapidement à signer un coach de renom...), et pourtant c'est le seul qui on le sent techniquement est vraiment une classe au-dessus.

Mandanda: 5 - Sarr: 3, Kamara: 3, Caleta-Car: 5,5, Sakai: 5 - Sanson: 4, Luiz Gustavo: 5 - Ocampos: 6,5, Payet: 3,5 - Germain: 4,5, Balotelli: 5. Garcia: 1.

Soirée de merde à écouter cet abruti de Stéphane Guy citer "son excellent confrère" Mathieu Grégoire. J'ai pris 2 cachets supplémentaires à ce moment là.

J'en ai déjà connue des saisons pathétiques à l'OM, mais celle-là restera un échec industriel colossal.

29/04/2019 à 00:26
douxreveur13100
douxreveur13100

Pour ma part, il y a longtemps que je ne croyais pas en une qualification en LdC avec 11 défaites ! J'espéraisencorepour une qualification en Europa Ligue, mais maintenant, avec une 12eme défaite et la qualification de Rennes pour cette compétition, la messe est dite ! Bye Bye l'Europe ! Equipe pathétique, sans âme, sans collectif, sans fond de jeu ! Roustes en prévision contre Strasbourg (qualifié pour l'EL) et l'OL qui s'chemine vers la C1 ! Les Verts doivent se frotter les mains !

29/04/2019 à 06:17
Tana
Tana

Aller en Europe avec une équipe de peintres comme celle là,ça sert à rien à part se ridiculiser.
Garcia va réussir l'exploit de finir 5 ou 6eme.
Faut vraiment faire du ménage, on peut plus continuer avec une masse salariale comme celle là pour payer des joueurs qui ne sont pas de supers joueurs.

29/04/2019 à 07:54
Meyer Lanski
Meyer Lanski


Euh.. nonOM

29/04/2019 à 09:15
Patatinho
Patatinho

Quelle tristesse... En même temps, comment peut-on espérerfinir européen avec 12 défaites au compteur ?
Virtuellement nous sommes peut-être même 6ème car le MHSC va jouer en mode commando contre un QSG qui, lui, jouera en tongues... Et le MHSC a une meilleure différence de buts que nous.
Bref saison cauchemar à oublier et désormais il faut d'ores et déjà préparer la saison prochaine pour ne pas rééditer les mêmes erreurs... et elles sont nombreuses !

29/04/2019 à 14:00
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Partage total avec cette analyse finale : « ...L'OM s'est (encore) fait bousculer sur sa pelouse et s'est incliné sans avoir rien montré, en termes de jeu et de cohérence tactique. On peut même penser que le coach marseillais a de nouveau affiché ses limites et perdu un nouveau duel face à Halilhodzic. Plus besoin de compter, les carottes sont cuites pour la Ligue des Champions. Et la qualification pour la Ligue Europa semble également très compromise. Bien qu'il ait disposé de moyens considérables, depuis deux ans et demi, Garcia n'a donc pas atteint ses objectifs. Il faut maintenant espérer que le projet ne reposait pas sur un homme et qu'il restera quelques cartouches à son successeur. La responsabilité d'Eyraud dans ce fiasco est aussi très engagée : on se demande encore quelle mouche l'a piqué pour prolonger le technicien dès octobre, puis pour le maintenir à son poste cet hiver.»

29/04/2019 à 19:25
marseille 93
marseille 93

bon vus le mental et l'implications de certainsjoueurs !! qui mériteraient d'avoirs une discutions avec des gilets jaunes au rond point !!.vus leurs prestations et leurs salaires !!.et qui non pasde fierté pour notre maillot et pour eux même !!!. on peut finir 10 e dans 5 match !!!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit