Guingamp 1-3 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Heureusement que l'adversaire était faible et que les circonstances ont été très favorables (but très rapide et égalisation guingampaise pas validée d'un rien) car les Marseillais n'ont pas fait un bon match.

Dans la course à l'Europe, l'OM a perdu du terrain ces dernières semaines et se déplace à Guingamp (qui lutte pour son maintien) pour faire un résultat et rester au contact.
Mario Balotelli est blessé et suspendu alors qu'Aymen Abdennour, Tomas Hubocan mais aussi Rolando et Clinton Njie n'ont pas été retenus par Rudi Garcia qui aligne à nouveau un 4-3-3. Steve Mandanda est dans le but, Hiroki Sakai est arrière droit, Jordan Amavi à gauche, Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car évoluent dans l'axe de la défense ; Luiz Gustavo et Morgan Sanson sont les milieux récupérateurs avec le capitaine Dimitri Payet en meneur de jeu ; les trois attaquants sont, de gauche à droite, Lucas Ocampos, Valère Germain et Florian Thauvin.
Yohann Pelé, Bouna Sarr, Adil Rami, Kevin Strootman, Maxime Lopez, Florian Chabrolle et Nemanja Radonjic sont sur le banc.

Gustavo ouvre le score très rapidement puis l'OM gère la première période. Malgré quelques frayeurs, le but d'Ocampos peu avant le repos donne de l'ampleur au score.
La seconde période n'a rien à voir et les Bretons dominent des Marseillais apathiques. Ils marquent en milieu de mi-temps et l'OM tremble jusqu'au but de Germain dans les arrêts de jeu.

L'homme du match

Lucas Ocampos (6.5) : malgré sa blessure, il était bel et bien titulaire sur la gauche mais il est venu de temps en temps à droite (notamment sur l'ouverture du score). Auteur d'une tête précise pour doubler la mise avant la pause, il a placé un tir trop haut alors qu'il était au point de penalty sur un caviar en tout début de seconde période. Pendant ce second acte, il a souvent permuté avec Payet et s'est donc retrouvé régulièrement dans l'axe. Il a pris un carton idiot et totalement évitable en fin de match pour contestation mais a montré sa combativité habituelle.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : sollicité sur un tir sans angle détourné pour sa seule intervention des 45 premières minutes puis sur une frappe de près bloquée en début de seconde mi-temps, il a été abandonné par ses défenseurs sur le but guingampais. Miraculeusement sauvé par sa transversale (le ballon n'est pas complètement rentré en tapant le sol), il a fait une sortie ratée sur une touche pour une prestation moyenne.
Hiroki Sakai (5.5) : de retour à droite, il était dans la zone du meilleur Guingampais sur le papier, Thuram, que l'on a peu vu. Il n'a quasiment pas participé au jeu offensif et a éteint le fils du champion du Monde 98.
Jordan Amavi (5) : il a profité de la prestation médiocre de Sarr le week-end dernier (ainsi que d'un retard sanctionné de ce dernier) pour retrouver le couloir gauche. Auteur d'un très bon tacle défensif pour éviter l'égalisation bretonne en première mi-temps, il a été incapable de contrer le centreur de la réduction du score. Globalement, il a été moins en difficulté que récemment mais on ne peut pas dire qu'il a fait un bon match.
Boubacar Kamara (5.5) : le jeune défenseur a fait une partie sobre étant pris une fois dans son dos mais en dominant, dans l'ensemble, les attaquants bretons.
Duje Caleta-Car (5) : lui aussi, battu dans son dos, il a couru pour gêner Roux qui était seul devant Mandanda en première mi-temps. Pour le reste, de la présence (sauf sur le but où il laisse le buteur seul) mais des relances approximatives. A noter qu'il a tiré un coup-franc trop haut en toute fin de match.
Luiz Gustavo (6.5) : il a débuté par une bonne intervention sur sa ligne en tout début de match puis il a ouvert du score de près du pied droit après une tête contrée. On l'a assez peu vu à la récupération et il est devenu capitaine à la sortie de de Payet. Il a botté un superbe coup-franc à 10 minutes de la fin dans la lucarne, détourné en corner par le gardien.
Morgan Sanson (6) : de retour dans le onze de départ avec le récent coup de moins bien de Lopez, il a beaucoup couru et a bien plus pesé que le Brésilien dans le jeu. Offensivement, il a raté un tir en première mi-temps, délivré un super centre pour Ocampos sur le coup d'envoi de la seconde période et a été victime de crampes à 10 minutes de la fin.
Maxime Lopez (non noté) : il a pris la place de Sanson pour les dernières minutes dans avoir l'opportunité de s'illustrer.
Dimitri Payet (3.5) : si ce n'est un bon centre sur l'ouverture du score, on l'a très peu vu et a gaspillé plusieurs bons coup-franc. En milieu de première mi-temps, il a fait deux frappes de près du droit dans la même action, la première sauvée par le gardien la seconde non cadrée alors que c'était une fantastique occasion. Il a été souvent à gauche en seconde période et est logiquement sorti après une piètre prestation.
Kevin Strootman (non noté) : il a pris la place du capitaine pour les 20 dernières minutes et on l'a vu sur un tacle engagé et l'ouverture décisive pour le dernier but.
Florian Thauvin (4) : tout le temps battu par Rebocho, heureusement qu'il a fait le centre décisif pour la tête d'Ocampos car, à part ça, il n'a fait que deux tirs sans danger et un bon centre ce qui est bien trop peu.
Nemanja Radonjic (non noté) : entré pour le dernier quart de la rencontre à la place et au poste de Thauvin. Il a montré de l'envie et de la percussion mais n'a fait que des mauvais choix.
Valère Germain (5.5) : on l'a vu quand il redescendait chercher et remiser le ballon. Pour le reste une reprise ratée sur un corner en seconde période et surtout un super geste pour mettre fin au suspens en fin de match avec une reprise précise. Ce geste sauve son match.

Heureusement que l'adversaire était faible et que les circonstances ont été très favorables (but très rapide et égalisation guingampaise pas validée d'un rien) car les Marseillais n'ont pas fait un bon match.
Individuellement, les performances n'ont pas été très bonnes. Pour le meilleur Olympien, cela se joue entre Luiz Gustavo et Lucas Ocampos pour leur but avec peut-être un peu d'avance pour l'Argentin. Le moins performant Phocéen est probablement Dimitri Payet encore bien peu à son avantage.
Les Provençaux continuent d'espérer à l'Europe mais vu le niveau de jeu, cela semble plus qu'improbable de remonter au classement. Il faudra espérer que la cinquième place soit qualificative à la Ligue Europa pour (un peu) sauver cette saison décevante.

par Seb le lundi 22 avril 2019 à 06h33
Ligue 1 : l'ASSE ne lâche pas
Mercato : Luiz Gustavo bien tenté par un départ ?

Lucas Ocampos : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit