Bordeaux 2-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Face à des Bordelais réalistes, les Phocéens s'inclinent après un match médiocre et une prestation d'ensemble bien peu convaincante.

Au-delà de la très longue période sans succès en Gironde, les Marseillais se déplacent à Bordeaux pour essayer de se reprendre après le couac contre Angers et essayer de rester dans la course à l'Europe.
Bouna Sarr est suspendu alors qu'Aymen Abdennour et Tomas Hubocan toujours à la disposition de la réserve. Rudi Garcia modifie son dispositif et revient à un 4-3-3 : Steve Mandanda retrouve le poste de gardien, Hiroki Sakai est l'arrière droit, Jordan Amavi à gauche, Duje Caleta-Car et Boubacar Kamara dans l'axe ; Maxime Lopez et Kevin Strootman sont les milieux les plus défensifs alors que le capitaine Dimitri Payet est plus haut en position de meneur de jeu, derrière le trio Nemanja Radonjic (à gauche), Florian Thauvin (à droite) et Valère Germain (dans l'axe).
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Adil Rami, Rolando, Luiz Gustavo, Morgan Sanson, Mario Balotelli et Clinton Njie. Abdallah Ali Mohamed et Lucas Ocampos sont en tribune.

La première période est marquée par les mains dans la surface : la Bordelaise n'est pas sifflée alors que la Marseillaise oui et il y a donc 1-0 au repos pour les Girondins alors que le match est assez équilibré.
L'OM a le ballon et domine après la pause mais sur, la première offensive bordelaise, le break est fait. Malgré les entrées de Balotelli, Sanson et Njie et l'exclusion d'un Girondin cela ne change rien et les Marseillais s'inclinent 2-0.

L'homme du match


Steve Mandanda (6.5) : il a été pas mal sollicité en première période avec une belle horizontale sur la première action et une tête sur un coup-franc, un tir bloqué dans la foulée et surtout un super duel remporté du pied devant Briand qui était seul devant lui plein axe. Il s'est incliné sur un penalty et un tir précis et a été très peu inquiété après la pause.

Les autres joueurs

Hiroki Sakai (4.5) : assez discret, on l'a vu sur une belle ouverture pour Thauvin et il a été en retard pour gêner/contrer De Preville sur le second but bordelais.
Jordan Amavi (4) : avec des interventions imprécises et un positionnement comme stoppeur quand son équipe subissait, il a été peu à l'aise en première période. Dans un rôle plus habituel de latéral gauche en seconde mi-temps, il a été un peu plus en vue avec une belle montée de balle suivie d'une passe pour Balotelli et une frappe sur Costil en fin de match mais il a aussi perdu le ballon à l'origine du second but
Duje Caleta-Car (5) : assez peu mis à l'épreuve, il a effectué une bonne intervention en début de seconde période puis a fait une performance correcte, sans plus.
Boubacar Kamara (4) : incapable de gêner De Preville sur un rush de la droite vers l'axe dans les premières minutes, il a placé une bonne tête sur un corner mais elle a été détournée par Costil. Il a fait quelques interventions limites, pris un carton pour compenser une passe loupée de Germain et a surtout été incapable de gêner le second buteur alors qu'il l'a suivi sur plusieurs mètres.
Kevin Strootman (3.5) : il aurait pu être l'homme de la première mi-temps avec une reprise de volée contrée par une main (mais pas penalty sifflé) et, sur le dernier corner, il n'a pas réussi à battre Costil après une première tête. A part ça, il n'a eu aucune influence sur son équipe.
Maxime Lopez (3.5) : il a touché moins de ballon qu'à l'habitude et on l'a donc peu vu si ce n'est sur une passe en retrait pour Mandanda ratée.
Clinton Njie (non noté) : entré à la place du jeune Marseillais pour les dernières minutes, il a évolué à droite mais n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.
Dimitri Payet (4) : le capitaine était de retour au coup d'envoi. Si ce n'est un bon corner pour Kamara et bel enchainement plein axe en fin de première mi-temps où il a obtenu un coup-franc qu'il a tiré au-dessus du but de Costil, on ne l'a pas assez vu et est sorti en milieu de seconde période.
Mario Balotelli (non noté) : il a pris la place du capitaine et a commencé par un tir non cadré puis on ne l'a vu que sur des contacts avec les défenseurs girondins dont un à l'origine de l'exclusion de Pablo.
Florian Thauvin (3.5) : un piteux coup-franc en début de match, un tir raté, un bon centre pour Radonjic en début de seconde période et une reprise sur Costil à la fin des arrêts de jeu sont les quatre actions significatives de sa terne prestation où il a évolué à gauche par moments. A noter qu'il a pris le rôle de capitaine à la sortie de Payet.
Nemanja Radonjic (3.5) : positionné sur la gauche, il a joué très bas quand son équipe n'avait pas le ballon. Il a fait un premier loupé dans sa surface où il a donné une passe décisive à un Bordelais (sauvée par Mandanda) puis, quelques secondes après, il a donné un penalty pour une main évitable sur un centre. En seconde période, il a joué comme un ailier gauche (ou droit par moment) et a été très à son avantage pendant les premières minutes avec une tête non cadrée, un bon débordement, un ciseau raté et un tir au-dessus après un corner renvoyé. Il a ensuite disparu de la circulation.
Valère Germain (3.5) : si ce n'est un bon contrôle suivi d'un tir raté, on n'a pas vu l'avant-centre marseillais jusqu'à sa sortie. Une fois de plus, on voit qu'un système à un attaquant axial ne lui convient pas du tout.
Morgan Sanson (non noté) : il a remplacé Germain pour le dernier quart d'heure alors que le match était plié.

Face à des Bordelais réalistes, les Phocéens s'inclinent après un match médiocre et une prestation d'ensemble bien peu convaincante.
Individuellement, seul Steve Mandanda a fait un match convenable. Les autres n'ont pas été bons et il est bien difficile de désigner le pire, peut-être Valère Germain qu'on a très peu vu.
Il faudra se reprendre le week-end prochain en battant Nîmes pour rester dans la lutte à l'Europe le plus longtemps possible.

par Seb le lundi 08 avril 2019 à 09h45
Riolo : "Garcia est sur une planète d'un autre système solaire"
Beye interpelle Eyraud et McCourt sur les résultats de Garcia

Jordan Amavi : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit