PSG 3-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens ont fait une bonne prestation, pris des risques mais se sont inclinés face au talent individuel de Di Maria, qui a battu l'OM à lui tout seul.

Après une bonne série, les Marseillais se déplacent au Parc, chez le leader incontesté de la Ligue 1, avec très peu d'espoir de faire un résultat mais avec l'envie d'évaluer le niveau de cette équipe rajeunie, sans beaucoup de cadres expérimentés.
De manière exceptionnelle, probablement car il y avait une incertitude sur la présence de Balotelli, il n'y a pas eu de groupe olympien communiqué alors qu'il n'y avait aucun blessé ni suspendu. Malgré l'adversité, Rudi Garcia conserve son 4-2-4 offensif et prend le risque de recevoir une fessée mais, assez logiquement, fait confiance à l'équipe performante des derniers matches. Le capitaine Steve Mandanda est dans le but, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Hiroki Sakai à gauche, Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car dans l'axe ; Maxime Lopez et Morgan Sanson conservent leur place à la récupération alors que les joueurs offensifs sont Florian Thauvin à droite, Lucas Ocampos à gauche, Valère Germain et Mario Balotelli dans l'axe.
Les remplaçants sont Yohann Pelé, Jordan Amavi, Adil Rami, Luiz Gustavo, Kevin Strootman, Dimitri Payet et Nemanja Radonjic.
Aymen Abdennour, Tomas Hubocan, Rolando et Clinton Njie sont absents de la feuille de match.

L'OM joue assez haut et tient jusqu'aux arrêts de jeu de la première période où MBappé ouvre le score après un contre très rapide alors que les Marseillais avaient un corner.
Germain égalise dès l'entame de la seconde période mais Di Maria redonne rapidement l'avantage au PSG qui joue en supériorité numérique peu après et marque un troisième but dans la foulée.

L'homme du match

Lucas Ocampos (5.5) : très bas quand son équipe n'avait pas le ballon, il a donc alterné entre un rôle d'ailier gauche et un autre d'arrière gauche. Après un contre mal joué, il a fait une super action sur le but olympien où il a débordé et centré pour Germain. Il a pris un carton bête pour s'être énervé à l'heure de jeu et a surtout montré sa combativité habituelle.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : après une énorme faute de pied en début de match qui a failli entraîner un incroyable but contre son camp, il a détourné frappe puissante de Meunier en corner en milieu de première mi-temps, bien boxé un corner et stoppé un tir de Mbappé à la fin de la première mi-temps. Impuissant sur les buts parisiens, il est maladroitement sorti loin de son but, a touché le ballon de la main et s'est logiquement fait exclure.
Bouna Sarr (5.5) : cantonné à des taches défensives, on l'a vu faire une passe en retrait risquée et a détourné un très bon centre pour un match sérieux.
Hiroki Sakai (5.5) : malgré la fin de la suspension d'Amavi, il a conservé sa place à gauche de la défense et a souvent été stoppeur gauche quand son équipe n'avait pas le ballon. Il a concédé un penalty dans les arrêts de jeu pour ponctuer une prestation appliquée.
Boubacar Kamara (5.5) : il a commencé par une tête non cadrée sur un corner puis a pris un carton à la demi-heure pour empêcher Mbappé de partir dans son dos. Il a fait de bonnes interventions et a montré qu'il pouvait tenir le choc face à des attaquants de niveau mondial même s'il a été en difficulté à plusieurs reprises.
Duje Caleta-Car (5) : sans surprise, il a eu du mal en vitesse mais a globalement bien tenu le choc alors qu'on pouvait craindre le pire. Il a aussi été en retard pour contrer Di Maria sur le deuxième but.
Maxime Lopez (5) : alors qu'on craignait ce match face à l'entrejeu parisien, il a correctement le tenu le choc en jouant haut, pressant avant de sortir à 20 minutes de la fin car le rythme était très élevé et le score acquis.
Kevin Strootman (non noté) : entré pour une vingtaine de minutes à la place de Lopez, le match était plié et son équipe à 10, il n'a donc pas été sollicité.
Morgan Sanson (5.5) : très actif et mobile, il a pris beaucoup de risques quand il montait le ballon et c'est ce type d'action qui a été à l'origine de l'ouverture du score refusée au quart d'heure de jeu. Il a pris le brassard, une première pour lui, à l'exclusion de Mandanda.
Florian Thauvin (3.5) : si ce n'est un bon débordement suivi d'un centre imprécis pour Germain et une frappe enroulée sur Aréola, on ne l'a pas vu.
Nemanja Radonjic (non noté) : il a pris la place et le poste de de Thauvin pour le dernier quart d'heure et il ne s'est montré que sur un long ballon.
Valère Germain (5.5) : il a beaucoup participé au jeu en première mi-temps en revenant au milieu de terrain. Il a surtout fait une frappe du gauche de près pour égaliser au retour des vestiaires.
Mario Balotelli (4) : officiellement malade, il est arrivé au dernier moment à Paris mais était dans le onze de départ. Il a souvent penché à gauche et a commencé par une frappe stoppée par le gardien. En difficulté dans les duels, on l'a peu vu jusqu'à sa sortie, pour faire rentrer Pelé à l'exclusion de Mandanda.
Yohann Pelé (non noté) : entré pour suppléer Mandanda, il est allé chercher son premier ballon dans ses filets sur un magnifique coup-franc. Il a ensuite contré un tir, boxé un corner et détourné un penalty de Mbappé alors qu'il était bien tiré.

Les Phocéens ont fait une bonne prestation, pris des risques mais se sont inclinés face au talent individuel de Di Maria, qui a battu l'OM à lui tout seul.
Les performances marseillaises ont été sérieuses dans l'ensemble. Florian Thauvin a été l'Olympien le moins bon alors qu'il est plus difficile de désigner le meilleur, peut-être Lucas Ocampos pour sa combativité et sa passe décisive.
Les non-internationaux vont pouvoir souffler et travailler pendant deux semaines avant de recevoir Angers pour repartir de l'avant et essayer de conserver cette place européenne jusqu'à la fin de la saison.

par Seb le mardi 19 mars 2019 à 07h37
Deschamps : "Mandanda est venu bien plus que 100 fois..."
Lössl répond à l'intérêt de l'OM

Maxime Lopez : son actualité

3 réactions à cet article
19/03/2019 à 09:40
Coreff
OM

je trouve généreuse la note de B. Sarr : c'est lui qui couvre sur le 2ème but et éventuellement qui couvre également Mbappé sur le 3ème. Pour le reste, c'est cohérent

19/03/2019 à 11:18
Christophus22
Christophus22

Au sujet de DCC "sans surprise, il a eu du mal en vitesse" si le site aussi s'y met...

19/03/2019 à 19:14
_Sentenza_
_Sentenza_

C'est généreux pour toute la défense je trouve même. On a quand-même pris 3 buts, et on peut pas dire qu'on ait été contre "un grand PSG", vu ce qu'ils ont montré, avec un seul vrai attaquant en plus.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit