OM 2-0 Amiens : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une prestation aboutie pendant toute la durée de la rencontre face à des Amiénois à qui il n'a pas manqué grand-chose sur plusieurs occasions, les Olympiens gagnent en étant déterminés et efficaces.

Après deux succès consécutifs, les Olympiens reçoivent Amiens pour faire la passe de trois et se rapprocher du haut de tableau.
L'infirmerie s'est vidée et il ne reste que Kevin Strootman sur la liste des blessés. Aymen Abdennour et Tomas Hubocan n'ont pas été retenus par Rudi Garcia qui aligne à nouveau un 4-2-4 avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, Hiroki Sakai sur la droite de la défense, Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car dans l'axe, Jordan Amavi à gauche ; Maxime Lopez et Morgan Sanson sont les milieux de terrain avec Lucas Ocampos à gauche, Florian Thauvin à droite et le duo Valère Germain/Mario Balotelli dans l'axe de l'attaque.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Rolando, Bouna Sarr, Luiz Gustavo, Dimitri Payet, Nemanja Radonjic et Clinton Njie. Adil Rami est le 19ème homme.

Les 45 premières sont très bonnes de la part des Marseillais et le score de 2-0 au repos est assez logique même si Amiens joue bien en contre.
La seconde période est aussi réussie mais avec moins d'occasions et on en reste à 2-0 malgré un nouveau but de Balotelli refusé par l'arbitrage vidéo.

L'homme du match

Morgan Sanson (7.5) : très présent à la récupération et pour remonter les ballons vers le but d'Amiens, il a fait un superbe débordement sur l'aile gauche ponctué par un bon centre en première période. Il est montré d'un cran à la sortie de Balotelli pour un match très abouti avec beaucoup de présence.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6) : toujours avec le brassard car Payet, Gustavo, Rami et Rolando n'étaient pas dans le onze de départ, il a commencé par un dégagement limite au pied et a tiré le coup-franc pour la tête d'Ocampos à l'origine du deuxième but. Auteur d'une intervention sur un attaquant picard limite peu avant la pause, il a été sauvé plusieurs fois par ses défenseurs et fait un sauvetage du pied à l'heure de jeu.
Hiroki Sakai (6.5) : toujours tonique et porté avec l'avant sans jamais parvenir à être décisif, il a contré un super tir avant le repos pour éviter la réduction du score.
Jordan Amavi (6.5) : il a été pris de vitesse deux fois par l'ailier droit amiénois ce qui a entrainé deux belles opportunités picardes mais il a aussi fait deux sauvetages en contrant des frappes qui semblaient se diriger vers les filets de Mandanda. Offensivement, on l'a pas mal vu avec un bon centre pour Germain et surtout deux très belles frappes, une par mi-temps, la première passant d'un rien à côté et la seconde finissant sur la transversale.
Boubacar Kamara (6) : assez peu sollicité, il a montré quelques gestes techniques intéressants et a réussi une récupération très haute à l'origine de l'ouverture du score.
Duje Caleta-Car (6) : confirmé au poste de stoppeur gauche, lui aussi, comme son compère de l'axe de la défense, a fait une prestation sobre avec notamment deux belles interventions.
Maxime Lopez (6.5) : on l'a beaucoup vu en première mi-temps avec un bon contre rapide, une passe décisive en une touche de balle pour Thauvin, une belle intervention défensive mais il n'a pas tiré au but alors qu'il était bien placé dans la surface. Moins à son avantage après la pause, il a tout de même placé un tir sur le gardien.
Dimitri Payet (non noté) : entré pour les arrêts de jeu à la place de Lopez, il n'a eu le temps que de tirer un coup-franc.
Florian Thauvin (6) : après deux bons ballons mal joués, il a bien négocié un duel avec le gardien pour ouvrir le score sur le côté gauche. On l'a relativement peu vu après et a surtout manqué de justesse dans le dernier geste.
Bouna Sarr (non noté) : entré pour les 10 dernières minutes à la place et au poste de Thauvin, il a fait un débordement.
Lucas Ocampos (7) : il a eu la première occasion avec une demi-volée d'un rien à côté en tout début de match, puis a remporté un duel de la tête pour donner le deuxième but à Balotelli. Il a placé plusieurs tirs et a surtout récupéré beaucoup de ballons en revenant au milieu de terrain, faisant un bien fou à son équipe.
Valère Germain (5) : enfin en duo avec l'avant-centre italien, il a été logiquement plus à l'aise dans ce dispositif tactique même si on l'a assez peu vu si ce n'est sur une déviation d'un rien à côté.
Mario Balotelli (7) : auteur d'une talonnade intelligente dans l'action de l'ouverture du score, il a eu un geste de buteur rapide dans la surface pour doubler la mise. Il a touché peu de ballons mais a montré de l'intelligence et de la justesse technique. Son match aurait été très réussi si son but de la tête, opportuniste sur un coup-franc, n'avait pas été refusé pour hors-jeu. Il est sorti après ce but, visiblement touché.
Luiz Gustavo (non noté) : entré à la place de l'Italien pour les 20 dernières minutes, il a apporté de la présence pour garder le ballon et le score. Il a aussi fait un tir sur le gardien.

Après une prestation aboutie pendant toute la durée de la rencontre face à des Amiénois à qui il n'a pas manqué grand-chose sur plusieurs occasions, les Olympiens gagnent en étant déterminés et efficaces.
Les performances individuelles ont été bonnes, seul Valère Germain a été moyen. Pour le meilleur, ils sont plusieurs à postuler mais peut-être que Morgan Sanson est un cran au-dessus de Lucas Ocampos et Mario Balotelli.
Dans une semaine, il y aura un match bien plus difficile à Rennes pour évaluer les progrès de cette équipe face à un adversaire plus coriace et si une place européenne peut être envisagée.

par Seb le lundi 18 février 2019 à 08h17
Riolo pense que Sanson mérite d'être titulaire
Rami assure qu'il a fait un burn-out

Mario Balotelli : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit