OM 1-0 Bordeaux : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Heureusement que Bordeaux a joué en infériorité pendant les ¾ de la rencontre car les Marseillais, après une bonne première mi-temps, ont disparu en seconde période. Néanmoins, vu le contexte (huis-clos, très nombreux absents sur le terrain et sur le banc), c'est une victoire qui fait du bien.

Le dernier match en retard des Olympiens va permettre de mettre le calendrier à jour et voir réellement l'écart avec le haut du tableau. Il sera grand ou ... très grand.
Malheureusement, les absents sont très nombreux : Adil Rami et Dimitri Payet sont suspendus, Kevin Strootman et Florian Thauvin suspendus, Luiz Gustavo malade. Mario Balotelli n'est quant à lui pas qualifié et donc plus de la moitié des titulaires ne sont pas disponibles. Rudi Garcia, aussi suspendu, a donc fait appel à des habitués du placard (Abdennour et Sertic) pour composer son groupe. Seul Tomas Hubocan n'a pas été retenu. Steve Mandanda est le gardien de but, la défense est composée par Hiroki Sakai à droite, Jordan Amavi à gauche, Duje Caleta-Car et Boubacar Kamara dans l'axe ; Maxime Lopez et Morgan Sanson sont les milieux défensifs avec un quatuor offensif formé par Bouna Sarr (à droite), Lucas Ocampos (à gauche), Clinton Njie et Valère Germain (dans l'axe). C'est donc un 4-2-4 inédit pour l'équipe marseillaise avec le retour du brassard pour Mandanda.
La feuille de match est complétée par Yohann Pelé, Rolando, Abdallah Ali Mohamed, Aymen Abdennour, Grégory Sertic, Nemanja Radonjic et Florian Chabrolle.

En plus de tous les joueurs et l'entraineur absents, il n'y aucun spectateur à cause du pétard du match contre Lille. Dans cette ambiance très particulière, l'OM a plutôt le ballon et joue en supériorité numérique à partir du milieu de la première période après un énorme tacle sur Ocampos. Costil retarde l'ouverture du score jusqu'à une tête de Kamara peu avant la pause.
Il ne se passe plus grand-chose après le repos et l'OM l'emporte en ne montrant rien pendant cette seconde période.

L'homme du match

Boubacar Kamara (6.5) : dans un nouveau rôle inhabituel, stoppeur droit, il a fait une belle récupération haute mais a loupé son tir. Il a surtout placé une tête de près pour ouvrir le score à bout portant sur un corner pour son premier but avec l'OM en professionnel. Défensivement, il n'a pas été mis en danger par les très timides Bordelais.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6) : avec le brassard, une première depuis son retour d'Angleterre, il n'a strictement rien eu à faire pendant la première mi-temps. Sauvé par sa transversale sur un tir puissant de près avant l'heure de jeu, il a fait une belle horizontale dans les arrêts de jeu sur une belle frappe pour garder les 3 points.
Hiroki Sakai (6) : de retour après sa finale perdue de la Coupe d'Asie, il a évolué à son poste de prédilection, arrière droit. Très volontaire et offensif, il a placé une belle tête détournée en corner par Costil à la demi-heure. Après un bon centre pour Ocampos, il a fait plusieurs fautes inutiles et a été à la limite de prendre un second carton jaune.
Jordan Amavi (4) : pas mis en danger défensivement, il a largement participé au concours de centres ratés.
Duje Caleta-Car (5.5) : le stoppeur gauche a fait une belle intervention décisive et a surtout tiré puissamment un coup-franc détourné par le mur et le gardien en corner. Après une relance honteuse en fin de match il a fait une belle interception pour un match correct.
Maxime Lopez (5.5) : à l'organisation, il a touché énormément de ballons mais on ne l'a vu que sur un bon centre pour Sakai et un coup-franc direct renvoyé par Costil.
Morgan Sanson (5.5) : plusieurs frappes mais une seule dangereuse qui a fini sur le poteau avant la pause pour un match où il a été assez présent dans l'entrejeu. A noter qu'il a pris un carton sévère.
Grégory Sertic (non noté) : entré pour les arrêts de jeu à la place du numéro 8, il n'a eu le temps que de faire une grossière faute.
Bouna Sarr (3.5) : en position d'ailier droit, il a été le plus grand contributeur à l'incroyable série de centres ratés. Il en a tout de même réussi un en fin de match...
Lucas Ocampos (6) : il a fait le premier tir du match puis a perdu un duel avec Costil. Il a ensuite été victime d'un attentat en milieu de première période ce qui a fait basculer la rencontre car Kalou a logiquement pris un rouge direct. Heureusement, il s'est relevé. Comme son équipe, on l'a moins vu après la pause mais il a tout de même fait une reprise contrée et une belle tête renvoyée par un défenseur.
Clinton Njie (3.5) : de retour dans le onze de départ avec ses bonnes récentes sorties, il a été bien peu à son avantage malgré une belle accélération et un centre en fin de première mi-temps. Il a placé un tir contré juste avant de sortir pour une seconde période très discrète.
Nemanja Radonjic (non noté) : entré pour les 20 dernières minutes à la place et au poste du Camerounais, il a commencé par un bon centre pour Germain puis plus rien. A noter qu'il a permuté avec Ocampos et a donc fini la rencontre sur l'aile gauche.
Valère Germain (6) : après une bonne passe pour Ocampos et un tir raté, il a surtout été à l'aise en touchant pas mal de ballons en revenant au milieu de terrain. Il a perdu un duel face à Costil après une belle action collective et a effectué une bonne déviation de la tête pour la passe décisive sur le seul but du match. En seconde mi-temps, il a placé une tête un peu trop croisée.

Heureusement que Bordeaux a joué en infériorité pendant les ¾ de la rencontre car les Marseillais, après une bonne première mi-temps, ont disparu en seconde période. Néanmoins, vu le contexte (huis-clos, très nombreux absents sur le terrain et sur le banc), c'est une victoire qui fait du bien.
Les prestations individuelles n'ont pas été exceptionnelles. Boubacar Kamara, pour le seul but du match, est le meilleur Olympien alors que le pire est à choisir entre Clinton Njie et Bouna Sarr.
L'OM retrouve donc le premier tiers du classement mais il faudra faire bien mieux dans la durée pour espérer remonter au classement et essayer de penser à une place en Europa Ligue.

par Seb le jeudi 07 février 2019 à 06h26
Quand Rabiot était fan de l'OM...
Dijon-OM : les Dijonnais coincés à Lille

Boubacar Kamara : son actualité

2 réactions à cet article
07/02/2019 à 09:17
fier des Minots
fier des Minots

lopez et N'jie ont ici des notation de footix
lopez ne serait vu que s'il frappe au vu sans voir le nombre de ballons donner et gâcher par les autres 6
N'jie vaut bien 5 aussi

07/02/2019 à 10:08
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Lopez surtout qui a abattu un énorme travail.
J'ai trouvé que Germain avait eu un gros abattage en étant souvent bien descendu vers le milieu pour nourrir les attaques...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit