Andrézieux 2-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Face à des adversaires valeureux, les Olympiens ont été incapables de mettre en danger une équipe du 4ème échelon national, ce qui en dit beaucoup sur le niveau de jeu et de confiance de cette équipe qui a fait peine à voir.

L'année 2019 reprend avec un déplacement à Saint-Etienne en Coupe de France pour affronter Andrezieux, un club de National 2. Etant donné la fin d'année 2018 très compliquée, il faut absolument ne pas faire de bêtise sur cette rencontre pour éviter une crise.
Hiroki Sakai est en sélection alors que Grégory Sertic, Aymen Abdennour, Christopher Rocchia ainsi qu'Adil Rami et Kostas Mitroglou n'ont pas été retenus. Officiellement, ces deux derniers sont blessés mais pour le Grec cela sent la fin de l'aventure marseillaise. Rudi Garcia reste fidèle à son système préférentiel, le 4-3-3. Steve Mandanda est dans le but, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Rolando et Duje Caleta-Car dans l'axe ; Luiz Gustavo et Morgan Sanson sont les milieux récupérateurs avec le capitaine Dimitri Payet en meneur de jeu ; les trois attaquants sont Florian Thauvin à droite, Lucas Ocampos à gauche et Valère Germain dans l'axe.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Tomas Hubocan, Boubacar Kamara, Kevin Strootman, Maxime Lopez, Nemanja Randonjic et Clinton Njie.

Même si les Marseillais ont le ballon, les Foréziens ont les occasions et ouvrent le score au quart d'heure sur un corner. Ils mènent donc logiquement au repos.
L'OM pousse mais il y a peu très d'occasions dangereuses. En fin de match, alors que les Foréziens souffrent physiquement, ils doublent la mise sur un contre et l'emportent sans avoir tellement trembler.

L'homme du match

Rolando (5.5) : il a placé trois têtes sur des corners mais n'a pas inquiété le gardien. Défensivement, il a fait une prestation correcte. A noter qu'il a pris le brassard de capitaine à la sortie de Payet.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : il a commencé par un super arrêt en début de match mais a raté sa sortie sur le corner de l'ouverture du score. Il a ensuite remporté un duel avant la demi-heure pour éviter le 2-0. En seconde mi-temps, il n'a été sollicité que sur le but où il renvoie le centre mais ne peut rien sur la frappe qui a suivi.
Bouna Sarr (4) : avec l'absence de Sakai pendant plusieurs semaines, il sera l'arrière droit titulaire. Il a fait la première frappe du match (du gauche) mais elle était non cadrée puis a été en retard au marquage sur la première action qui a permis à l'attaquant d'Andrezieux de faire un ciseau dans la surface. Auteur d'une frappe de loin sur le gardien et il a été absent de son côté sur le second but.
Jordan Amavi (4) : ridiculisé par un crochet dans la surface en début de match, on l'a ensuite vu assez offensif avec pas mal de frappes mais aucune n'a été dangereuse.
Duje Caleta-Car (2) : avec l'absence de Rami, il a retrouvé une place dans le onze de départ dans un poste de stoppeur droit. Avec deux passes lamentables au quart d'heure puis, dans la foulée un marquage pitoyable sur l'ouverture du score et un carton avant la pause, sa première mi-temps a été affreuse. Incapable de gêner/contrer le centreur du second but, il a fini en position d'avant-centre et placé une reprise contrée pour une prestation d'une rare faiblesse.
Luiz Gustavo (5) : il a touché pas mal de ballons mais fait plusieurs fautes et pris un carton après la demi-heure. Il est sorti à la pause.
Kevin Strootman (4) : il a pris la place et le poste du Brésilien au retour des vestiaires mais a eu moins d'impact dans le jeu. Il a placé une frappe de loin de peu à côté en toute fin de rencontre.
Morgan Sanson (3) : on l'a peu vu si ce n'est sur deux tirs sans danger. Il a est sorti en fin de match après le second but forézien.
Nemanja Radonjic (non noté) : entré après le second but à la place de Sanson, il a évolué sur l'aile gauche. Il a fait un bon centre et un tir trop haut.
Dimitri Payet (3) : si ce n'est une belle percée, une passe pour Germain et un tir sur le gardien, le capitaine n'a pas réussi grand-chose et est sorti à l'heure de jeu.
Maxime Lopez (non noté) : il a pris la place de Payet et on l'a trop peu vu.
Florian Thauvin (4) : quelques rares ballons touchés en première mi-temps, il a ensuite, comme son équipe, accéléré avec un deux bons rushes ponctués par des tirs sans danger. Mais c'est bien trop peu.
Lucas Ocampos (3.5) : auteur d'une belle longue ouverture pour Thauvin, d'une tête non cadrée, d'une reprise acrobatique ratée en première mi-temps on l'a très peu vu après la pause si ce n'est sur un bon numéro dans la surface conclu par un tir sur le gardien.
Valère Germain (3) : deux centres en première période puis deux frappes (dont une talonnade) de très près contrées par le gardien pour une prestation bien pauvre.

Face à des adversaires valeureux, les Olympiens ont été incapables de mettre en danger une équipe du 4ème échelon national, ce qui en dit beaucoup sur le niveau de jeu et de confiance de cette équipe qui a fait peine à voir.
Individuellement, Duje Caleta-Car a été le plus en difficulté alors que Steve Mandanda ou Rolando ont été les moins à blâmer.
Cette élimination restera comme une plus grandes humiliations de l'histoire du club (dans la lignée de Carquefou et Quevilly il y a quelques saisons) et il faudra se reprendre très rapidement pour que cette saison ne tourne pas au cauchemar même si ça semble compliqué vu le jeu et le mental des joueurs.

par Seb le mardi 08 janvier 2019 à 11h25
Mercato : le dossier Balotelli risque de traîner
Dugarry pointe du doigt les joueurs

Duje Caleta-Car : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit