Angers 1-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Dans le contexte actuel et vu le déroulé du match, le résultat nul n'est pas si mauvais même si les Angevins étaient largement prenables si les Olympiens n'étaient pas dans une si mauvaise passe.

Après la piètre élimination en Coupe de la Ligue dans la semaine à domicile, les Olympiens, en plein doute, se déplacent à Angers pour le dernier match de l'année 2018 afin d'essayer de ne pas être trop décrochés en Ligue 1.
Boubacar Kamara fait les frais de ses récentes prestations alors qu'Aymen Abdennour, Tomas Hubocan, Christopher Rocchia et Grégory Sertic sont encore écartés du groupe. Rudi Garcia fait appel à une équipe sans surprise dans un 4-3-3 habituel. Steve Mandanda est dans le but, Hiroki Sakai sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Adil Rami et Rolando dans l'axe ; Luiz Gustavo est le milieu défensif axial avec Maxime Lopez et Morgan Sanson un cran plus haut ; le trident offensif est composé de droite à gauche par Florian Thauvin, Kostas Mitroglou et le capitaine Dimitri Payet.
Yohann Pelé, Duje Caleta-Car, Bouna Sarr, Kevin Strootman, Lucas Ocampos, Nemanja Radonjic et Valère Germain sont sur le banc alors que Clinton Njie en tribune.

L'OM a plutôt le ballon en première mi-temps mais Angers a les occasions et ouvre logiquement le score peu après la demi-heure.
Dès le retour des vestiaires, Lopez et Mitroglou sont remplacés par Sarr et Ocampos. Angers de recroqueville devant son but et il faut attendre la fin du match pour voir Sarr égaliser pour un résultat nul relativement logique.

L'homme du match


Steve Mandanda (6) : après avoir été sauvé par son poteau sur un tir de loin et un duel remporté, il était mal placé sur l'ouverture du score. Auteur d'une belle horizontale en début de seconde mi-temps, il a fait un super arrêt du pied à l'heure de jeu sur un tir à bout portant.

Les autres joueurs

Hiroki Sakai (5) : assez discret, il a correctement défendu mais ne s'est pas assez montré offensivement.
Jordan Amavi (4) : en retard pour contrer le centreur sur l'ouverture du score, il a fait un bon centre sur la dernière action de la première période pour une prestation encore une fois très médiocre.
Adil Rami (4) : piteusement en retard sur l'ouverture du score où il ne gêne même pas le buteur, il a été en grande difficulté face à Bahoken et heureusement que les Angevins n'ont pas été trop offensifs en seconde période.
Rolando (4.5) : il a débuté par une tête en retrait honteuse qui n'a heureusement pas donné une occasion aux Angevins, il a ensuite limité les dégâts. Le Portugais a aussi placé une tête non cadrée sur un corner en fin de match.
Luiz Gustavo (6) : de la présence dans l'entrejeu pour le Brésilien qui a été au-dessus de la plupart de ses partenaires même s'il n'a pas été excellent.
Maxime Lopez (5) : pas mal de ballons touchés et de l'activité pour le milieu de terrain qui est sorti au repos pour un choix tactique car il a été loin d'être le moins mauvais.
Bouna Sarr (6) : il a pris la place de Lopez et a évolué sur l'aile droite. Il a amené de l'envie et un peu de percussion. Il a surtout été au départ et à la conclusion de l'égalisation avec une belle passe pour Thauvin et un but de la poitrine.
Morgan Sanson (4.5) : peu présent durant les 45 premières minutes même s'il a basculé de l'axe à gauche en fin de première période. On l'a un peu plus vu après la pause mais ça reste largement insuffisant. A noter qu'il a placé un tir de loin loupé sur la dernière action.
Dimitri Payet (3.5) : positionné à gauche au début du match, il a souvent repiqué dans l'axe et il ne s'est montré à son avantage que sur la dernière action de la première mi-temps où il a été contré par le gardien. Si ce n'est une belle ouverture pour Thauvin, il n'a rien réussi en seconde période.
Florian Thauvin (5.5) : on a vu sur quelques dribbles qu'il pouvait faire la différence en première période mais cela a été trop peu. Il est passé avant-centre en seconde mi-temps et a été plus en vue avec un tir complètement loupé, une frappe sans angle sur le gardien au lieu de centrer, une belle remise en retrait de la tête pour Ocampos et surtout le centre décisif pour l'égalisation.
Kostas Mitroglou (2) : il est logiquement sorti à la mi-temps après 45 minutes où il a été inexistant.
Lucas Ocampos (4) : il a pris la place du Grec et a joué sur l'aile gauche. Auteur d'une reprise non cadrée alors qu'il était seul au point de penalty, il a été combatif mais trop brouillon.

Dans le contexte actuel et vu le déroulé du match, le résultat nul n'est pas si mauvais même si les Angevins étaient largement prenables si les Olympiens n'étaient pas dans une si mauvaise passe.
Individuellement, Kostas Mitroglou a encore été le pire Olympien. Pour le meilleur, il est à choisir entre Luiz Gustavo, Bouna Sarr ou Steve Mandanda.
Place maintenant aux vacances et il faudra, dès le début de l'année prochaine, revenir avec un autre état d'esprit pour repartir du bon pied et redresser une situation en championnat qui n'est pas encore complètement compromise malgré une trop longue série de mauvais résultats ces derniers mois.

par Seb le lundi 24 décembre 2018 à 21h53
Beye : "Les 50 millions de recrutement, on ne les voit pas !"
Foot Marseille vous souhaite de bonnes fêtes

Bouna Sarr : son actualité

2 réactions à cet article
25/12/2018 à 10:33
el condor
el condor

Plutôt d'accord avec les notes, sauf Mitroglou qui mérite zéro (allez 0,5 pour s'être présenté sur le terrain en tenue) et Rolando qui mérite la même note qu'Amavi et Rami car autant à la peine défensivement et coupable de plusieurs erreurs dans la relance.

Garcia tâtonne énormément actuellement et chose curieuse, alors qu'on est dans la difficulté, il nous ressort ce qui n'a pas fonctionné l'année dernière (milieu Lopez Sanson Gustavo + Payet à gauche).

25/12/2018 à 14:46
SeI3I3iG
SeI3I3iG

Prestation d’ensemble à pleurer.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit