OM-Nice : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Ce match contre les voisins niçois est le premier des 3 qui vont avoir lieu au Vélodrome cette semaine, avant les réceptions de Belgrade puis Bastia mercredi et dimanche.

Perrin doit encore faire face à de nombreuses absences : Delfim, Christanval, Dos Santos sont les blessés de longue date, Hemdani, Fernandao et Beye sont les plus récents. Celestini est le seul qui revient dans le groupe mais est sur le banc.

Il y a donc le 4-4-2 habituel avec Runje dans le but, Perez à droite et Skacel à gauche sont les arrières latéraux, Van Buyten et Meité sont les défenseurs centraux, Johansen et Meriem sont les milieux axiaux, Marlet est dans le couloir droit, Vachousek dans le gauche, Drogba et Mido forment le duo d'attaque.

Ecker, Sytchev, Celestini, N'Diaye et Carrasso sont donc sur le banc.



Lors de la première période, l'OM est mangé dans l'attaque du ballon et l'agressivité par des Niçois qui jouent extrêmement haut et pressent les Olympiens incapables de développer leur jeu. Logiquement, sur une énième erreur de Meité, Laslandes ouvre le score d'une belle frappe et il s'en faut de très peu pour que Nice atteigne la pause avec un avantage plus conséquent.

La seconde mi-temps est totalement différente car les Marseillais mettent une pression incroyable sur des Aiglons arc-boutés en défense, faisant énormément de fautes qui provoquent souvent des situations extrêmement chaudes car l'arbitre ne sévit pas assez. Drogba égalise assez vite sur un corner de Meriem et une remise de la tête. Puis, plus de grosse occasion malgré une domination totale et il faut attendre les ultimes instants pour voir Mido louper 2 incroyables occasions (une tête sur un corner alors qu'il est tout seul et le but grand ouvert sur un centre parfait). On croit donc que le score va être nul et que l'ombre de Bakayoko commence à planer sur l'Egyptien, mais sur le dernier ballon balancé devant, Mido est accroché dans la surface, l'arbitre laisse l'avantage mais Sytchev (entré à la place de Johansen pour dynamiser l'attaque) voit son tir superbement détourné par Grégorini. Il revient donc à la faute initiale et siffle un penalty que Drogba transforme.

La victoire est donc inespérée après une catastrophique première mi-temps balancée par une superbe seconde période.



Runje (5.5) : Comme ses coéquipiers, il a fait 45 premières minutes mauvaises avec beaucoup de relances loupées et sur l'une d'elles, il a du faire un bel arrêt d'une main pour éviter l'ouverture du score. Il a sorti un centre tir dans les arrêts de jeu de cette mi-temps. Apres le repos, il n'a rien eu à faire.

Perez (6.5) : Sa combativité a fait du bien à l'OM face aux très hargneux Niçois. Il n'a pas eu d'adversaire direct dans son couloir et a donc pu (essentiellement lors des 45 dernières minutes) énormément participé au jeu offensif avec beaucoup d'appels, de percussion. Il a d'ailleurs subi énormément de fautes.

Skacel (6) : Comme Perez, il n'a pas trop eu de boulot défensif et a donc pu participé au jeu. Il a tout de même moins été actif que le numéro 8 olympien. Il a décoché une superbe frappe de l'extérieur du gauche que Grégorini a sorti sous sa barre.

Van Buyten (6) : Pas très à l'aise en première mi-temps, il a par contre totalement dominé son sujet après le repos avec une énorme présence physique.

Meité (4) : Complètement à la ramasse en première période, il a multiplié les erreurs de relance (le but est venu de l'une d'elles) ce qui est assez habituel mais a aussi été très peu inspiré au marquage. Vu son état de forme actuel, il mérite un bon passage sur le banc, Ecker ou Laurenti lui étant largement supérieurs.

Johansen (5.5) : Après 45 minutes difficiles où les milieux niçois ont mangé les Olympiens avec un pressing très haut et surtout une agressivité décuplée, il s'est bien repris après la pause avec énormément plus d'activité et surtout de combativité.

Sytchev (non noté) : Il a remplacé Johansen pour forcer le verrou azuréen et donner les 3 points à l'OM mais a peu pesé sur ce match beaucoup trop physique pour lui. Il aurait pu être le héros du match mais il a loupé son duel avec Grégorini (heureusement que l'arbitre est revenu à la faute initiale sur Mido).

Meriem (6.5) : Lui aussi, totalement effacé en première mi-temps, il a fait une superbe seconde période en menant le jeu olympien et se multipliant à la récupération (surtout après la sortie de Johansen). Il a tiré les coups de pied arrêtés qui ont été les plus dangereux.

Marlet (5.5) : Il n'a pas trop eu l'occasion de se monter avant la mi-temps, il a ensuite pas mal tenté mais a été bien maîtrisé par un Varrault qui a multiplié les fautes pour le stopper. Il ne semble tout de même pas très à l'aise dans ce rôle de milieu/ailier droit.

Vachousek (5) : Un des Marseillais les moins en vu, même après le repos, il a en plus loupé pas mal de corners. Il confirme sa baisse de régime actuelle.

Celestini (non noté) : Apres sa blessure à Madrid, il a fait son retour en fin de match pour stabiliser l'équipe complètement tournée vers l'offensive et remplacer le Tchèque fatigué et inefficace.

Drogba (7) : Avec son doublé, il a permis à l'OM de gagner un match important et surtout très mal engagé. Il a énormément lutté face aux solides et rugueux niçois (il d'ailleurs joué avec un gros strap autour de la tête en première mi-temps après un duel avec le boucher Pamarot). Il n'a pas tremblé pour égaliser (il était dans les 6 mètres devant 3 défenseurs sur leur ligne) et surtout pour donner la victoire sur ce penalty dans les ultimes instants.

Mido (5.5) : Il a été associé à l'Ivoirien pendant 90 minutes pour la première fois et dans ce match très physique n'a pas rechigné au combat mais a vendangé 2 fantastiques occasions en toute fin de match : la première sur un corner, il met sa tête au-dessus alors qu'il était tout seul à quelques mètres du but, la seconde sur un centre impeccable, il se retrouve seul devant le but et il trouve le moyen de tirer sur Grégorini et l'arbitre dit que le ballon n'est pas franchi la ligne. Il a eu le mérite de ne pas se décourager et d'obtenir le penalty quelques secondes plus tard. Il a aussi donné le premier but à Drogba et placé une belle tête en début de seconde mi-temps.



Il y a donc eu 2 périodes complètement différentes et aucun Olympien n'a sorti son épingle du jeu avant la pause au contraire de la seconde mi-temps où les Blancs ont surclassé des Niçois recroquevillés devant leur but.

Le meilleur est sans aucun doute Drogba, plein de sang-froid pour égaliser et surtout donner la victoire sur ce penalty alors que la tension était à son sommet.

Pour le pire, il n'y a pas photo non plus : même s'il a fait une seconde période correcte, l'autre Ivoirien de l'OM a fait 45 premières minutes calamiteuses loupant beaucoup de relances mais aussi (ce qui est moins habituel) des duels. Sur ses dernières prestations, Abdou ne mérite plus sa place dans le 11 de départ.

Si la semaine se termine avec 2 résultats identiques, le contrat des 3 matches à domicile sera rempli. Il faudra surtout gagner mercredi pour conserver ses chances en Ligue des Champions.

par seb le dimanche 28 septembre 2003 à 14h54
OM 2-2 Craiova
Maoulida et Pagis suspendus à Metz

Steve Marlet : son actualité