Amiens 1-3 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

C'est donc une victoire laborieuse qui a été bien plus difficile que le score ne l'indique, face à des Amiénois limités offensivement.

La trêve internationale a permis aux Olympiens de travailler pour repartir de l'avant dans cette dernière ligne droite de 2018 avec pour objectif de se rapprocher du podium. La première étape est un déplacement chez un mal classé, Amiens.
Luiz Gustavo est suspendu alors que Tomas Hubocan, Aymen Abdennour, Christopher Rocchia et Grégory Sertic sont restés à Marseille, le Slovaque étant le seul à avoir joué avec la réserve. Rudi Garcia reste sur le 5-3-2 des derniers matches avec Steve Mandanda dans le but, Bouna Sarr sur la droite, Lucas Ocampos à gauche et le trio Adil Rami/Hiroki Sakai/ Rolando dans l'axe composent la défense ; Maxime Lopez et Morgan Sanson les deux milieux défensifs avec le capitaine Dimitri Payet en meneur de jeu ; les deux attaquants sont Florian Thauvin et Clinton Njie.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Jordan Amavi, Duje Caleta-Car, Boubacar Kamara, Nemanja Radonjic, Kostas Mitroglou et Valère Germain. Kavin Strootman, touché à l'échauffement, est finalement en tribune.

Mandanda donne rapidement le premier but à Amiens sur un centre mal négocié. L'OM passe alors en 4-3-3 et Thauvin égalise peu après. Il y a donc 1-1 au repos alors que les Marseillais ont eu la maitrise et n'ont pas été inquiétés.
Les Picards dominent la seconde mi-temps mais Thauvin donne l'avantage aux siens sur un super coup-franc dans le dernier quart d'heure. Après un penalty raté par Payet, Thauvin fait le triplé dans les arrêts de jeu pour un succès moins net que le score peut le faire penser.

L'homme du match

Florian Thauvin (8) : après un tir raté, une frappe contrée et une super tête sur un corner sortie sous sa barre par le gardien picard, il a placé une belle frappe pour égaliser avant la demi-heure. En seconde période, il a placé une reprise non cadrée, fait une belle passe pour Njie puis une autre pour Germain. Il a surtout superbement botté le coup-franc qui a donné l'avantage aux siens et fait une frappe super précise pour le dernier but.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (4) : auteur d'une énorme erreur qui a donné le but à Amiens sur la première attaque picarde alors que l'OM n'avait pas été inquiété et que le centre n'était pas difficile à capter, il a ensuite beaucoup hésité à sortir loin de sa ligne montrant que cette erreur l'a fait douter. Il a fait une super horizontale pour éviter le 2-1 en milieu de seconde période. Heureusement que cette boulette ne coûte pas de point à son équipe.
Bouna Sarr (5) : il a alterné le bon et le moins bon avec une belle remise pour Thauvin et deux centres ratés dans des bonnes positions. Il a relativement peu attaqué et s'est concentré à défendre même s'il a placé deux tirs contrés en fin de match.
Lucas Ocampos (5.5) : encore aligné comme arrière/milieu/ailier gauche en début de match, il a fait un fantastique retour pour éviter le 2-0 peu après l'ouverture du score. Replacé ailier gauche dans la foulée, il a placé une volée non cadrée sur un caviar de Payet. On l'a beaucoup moins vu après le pause si ce n'est sur un carton inutile après un repli défensif rapide.
Hiroki Sakai (5) : étonnamment positionné comme stoppeur gauche en début de match, il est passé arrière gauche rapidement et a commencé par une belle intervention. Il a fait très peu de montées et il s'est illustré sur une piteuse relance qui a mis en danger sa défense.
Adil Rami (6) : stoppeur droit dans une défense à 5 puis à 4, il a souvent été au duel en début de match puis a été moins sollicité pour une prestation solide.
Rolando (6) : de retour après sa rupture du tendon d'Achille en fin de saison dernière, il a évolué comme défenseur le plus axial puis stoppeur gauche. En première mi-temps, on l'a surtout vu sur un carton au quart d'heure puis a fait un match honorable, surtout qu'il a pu tenir les 90 minutes.
Maxime Lopez (7) : avec les absences de Gustavo et Strootman, il a formé avec Sanson un duo de milieux défensifs techniques mais manquant d'impact et de métier dans ce rôle. Il a eu beaucoup d'activité et touché énormément de ballons et notamment fait un bon centre pour Thauvin et une passe décisive sur le dernier but.
Morgan Sanson (6.5) : il a profité de la blessure de Strootman à l'échauffement pour être dans le onze de départ. Il a fait pas mal d'interventions et essayé de monter le ballon vers le but adverse surtout en première période. Après la pause, il a préféré passer à Payet au lieu de frapper et placé un tir au-dessus.
Dimitri Payet (6.5) : il a délivré plusieurs bons centres et bien tiré les corners. Devant le but, il a fait plusieurs frappes et tiré un penalty sur le pied du gardien après une grosse faute sur lui.
Boubacar Kamara (non noté) : il a pris la place du capitaine dans les arrêts de jeu.
Clinton Njie (3.5) : encore préféré à Germain et Mitroglou, il a couru mais n'a pas été à son avantage avec souvent de mauvais choix. Il est sorti après un contrôle imprécis sur un caviar de Thauvin.
Valère Germain (non noté) : il a pris place du Camerounais en milieu de seconde période et a commencé par une belle tête sur un corner qui s'est écrasée sur la barre puis, bien lancé dans le dos de la défense, il a tiré sur le gardien. Auteur d'une petite remise pour Lopez au départ du 3ème but, il a fait une bonne entrée.

C'est donc une victoire laborieuse qui a été bien plus difficile que le score ne l'indique, face à des Amiénois limités offensivement.
C'est Florian Thauvin qui a fait la différence avec trois beaux buts pour un match plein de sa part. Clinton Njie, comme n'importe quel avant-centre aligné à chaque match, a été le moins bon Olympien.
Avant de recevoir Reims et essayer d'encore s'approcher du podium, il faudra faire tourner l'effectif jeudi à Francfort pour donner du temps de jeu à certains.

par Seb le mardi 27 novembre 2018 à 06h34
Sans buteur, Beye ne pense pas que l'OM finira sur le podium
Lopez encense Thauvin

Florian Thauvin : son actualité

3 réactions à cet article
27/11/2018 à 07:58
tool38
OM

Ce match était une sacré purge...

27/11/2018 à 08:58
Patatinho
Patatinho


Oui mais nous avons eu les 3 points et nous en avons cruellement besoin.
Vu le calendrier, il faut continuer à engranger pour rester au contact du podium.

27/11/2018 à 10:09
Vasco93
Vasco93

purge faut pas exagérer quand même, c'était un match vivant et rythmé, on en a vu des biens pires, moi je relativise par rapport à l'opposition qui était faiblarde mais ils ont fait le job dans un match d'après trêve internationale dont on sait qu'ils sont toujours difficiles à jouer

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit