Montpellier 3-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM s'incline encore lourdement face à une bonne équipe qui n'avait pas besoin des cadeaux olympiens pour s'imposer.

Après une semaine sans match où les Olympiens ont pu récupérer et travailler, ils se déplacent chez le voisin Héraultais qui est troisième avec pour objectif de ne pas être décroché dans la course au podium.
A l'infirmerie il n'y a plus que Rolando qui est en phase de reprise après sa rupture du tendon d'Achille en fin de saison dernière. Christopher Rocchia, Tomas Hubocan, Aymen Abdennour et Grégory Sertic n'ont pas fait le déplacement et Rudi Garcia conserve son 4-3-3 habituel. Steve Mandanda est le dernier rempart, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Adil Rami et Boubacar Kamara dans l'axe ; Kevin Strootman est le milieu défensif avec Morgan Sanson (à droite) et Luiz Gustavo (à gauche) un cran plus haut ; en attaque on retrouve de gauche à droite, Dimitri Payet (le capitaine), Valère Germain et Florian Thauvin.
Yohann Pelé, Hiroki Sakai, Duje Caleta-Car, Maxime Lopez, Clinton Njie, Lucas Ocampos et Kostas Mitroglou sont sur le banc alors que Nemanja Radonjic est en tribune.

Dans un stade de la Mosson plein, les deux équipes sont très prudentes et le score sans but à la pause est normal.
Montpellier ouvre rapidement le score après le repos et double la mise sur une série de cadeaux marseillais. Dans la foulée, les Héraultais inscrivent un troisième but puis gèrent leur avance tranquillement.

L'homme du match

Steve Mandanda (6) : impuissant sur les trois buts montpelliérains, il a évité une addition plus salée avec plusieurs arrêts difficiles pour un peu compenser une défense dépassée en seconde période.

Les autres joueurs

Bouna Sarr (4.5) : encore titularisé avec la blessure de Sakai, il a fait une belle tête pour éviter un ballon chaud en début de match puis effectué une belle montée mal conclue. Après ce début de rencontre correct, on ne l'a plus vu, surtout offensivement.
Jordan Amavi (3) : une performance convenable jusqu'à une double erreur sur le second but héraultais qui a mis fin au suspense du match. Auteur d'une relance loupée à l'origine du troisième but, il s'est un peu repris en fin de match avec une très belle frappe puissante après un corner mal renvoyé et bon centre pour Gustavo. Néanmoins, au global, un match raté pour l'arrière gauche.
Adil Rami (4.5) : le stoppeur droit a laissé partir son attaquant devant Mandanda en fin de première période puis n'a pas bien joué le coup sur l'ouverture du score. Battu par Laborde sur un dribble, il n'a pas été à son aise mais loin d'être le pire défenseur de son équipe.
Boubacar Kamara (4) : une prestation propre jusqu'à une anticipation peu heureuse sur l'action de l'ouverture du score et un dégagement raté sur le deuxième but. Il est passé milieu peu après et devra maintenant réussir à gérer ce premier moment difficile dans sa jeune carrière.
Kevin Strootman (4.5) : un peu en retard sur le troisième but, il avait jusqu'alors fait un match correct mais avec un manque de présence. Il a été ménagé pour le dernier quart d'heure alors que le score était acquis.
Duje Caleta-Car (non noté) : entré à la place du Néerlandais pour les 15 dernières minutes, il a joué stoppeur.
Luiz Gustavo (5) : le milieu gauche a fait un bon centre pour Germain en première mi-temps et une tête un peu trop croisée mais n'a pas assez pesé sur le jeu malgré de la présence dans l'entrejeu.
Morgan Sanson (5) : auteur d'un super centre pour Payet après une belle accélération sur la droite, il a fait une prestation convenable avant de sortir à l'heure de jeu.
Lucas Ocampos (non noté) : il a joué les 30 dernières minutes au poste d'ailier gauche mais n'a rien pu faire.
Dimitri Payet (4.5) : aligné sur l'aile gauche, il a surtout fait un plat du pied loupé à la demi-heure sur un caviar de Sanson et des coups de pied arrêtés imprécis. Passé dans l'axe pour les 30 dernières minutes à la sortie de Sanson, il n'a pas fait mieux dans son rôle de prédilection.
Florian Thauvin (4) : malgré sa blessure récente, il a été aligné d'entrée et si ce n'est un carton à la demi-heure, on ne l'a pas trop vue en première mi-temps. Alors qu'il a joué tout le match, il a raté une reprise puis fait une déviation du genou sur le gardien après une seconde période très discrète.
Valère Germain (4) : de retour dans le onze de départ après un match sans avant-centre de métier le week-end passé, il a placé une tête un peu trop croisée en début de match puis a eu un match compliqué alors que son équipe a peu amené le ballon dans sa zone.
Clinton Njie (non noté) : entré juste avant le troisième but à la place et au poste de Germain, il n'a pas eu l'opportunité de se montrer si ce n'est sur une frappe loupée.

L'OM s'incline encore lourdement face à une bonne équipe qui n'avait pas besoin des cadeaux olympiens pour s'imposer.
Individuellement, Jordan Amavi obtient sans contestation le titre de pire Phocéen alors que pour le meilleur, Steve Mandanda a évité une gifle à son équipe.
L'OM est donc maintenant 6ème à 6 points du podium avec une défense qui prend l'eau de tous les côtés. Il faudra faire tourner l'effectif à Rome jeudi pour repartir de l'avant en championnat contre Dijon le week-end prochain et essayer de bâtir une équipe soudée et solide.

par Seb le mardi 06 novembre 2018 à 09h59
Mercato : un coup à jouer avec Benatia ?
McCourt n'est clairement pas un mécène

Rudi Garcia : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit