OM 0-2 PSG : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

L'objectif est donc rempli avec une défaite honorable après un bon match mais les talents individuels franciliens ont fait sans surprise la différence.

Quelques heures après la défaite logique face à la Lazio, l'OM reçoit le PSG où l'objectif sera de ne pas être trop ridicule tellement l'écart est grand.
Rolando n'est pas encore prêt à jouer alors que Christopher Rocchia, Aymen Abdennour et Grégory Sertic n'ont pas été retenus. Rudi Garcia reste fidèle à son 4-3-3 mais fait quelques changements de joueurs étonnants. Steve Mandanda est dans le but, les quatre défenseurs de droite à gauche sont Bouna Sarr, Adil Rami, Boubacar Kamara et Jordan Amavi ; Luiz Gustavo, Kevin Strootman et Morgan Sanson sont les trois milieux alors que le trident offensif est composé de Dimitri Payet (dans l'axe, avec le brassard), Florian Thauvin (à droite) et Lucas Ocampos (à gauche).
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Tomas Hubocan, Duje Caleta-Car, Maxime Lopez, Nemanja Radonjic, Valère Germain et Kostas Mitroglou. Hiroki Sakai et Clinton Njie sont en tribune.

Dans un dispositif offensif sans avant-centre, l'OM tient bien face à un PSG avec beaucoup d'absents. Le nul sans but au repos est donc logique.
Les Phocéens continuent leur prestation correcte jusqu'à l'entrée de Mbappe qui marque dès son apparition sur le terrain. Le PSG gère assez tranquillement la fin de match et marque une seconde fois sur la dernière action.

L'homme du match

Bouna Sarr (7) : Sakai finalement absent de la feuille de match, il a évolué arrière droit et a été surtout sollicité défensivement et il l'a globalement bien fait si ce n'est sur une action où Neymar l'a enrhumé. Offensivement, il a fait beaucoup de montée mais n'est pas parvenu à faire la différence.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (7) : pas sollicité en première mi-temps, il a par contre fait une belle horizontale sur le coup d'envoi de la seconde pour sortir une belle frappe de Di Maria. Après un duel perdu face à Mbappe puis un autre gagné, il a détourné une frappe puissante de Meunier pour éviter une défaite plus lourde.
Jordan Amavi (6) : bien mieux que sur ses dernières sorties, il a tenu le choc défensivement. Offensivement, on l'a peu vu mais il a tout de même fait une belle frappe sur le poteau.
Adil Rami (5.5) : il a débuté par un bon tacle puis a correctement défendu sauf quand les rapides Parisiens arrivaient lancés dans sa zone. Il a fini le match au poste d'avant-centre.
Boubacar Kamara (5.5) : petit à petit, il s'installe comme stoppeur gauche il a fait une belle prestation avec de bonnes interventions et quelques montées de balle intéressantes. Malheureusement, il a été battu en vitesse par Mbappe deux fois notamment sur le premier ballon de l'international pour l'ouverture du score. Un match donc contrasté pour le jeune Olympien.
Luiz Gustavo (6.5) : beaucoup de courses dans l'entrejeu où il a essayé de porter le ballon vers le but adverse. A noter qu'il a pris un carton bête en fin de rencontre.
Kevin Strootman (7) : sûrement le meilleur match du Néerlandais sous le maillot blanc avec beaucoup d'envie, de courses et de replacement. Il a aussi sauvé sur sa ligne l'ouverture du score dans les arrêts de jeu de la première période.
Morgan Sanson (4.5) : le plus offensif des trois milieux a beaucoup couru pour boucher les espaces mais a été l'auteur de quelques imprécisions dont la perte de balle à l'origine de l'ouverture du score. Il est sorti après une belle frappe contrée.
Nemanja Radonjic (non noté) : entré à la place de Sanson, il n'a pas eu le temps de se mettre en évidence.
Florian Thauvin (4.5) : étonnamment dans le onze de départ malgré sa récente blessure et son absence, on l'a peu vu car son équipe a subi mais il a fait un super tacle défensif sur Neymar, obtenu un bon coup-franc et décoché une frappe non cadrée sur sa spéciale. Il est logiquement sorti à une vingtaine de minutes de la fin.
Valère Germain (non noté) : entré à la place de Thauvin, il n'a pas eu l'opportunité de faire la différence.
Lucas Ocampos (6.5) : un bon débordement, une belle tête au premier poteau sur un corner à la demi-heure mais surtout beaucoup de courses, de replacement et d'envie pour l'Argentin.
Kostas Mitroglou (non noté) : entré à la place d'Ocampos en fin de match, on ne l'a pas vu.
Dimitri Payet (5) : aligné dans un poste original d'avant-centre, on l'a vu faire une belle longue ouverture pour Thauvin et botté un coup-franc sur Areola à l'heure de jeu. Il est repassé meneur de jeu à l'entrée de Germain et n'a pas pu faire la différence.

L'objectif est donc rempli avec une défaite honorable après un bon match mais les talents individuels franciliens ont fait sans surprise la différence.
Les prestations individuelles ont été convenables dans l'ensemble. Bouna Sarr a paru le meilleur alors que Morgan Sanson le moins en vue.
Il y aura enfin un milieu de semaine sans match où les Marseillais pourront souffler avant un déplacement à Montpellier qui est sur le podium et qui pourrait prendre beaucoup d'avance sur l'OM en cas de victoire. Ce derby sera donc bien plus important que cette défaite face à l'intouchable PSG.

par Seb le mardi 30 octobre 2018 à 07h24
Riolo pense que l'OM avait "la trouille au cul"
Dugarry fustige la frilosité de l'OM face au PSG

Boubacar Kamara : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit