OM 1-3 Lazio : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Face à la meilleure équipe jouée dans la poule avec beaucoup de talent offensif, l'OM s'incline logiquement et perd tout espoir de se qualifier alors que c'est seulement la moitié de la poule.

Quelques jours après la belle victoire à Nice, les Olympiens reçoivent la Lazio pour essayer de se replacer dans la course à la qualification en Europa Ligue.
Florian Thauvin est toujours convalescent comme Rolando alors que Tomas Hubocan, Christopher Rocchia et Grégory Sertic n'ont pas été retenus et qu'Aymen Abdennour n'est pas dans la liste des joueurs européens de l'OM. Rudi Garcia conserve son 4-3-3 avec une équipe type : Steve Mandanda est dans le but, la défense est composée de gauche à droite par Jordan Amavi, Boubacar Kamara, Adil Rami et Hiroki Sakai ; les deux milieux défensifs sont Luiz Gustavo et Kevin Strootman avec en meneur de jeu Morgan Sanson ; les trois attaquants sont Lucas Ocampos à droite, le capitaine Dimitri Payet à gauche et Kostas Mitroglou dans l'axe.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Bouna Sarr, Duje Caleta-Car, Maxime Lopez, Nemanja Radonjic, Clinton Njie et Valère Germain.

Devant des virages suspendus, la Lazio ouvre le score rapidement puis l'OM subit plusieurs grosses occasions. Malgré du mieux en fin de période, les Italiens mènent logiquement au repos.
Les Phocéens poussent en seconde mi-temps mais la Lazio double la mise à l'heure de jeu sur un contre rapide et précis. Payet réduit le score en fin de match mais la Lazio marque encore dans la foulée pour une victoire logique des Romains.

L'homme du match

Lucas Ocampos (5.5) : de retour après sa suspension en championnat, il a été aligné à droite ce qui est très inhabituel. L'Argentin a été l'attaquant le plus tranchant en première période avec beaucoup de fautes subies, des accélérations et de l'envie. On ne l'a plus vu après le repos même après avoir basculé à gauche à l'entrée de Njie.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : il a débuté sur une sortie trop courte sur un corner qui a permis à la Lazio d'ouvrir le score puis a détourné, du bout du doigt, une frappe à bout portant sur son poteau et fait un bel arrêt sur un tir instantané. Auteur d'une super sortie dans les pieds en début de seconde mi-temps pour retarder le 2-0, il a été impuissant sur les deuxième et troisième buts.
Hiroki Sakai (5) : il est assez peu monté car les Italiens étaient dangereux et rapides en contre mais a tout de même fait un bon débordement suivi d'un centre en retrait impeccable pour Sanson à l'heure de jeu. Il a basculé à gauche à l'entrée de Sarr.
Jordan Amavi (4) : trop court sur un long centre, il a eu la chance que le Romain ne marque pas en fin de première mi-temps. Il a surtout été l'auteur d'imprécisions répétées même s'il n'a pas fait d'erreur majeure.
Bouna Sarr (non noté) : entré à 10 minutes de la fin à la place d'Amavi, il a joué à droite et a raté un centre mais a montré de l'envie.
Adil Rami (4.5) : fautif avec un marquage beaucoup trop léger sur le corner de l'ouverture du score, il a par contre effectué un super tacle en fin de première période. Il a semblé mieux physiquement mais a été battu par Immobile sur la prise de balle du second but.
Boubacar Kamara (3.5) : encore préféré à Caleta-Car, il a été trop court sur le deuxième but pour couper la trajectoire de la passe décisive et a été incapable de contrer le dernier buteur. Lors de cette rencontre, il a vu le travail à effectuer pour rivaliser avec de très bons attaquants de niveau international.
Luiz Gustavo (4) : comme son équipe a eu beaucoup le ballon, on l'a surtout vu sur des frappes de loin. Une seule a apporté un peu de danger car elle a rebondi devant le gardien.
Kevin Strootman (4) : toujours pas de répit pour le Néerlandais qui a encore joué l'intégralité de la rencontre. On l'a uniquement vu sur une échauffourée et un carton pour une faute d'antijeu avant la pause. Il n'a pas assez pesé sur le match.
Morgan Sanson (5.5) : encore titularisé malgré son récent retour de blessure et ses crampes de dimanche, il a penché souvent à gauche car Payet repiquait dans l'axe. Après une passe ratée, il a placé une belle frappe de peu hors du cadre pour la meilleure occasion des siens durant les 45 premières minutes. Sur un contre rapide avant la pause, il aurait dû faire exclure un Romain qui n'a finalement pris qu'un jaune. Auteur d'un incroyable loupé à l'heure de jeu sur un caviar de Sakai, qui aurait pu permettre aux siens d'égaliser, il est sorti peu après.
Clinton Njie (non noté) : entré à la place de Sanson, il a joué ailier droit mais ne s'est pas mis en évidence.
Dimitri Payet (5) : des imprécisions et trop peu d'influence dans le jeu jusqu'à son super coup-franc pour réduire le score ce qui cache une prestation bien médiocre.
Kostas Mitroglou (2) : avec l'alternance au poste d'avant-centre, il a retrouvé une place dans le onze de départ et n'a servi à rien pendant la première mi-temps où on ne l'a vu faire qu'un tir raté. Après un hors-jeu en seconde période, il a logiquement cédé sa place.
Valère Germain (non noté) : entré à 0-2 en milieu de seconde période, il a beaucoup plus essayé que le Grec et participé au jeu mais n'a eu aucun bon ballon devant le but.

Face à la meilleure équipe jouée dans la poule avec beaucoup de talent offensif, l'OM s'incline logiquement et perd tout espoir de se qualifier alors que c'est seulement la moitié de la poule.
Individuellement, Kostas Mitroglou a été le plus transparent alors qu'il est bien difficile de désigner le meilleur Marseillais, peut-être Lucas Ocampos pour sa première mi-temps pleine d'envie.
Avant de repenser à l'Europa Ligue pour faire tourner l'effectif, il faudra être bien meilleur dimanche pour éviter une large défaite contre le PSG qui semble complètement hors de portée.

par Seb le samedi 27 octobre 2018 à 08h21
Sarr : "Neymar et Mbappé sont assez imprévisibles"
Riner : "Je vous aime bien Marseille, mais..."

Adil Rami : son actualité

3 réactions à cet article
27/10/2018 à 09:20
Vasco93
Vasco93

Gustavo 4 faut peut être pas abuser quand même

27/10/2018 à 10:52
Patatinho
Patatinho

Eux ils ont des attaquants de classe internationale capables de perforer, de déborder et de mettre le feu dans notre défense... Nous on a Mitroglou qui ferait même pas flipper des U11 tellement il est lent !OM
La seule chose que sait faire Mitroglou, c'est attendre des ballons dans la surface, sans bouger et au milieu de 3 défenseurs adverses... Et dire que le staff technique croit encore à ce joueur... quel dommage !

27/10/2018 à 16:38
_Sentenza_
_Sentenza_

5.5 à Sanson c'est plus que généreux. Il joue à un poste où l'on doit être beaucoup plus décisif, et beaucoup plus peser que ca.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit