Nîmes 3-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM s'incline logiquement face à des Nîmois bien plus volontaires et ayant plus envie de gagner. A noter aussi une pauvreté technique (surtout en première période) avec beaucoup de pertes de balle.

Après le beau succès inaugural la semaine passée au Vélodrome, les Olympiens se déplacent chez le voisin nîmois, de retour dans l'élite.
Rolando est le seul blessé de l'effectif alors que Florian Escales, Romain Cagnon, Christopher Rocchia, Aymen Abdennour, Saif-Eddine Khaoui et Yusuf Sari n'ont pas été retenus. Rudi Garcia reste fidèle à son 4-3-3 avec le retour de Steve Mandanda dans le but, la défense est composée de droite à gauche par Hiroki Sakai, Adil Rami, Duje Caleta-Car et Jordan Amavi ; les deux milieux récupérateurs sont Luiz Gustavo et Morgan Sanson avec le capitaine Dimitri Payet en meneur de jeu ; Florian Thauvin est ailier droit, Lucas Ocampos ailier gauche et Valère Germain avant-centre.
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Boubacar Kamara, Bouna Sarr, Grégory Sertic, Maxime Lopez, Clinton Njie et Kostas Mitroglou. Tomas Hubocan est finalement en tribune.

Les Gardois démarrent fort, l'OM subit et ne réagit que sur quelques têtes de Germain sur coup-franc. Nîmes ouvre le score à la demi-heure face à des Marseillais pas assez présents.
Thauvin égalise rapidement après la pause mais Nîmes reprend l'avantage sur un contre après un corner marseillais. Les Phocéens n'arrivent pas à réagir et encaissent même un troisième but en fin de match pour une défaite large et logique.

L'homme du match


Valère Germain (5) : il a gagné trois duels aériens sur des coup-franc en première mi-temps mais n'a pu trouver l'ouverture. Il aurait dû obtenir un penalty peu après l'ouverture du score nîmoise pour un tirage de maillot. Il a aussi dégagé de la tête un coup-franc nîmois au départ de l'égalisation de Thauvin et fait une belle tête piquée sur un corner de Payet. Il est passé un peu plus bas à l'entrée de Mitroglou.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : première apparition de la saison pour le récent champion du monde qui a démarré par un ballon dévié en corner puis, sur le corner, il a eu beaucoup de chance qu'aucun Nîmois ne reprenne le ballon. Après un dégagement au pied hasardeux, il s'est incliné sur une frappe précise. Il est sorti blessé (apparemment à la cuisse) après le second but gardois où il n'a pu compenser la lenteur et les imprécisions de ses défenseurs.
Yohann Pelé (non noté) : il a donc remplacé Mandanda peu après l'heure de jeu et n'a rien eu à faire qu'à chercher le ballon dans son but en fin de rencontre faute à une défense trop amorphe.
Hiroki Sakai (3.5) : battu en vivacité sur l'ouverture du score, il a été en difficulté tout le match face à Buenga et a aussi loupé le dégagement sur le second but gardois. Il a tout de même essayé offensivement mais n'y est pas parvenu.
Jordan Amavi (4) : on a vu l'arrière gauche sur une reprise de volée ratée suite à un corner renvoyé avant la pause. Après un contrôle raté en début de seconde période, il a fait une piteuse frappe après l'égalisation de Thauvin et a surtout été battu au duel sur le dernier but.
Duje Caleta-Car (4) : on ne l'attendait pas comme titulaire mais la seule recrue (pour le moment) de l'été était alignée d'entrée au poste de stoppeur gauche. Il a été peu sollicité mais a été ridicule de lenteur sur le dernier but.
Adil Rami (4.5) : de retour dans le onze de départ, il a manqué de tranchant sans faire de grosse erreur.
Luiz Gustavo (4.5) : repositionné au milieu avec le retour des finalistes de la Coupe du Monde, il a débuté par une tête sur le poteau après un corner mais il était hors-jeu. Auteur d'une intervention ratée au départ de l'action du premier but nîmois, on l'a peu vu si ce n'est sur un tir imprécis après une belle action sur la droite.
Morgan Sanson (4.5) : conservé au milieu de terrain comme second récupérateur, il a été battu dans l'impact physique en début de match, notamment au départ de l'action de l'ouverture du score. Il a par contre été au départ et à la passe décisive après une belle accélération sur le but marseillais. Il a encore été pris de vitesse sur le deuxième but et a été à la limite de prendre un second jaune en fin de match.
Dimitri Payet (4.5) : on n'a vu le capitaine que sur les coups de pied arrêtés avec quelques bons coup-franc et corners mais aussi certains peu précis (comme celui du second but des Crocodiles). Dans le jeu, il a fait une belle passe à l'origine de l'égalisation et à part ça, pas grand-chose.
Florian Thauvin (5) : titularisé sur l'aile droite, il a commencé par un bon coup-franc mais n'a pas assez participé au replacement défensif. Il a surtout été précis pour piquer le ballon au-dessus du gardien sur l'égalisation peu avant de sortir.
Bouna Sarr (non noté) : il a donc pris la place et le poste de Thauvin pour un peu plus d'une demi-heure. Il a apporté de la vivacité mais cela n'a pas été suffisant.
Lucas Ocampos (4.5) : on a peu vu l'Argentin même s'il entré dans l'axe au poste d'avant-centre de temps en temps. Il a mal joué un bon ballon où il a raté son contrôle pour sa seule action significative.
Kostas Mitroglou (non noté) : le Grec a pris la place d'Ocampos pour une vingtaine de minutes. Il a placé deux têtes sur le gardien et a mal négocié un bon ballon dans la surface.

L'OM s'incline logiquement face à des Nîmois bien plus volontaires et ayant plus envie de gagner. A noter aussi une pauvreté technique (surtout en première période) avec beaucoup de pertes de balle.
Difficile de désigner le meilleur Phocéen, peut être Valère Germain qui a pris beaucoup de ballons de la tête. Pour le pire, c'est aussi difficile car beaucoup postulent mais Hiroki Sakai a paru le plus en difficulté.
Il faudra se ressaisir rapidement en battant Rennes et montrer que cette défaite (et la préparation) était un accident en se rappelant qu'il faut se battre et en vouloir dans tous les matches, face à tous les adversaires.

par Seb le mardi 21 août 2018 à 06h41
Mercato : Balotelli reste à Nice (Officiel)
Mercato : bonne nouvelle en vue pour Gignac ?

Steve Mandanda : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit