OM 0-3 Atlético Madrid : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Il n'y a donc pas eu de surprise et les Olympiens s'inclinent nettement et logiquement face à un adversaire plus fort qui n'avait pas besoin de ce cadeau pour ouvrir le score et gagner.

L'OM est face à un grand d'Europe pour cette finale de l'Europa Ligue et, même si l'écart semble très important entre les deux clubs, on se dit que sur un match tout est possible.
L'infirmerie est finalement vide pour ce déplacement alors que Christopher Rocchia, Henri Bedimo et Aymen Abdennour ne sont pas officiellement dans le groupe (même s'ils sont présents à Lyon). Rudi Garcia reste fidèle à son 4-3-3 avec Steve Mandanda dans le but, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Jordan Amavi à gauche, Adil Rami et Luiz Gustavo dans l'axe ; André-Frank Zambo-Anguissa et Morgan Sanson sont les milieux récupérateurs avec le capitaine Dimitri Payet en meneur de jeu ; les trois joueurs offensifs sont Florian Thauvin à droite, Lucas Ocampos à gauche et Valère Germain dans l'axe.
Yohann Pelé, Hiroki Sakai, Rolando, Boubacar Kamara, Maxime Lopez, Clinton Njie et Kostas Mitroglou sont sur le banc de touche alors que Grégory Sertic et Yusuf Sari ne sont pas sur la feuille de match.

Les Marseillais démarrent très bien mais une grossière erreur individuelle permet aux Madrilènes d'ouvrir le score en milieu de première période. Cela met un coup sur la tête des Olympiens qui, en plus, perdent leur capitaine à la demi-heure, blessé.
La seconde période est à sens unique avec un but espagnol en début et en fin de mi-temps pour une défaite lourde et logique.

L'homme du match

Bouna Sarr (5.5) : il a commencé par un tir non cadré et a globalement convenablement défendu. Il a ainsi fait une belle intervention dans la surface en début de seconde période mais aussi un bon centre pour Mitroglou.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : il n'a pas réussi à s'interposer sur les buts où il a été peu aidé par sa défense et, pour le reste, il a eu peu de travail à faire, les Madrilènes étant très précis sur leurs tirs cadrés.
Jordan Amavi (4) : les Espagnols sont beaucoup passéss de son côté et il a fait ce qu'il a pu même s'il a été globalement dominé. Ainsi il n'a pas pu gêner Griezmann sur le deuxième but et a été en retard contrer le dernier buteur.
Adil Rami (4.5) : il a débuté par un tir en pivot non cadré en début de match puis il a eu à faire face à Diego Costa qu'il a globalement bien maitrisé. Il a perdu un duel perdu de la tête sur un corner et n'a surtout pas pu réussi à pousser ses partenaires pour se mettre à la hauteur des Madrilènes.
Luiz Gustavo (4) : aligné en défense centrale, il a bien commencé mais, comme son équipe, a eu plus de mal en seconde période où les attaquants de l'Atlético ont pris le dessus grâce à leur technique et rapidité.
André-Frank Zambo-Anguissa (3) : préféré à Maxime Lopez, son énorme boulette (un contrôle raté) a donné le premier but à Madrid alors que l'OM était très bien jusque-là. Cela a été le tournant du match et, même s'il a pour le reste fait une prestation honorable, cela entache sa prestation.
Morgan Sanson (5) : très actif et présent en début de match, il a peu à peu disparu étant dominé par ses adversaires directs. En seconde période, bien placé dans la surface il a glissé sur sa frappe.
Dimitri Payet (non noté) : il a commencé par une super passe pour Germain puis on l'a peu vu jusqu'à sa sortie à la demi-heure à cause de sa blessure dont il n'était finalement pas assez remis.
Maxime Lopez (3.5) : il a donc remplacé le capitaine et joué une heure. Il a été nettement dominé par les milieux espagnols et n'a pu montrer ses qualités.
Florian Thauvin (3) : complètement absent, cela a été la déception de la rencontre car même dans la période où son équipe était bien, il n'est pas parvenu à se mettre en évidence.
Lucas Ocampos (5) : avec sa grinta habituelle, il s'est démené tout le temps où il est resté sur le terrain, gênant pas mal le côté droit de l'Atlético mais il a été trop brouillon pour faire la différence.
Clinton Njie (non noté) : il a pris la place de l'Argentin et n'a pu faire mieux avec notamment un lamentable extérieur alors qu'il était bien placé dans la surface.
Valère Germain (3.5) : son duel perdu en tout début de match aurait pu faire tourner la rencontre mais il n'a pas cadré sa frappe. Ensuite, il a souffert face aux puissants défenseurs espagnols qui ne lui ont rien laissé.
Kostas Mitroglou (non noté) : il a pris la place et le poste d'avant-centre et a eu la meilleure occasion des siens avec une belle tête mais qui a été renvoyée par le poteau.

Il n'y a donc pas eu de surprise et les Olympiens s'inclinent nettement et logiquement face à un adversaire plus fort qui n'avait pas besoin de ce cadeau pour ouvrir le score et gagner.
Individuellement, la comparaison a été difficile face à un cador européen (comme on l'avait vu face au champion de France plus tôt cette saison). Bouna Sarr a paru le moins en retrait alors qu'André-Frank Zambo-Anguissa pour son erreur et Florian Thauvin pour sa prestation globale ont été les moins bons Phocéens.
Il faudra se remobiliser pour battre Amiens ce week-end et espérer un faux-pas de Lyon ou Monaco pour terminer sur le podium et conclure en beauté une très belle saison.

par Seb le vendredi 18 mai 2018 à 07h55
Thauvin : "La Coupe du Monde, c'est un rêve d'enfant"
Portugal : grosse déception pour Rolando

Dimitri Payet : son actualité

2 réactions à cet article
18/05/2018 à 08:53
kace
OM

c'est pas une analyse, c'est de la propagande.

les avis sur mandanda et zambo, très lourdement appuyés et répétés, le montrent. Un a sorti un match de bonhomme à 22 ans et 2 ans en pro,l'autre, notre "taulier" expérimenté, bien que talentueux et sympa, a encore montré qu'il avait pas les épaules pour ces rendez vous là.

18/05/2018 à 18:18
bobo38
bobo38

de toutes façons contre l'athlético, il fallait un sans faute défensif et offensif !..........et des joueurs à 100%
on était loin du compte !

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit