ASSE 2-2 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens ont donc mené deux fois et manqué quelques occasions en fin de match mais le score nul n'est pas si mauvais, car cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas autant subi et les conditions (météo et blessure de Mandanda) n'ont pas été favorables.

Quelques jours après le spectaculaire succès en Coupe de France, les Olympiens continuent leur périple hivernal avec un déplacement à Saint-Etienne pour essayer de conserver leur place de dauphin.
Grégory Sertic est le seul joueur convalescent du groupe. Rod Fanni (finalement toujours au club), Gaël Andonian, Henri Bedimo, Christopher Rocchia et Yusuf Sari n'ont pas été retenus. Rudi Garcia aligne son 4-3-3 habituel avec Steve Mandanda comme dernier rempart, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Hiroki Sakai à gauche, Adil Rami et Rolando dans l'axe ; Luiz Gustavo et André-Frank Zambo-Anguissa sont les milieux défensifs alors que Morgan Sanson est en position de meneur de jeu ; le trio offensif est formé par le capitaine Dimitri Payet à gauche, Florian Thauvin à droite et Valère Germain dans l'axe.
Yohann Pelé, Jordan Amavi, Aymen Abdennour, Maxime Lopez, Boubacar Kamara, Clinton Njie et Kostas Mitroglou sont les remplaçants. Lucas Ocampos est absent de la feuille de match.

Florian Thauvin

Sous la neige et dans un stade plein à craquer, Thauvin ouvre le score très rapidement mais les Verts égalisent peu après. Sanson redonne l'avantage à l'OM après une 20aine de minutes mais le fait marquant de cette première période est la blessure de Mandanda sur un dégagement anodin.
Les Verts privent les Phocéens de ballon après le repos mais ne se créent que peu d'occasions. Néanmoins Beric égalise pour un score final assez logique même si Mitroglou et Thauvin auraient pu donner la victoire en fin de match à leur équipe.

L'homme du match

Florian Thauvin (6.5) : bien sur le terrain alors qu'il avait été annoncé malade, il a commencé par une reprise de volée précise pour ouvrir le score profitant de la glissade de son garde du corps. Au départ de l'action du deuxième but, on l'a ensuite moins vu mais il a fait une superbe reprise de volée sur la dernière action que Ruffier a détourné.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5) : sollicité uniquement sur quelques dégagements au pied, c'est sur l'un d'eux (sur un 6 mètres) qu'il s'est blessé, apparemment à la cuisse, juste avant le repos.
Yohann Pelé (4.5) : il a donc pris la place de Mandanda en fin de première période sans le moindre échauffement. Sauvé par un incroyable loupé stéphanois en tout début de seconde période, il a surtout mal jugé le centre du second but forézien avant de détourner en corner une bonne frappe de Beric.
Bouna Sarr (5.5) : encore titulaire car aucun risque n'a été pris avec le retour de blessure d'Amavi, il a fait un bon tacle défensif et surtout une superbe accélération suivi d'un centre pour le but de Sanson. Il a ensuite alterné les bonnes interventions et les risques pris à la relance en faisant presque toujours le même mouvement. Il a surtout nettement perdu un duel aérien sur la deuxième égalisation stéphanoise.
Hiroki Sakai (6) : il a débuté par un centre décisif sur l'ouverture du score puis a essentiellement défendu dans une rencontre compliquée pour son équipe.
Adil Rami (5) : après une bonne première intervention, il a été battu sur un grand pont au début de l'action du premier but des Verts. Auteur d'une intervention ratée dans la surface juste avant le repos, il a ensuite tenu la baraque dans une rencontre très difficile.
Rolando (6) : le Portugais a fait un bon retour devant Pelé juste avant le repos et un super tacle pour contrer un contre rapide en seconde mi-temps. Il a tout de même été battu une fois par Beric balle au pied mais pour le reste, il a su contenir les attaquants stéphanois.
Luiz Gustavo (6) : il a touché beaucoup de ballons et a surtout été présent en fin de match dans les moments difficiles (et il y en a eu beaucoup) pour tenir le ballon, assurer et rassurer.
André-Frank Zambo-Anguissa (5.5) : comme souvent, il a été bien présent à la récupération mais n'a pas bien utilisé le ballon une fois qu'il l'a récupéré.
Morgan Sanson (5.5) : auteur d'un bon repli défensif, il a surtout fait une reprise du plat du pied rageuse pour reprendre l'avantage. Trop altruiste sur un bon ballon à l'entrée de la surface où il a passé la balle à Thauvin au lieu de tirer, on l'a ensuite peu vu et a été remplacé.
Kostas Mitroglou (non noté) : il a donc pris la place du second buteur et a fait un hallucinant loupé alors qu'il était seul devant le but sur un ballon mal renvoyé.
Dimitri Payet (4.5) : un corner puis un coup-franc ratés en début de match, pas assez tranchant dans la surface en position défensive ce qui a donné une hallucinante occasions aux Verts, il est passé meneur de jeu axial à la sortie de Sanson mais a trop peu pesé sur le jeu malgré un bon ballon pour Njie dans la surface.
Valère Germain (4.5) : il a failli profiter d'une mauvaise passe en retrait au gardien mais le dégagement contré de Ruffier n'était pas cadré. Il a aussi placé une frappe détournée par le portier stéphanois en fin de première période. Pour le reste, il a couru et a été très esseulé, touchant très peu de ballons surtout après la pause.
Clinton Njie (non noté) : il a joué le dernier quart du match à la place et au poste de Germain. Il a commencé par perdre un duel face aux défenseurs alors qu'il partait au but car il a trop tardé, puis il est passé à gauche à l'entrée de Mitroglou. Sur une belle occasion, il n'a pas tiré alors qu'il était devant le but.

Les Phocéens ont donc mené deux fois et manqué quelques occasions en fin de match mais le score nul n'est pas si mauvais, car cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas autant subi et les conditions (météo et blessure de Mandanda) n'ont pas été favorables.
Individuellement, Valère Germain a été très peu en vue alors que Florian Thauvin a très légèrement paru le meilleur.
Avant la réception de Bordeaux le week-end prochain, il y aura le retour de la Coupe d'Europe et la réception de Braga en Europa Ligue.

par Seb le lundi 12 février 2018 à 10h51
Procès, abonnements : la réaction de l'avocat du CCS
Thauvin ne partira pas, même pour 150 ME

Bouna Sarr : son actualité

1 réaction à cet article
12/02/2018 à 16:35
Leffe du Nord
Leffe du Nord

L'essentiel d'aujourd'hui a déjà évolué. Il porte sur les 88 mn que l'OL a passé à être impuissant face à une équipe de Rennes qui, sans être extra, a perturbé les quenelles par son placement sur le terrain.OM
Rien à voir avec notre équipe qui a été plus naïve pendant presque 45 mn au lieu de continuer à jouer comme elle l'avait fait en 1e MT...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit