OM 2-2 Monaco : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après un très gros match avec beaucoup d'intensité et d'envie des deux côtés, les Olympiens n'ont pas pu faire tomber des Monégasques bien meilleurs que ce que l'on a vu ces dernières semaines.

Le choc de la 23ème journée de Ligue 1 est le déplacement de Monaco, champion en titre, au Vélodrome alors que les deux équipes sont à la lutte pour le podium et que les Marseillais veulent laver l'humiliation du match aller (6-1 pour les joueurs de la Principauté).
Jordan Amavi et Grégory Sertic sont en phase de reprise et pas encore disponibles. Alors que Doria a été prêté en Turquie dans la semaine, Rod Fanni, Gaël Andonian, Christopher Rocchia et Yusuf Sari n'ont pas été retenus. Le 4-3-3 de Rudi Garcia est composé par Steve Mandanda dans le but, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Adil Rami et Rolando dans l'axe, Hiroki Sakai à gauche ; Luiz Gustavo et Morgan Sanson sont les milieux défensifs avec le capitaine Dimitri Payet plus haut, en meneur de jeu ; Florian Thauvin est en position d'ailier droit, Lucas Ocampos à gauche et Valère Germain dans l'axe.
Les remplaçants sont Yohann Pelé, Henri Bedimo, Aymen Abdennour, André-Frank Zambo-Anguissa, Maxime Lopez, Clinton Njie et Kostas Mitroglou.

Monaco joue haut et ouvre le score très rapidement mais Rami égalise dans la foulée. Après ce début de match fou, la rencontre se calme. Malgré plusieurs occasions avant la pause, les Marseillais ne parviennent pas à passer devant.
Germain donne l'avantage aux siens dès le retour des vestiaires mais l'ASM égalise sur l'action suivante. Même si ce sont les Marseillais qui ont le plus d'occasions, Monaco a plus de maitrise et le match nul est logique.

L'homme du match

Florian Thauvin (7) : il a été le dernier Phocéen a touché le ballon avant Rami sur l'égalisation, puis il a fait un magnifique numéro sur Sidibé suivi d'un centre parfait pour Payet qui a vendangé avant la pause. Après le repos, il a fait une belle passe pour Germain, un tir sur le gardien, un super tacle défensif dans sa surface et un bon numéro plein axe où il a buté sur le gardien.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6.5) : après un premier dégagement au pied raté, il n'a rien pu faire sur les deux buts monégasques où ses défenseurs l'ont laissé seul face à un adversaire lancé plein axe dans la surface. Il a été heureux qu'un autre but adverse (juste après le second) ait été refusé pour un hors-jeu imaginaire. Il a fait une super claquette sur un tir enroulé de Ghezzal en milieu de seconde période pour sauver le point du match nul.
Bouna Sarr (7) : pas assez tranchant sur l'ouverture du score, il a été face au rapide Baldé et s'en est très bien sorti grâce à sa vitesse, sa vivacité et son envie. On l'a peu offensivement mais il s'affirme vraiment à ce poste.
Hiroki Sakai (5.5) : souvent face à Ghezzal il s'en est convenablement sorti. Offensivement on ne l'a vu que sur une montée et un bon centre en retrait pour Germain.
Adil Rami (7.5) : auteur d'une monteuse rageuse pour égaliser avec une récupération haute, une passe précise et une tête rageuse, il a surtout bien tenu sa défense malgré une très bonne ligne offensive monégasque.
Rolando (5.5) : après quelques relances imprécises en début de match, il a été trop court pour contrer le premier buteur puis a bien tenu son rôle malgré des duels compliquées face à Falcao.
Luiz Gustavo (5.5) : il a débuté par une belle longue ouverture pour Thauvin puis fait une frappe de loin sur le gardien. Il a surtout été incapable de gêner Fabinho sur le deuxième but monégasque où il avait perdu le ballon au début de l'action. Loin de dominer comme à son habitude (il est vrai face à des adversaires d'un autre calibre), il a été important en fin de match avec une présence rassurante.
Morgan Sanson (5.5) : titularisé comme second récupérateur, il est monté d'un cran à la sortie d'Ocampos. Il s'est battu et a été meilleur dans la position plus haute. Il a ainsi fait une reprise non cadrée, un super centre pour Germain et une frappe d'un rien au-dessus sur une demi-volée.
Dimitri Payet (3.5) : une première période très mauvaise pour le capitaine marseillais qui a effectué beaucoup de mauvaises passes dont une à l'origine de l'ouverture du score. Il a aussi loupé incroyablement le cadre sur un caviar de Thauvin. Après cette première période très faible, il a débuté par un coup-franc précis pour le 2-1 puis est passé à gauche à la sortie d'Ocampos. On ne l'a presque plus vu dans ce rôle et il est sorti dans les 10 dernières minutes.
Clinton Njie (non noté) : il a joué une dizaine de minutes sur la gauche et a fait plusieurs tentatives de débordement mais toutes très brouillonnes.
Lucas Ocampos (5) : de l'envie, des courses mais il a manqué de précision. Il n'a ainsi pas réussi à couper un bon centre de Germain vers la demi-heure. Il est sorti peu après le début de la seconde période visiblement malade.
André-Frank Zambo-Anguissa (5.5) : il a donc pris la place d'Ocampos en début de seconde période et il n'a pas été assez vite dans le rythme car, sur la première action où il était présent sur le terrain, Monaco a égalisé et il a été en retard. Par la suite, il s'est battu et a récupéré quelques ballons.
Valère Germain (6.5) : dans l'action de l'égalisation avec un appel mais un centre pas assez précis, il a ensuite fait un bon centre et a surtout placé une superbe tête pour prendre l'avantage. Il a ensuite buté sur Subasic et fait une frappe contrée sur un bon centre en retrait. Il a aussi placé une reprise de volée non cadrée après un bon une-deux avec Sanson.
Kostas Mitroglou (non noté) : il a joué la fin des arrêts de jeu (moins de 2 minutes) à la place et au poste de Germain mais sans avoir le temps de se mettre en évidence.

Après un très gros match avec beaucoup d'intensité et d'envie des deux côtés, les Olympiens n'ont pas pu faire tomber des Monégasques bien meilleurs que ce que l'on a vu ces dernières semaines.
Les performances individuelles ont été assez hétérogènes avec un Dimitri Payet très en deçà de ce qu'on attend d'un joueur de ce calibre. Bouna Sarr et Florian Thauvin postulent au titre de meilleur Phocéen.
C'est donc un coup d'arrêt, encore face à un adversaire direct, pour des Olympiens qui ont été bons mais à qui il manque encore quelque chose (peut-être un Payet à son niveau international). Néanmoins, il reste encore beaucoup de matches pour rester sur le podium et il faudra battre la lanterne rouge messine le week-end prochain.

par Seb le mardi 30 janvier 2018 à 09h49
Mercato : Trebel devrait rester à Anderlecht
Mercato : aucun autre mouvement cet hiver ?

Valère Germain : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit