OM 2-0 Strasbourg : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une prestation très poussive, les Phocéens ont finalement réussi à l'emporter contre des Alsaciens bien organisés.

Pas le temps de souffler et, après le beau succès à Rennes, c'est Strasbourg qui rend visite aux Olympiens qui doivent continuer sur leur lancée pour essayer de se rapprocher de Monaco et Lyon.
Rolando et Maxime Lopez sont suspendus alors que Grégory Sertic reprend à peine l'entrainement après sa blessure. Rod Fanni (sur le départ pendant le Mercato) et Gaël Andonian n'ont pas été retenus. Rudi Garcia reste fidèle à son 4-3-3 avec Steve Mandanda dans le but, Bouna Sarr sur la droite de la défense, Hiroki Sakai à gauche, Adil Rami et Aymen Abdennour dans l'axe ; Luiz Gustavo (avec le brassard) et André-Frank Zambo-Anguissa sont les milieux récupérateurs avec Morgan Sanson en meneur de jeu ; les trois attaquants sont de droite à gauche Florian Thauvin, Valère Germain et Lucas Ocampos.
Yohann Pelé, Henri Bedimo, Doria, Boubacar Kamara, Dimitri Payet, Clinton Njie et Kostas Mitroglou sont sur le banc alors que Christopher Rocchia et Yusuf Sari en tribune.

L'OM a le ballon mais il n'y a qu'une occasion (loupée par Ocampos dans les arrêts de jeu) dans une première mi-temps très ennuyeuse.
Après un penalty raté, Njie délivre ses partenaires avec un but et une passe décisive pour un 2-0 assez avantageux vu le contenu du match.

L'homme du match



Clinton Njie (non noté) : il a pris la place de Sanson et a joué à gauche. Après une reprise ratée, il a ouvert le score sur une frappe précise du droit puis fait une passe décisive sur le but de Payet. Il a donc fait basculer la rencontre.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : si ce n'est un ballon raté sur un corner, il n'a rien eu à faire en première mi-temps. Un tout petit plus sollicité après la pause, il a facilement arrêté une frappe en début de seconde période.
Bouna Sarr (6) : ouvert à la tête en milieu de première mi-temps, cela ne l'a pas gêné. Il n'a pas connu de problème défensif et a fait une belle montée par mi-temps.
Hiroki Sakai (5.5) : à nouveau à gauche, il a été très prudent dominant défensivement mais montant très peu. Il n'a ainsi fait qu'un centre pour Ocampos.
Adil Rami (6.5) : dominateur dans sa zone il a aussi placé une tête au-dessus sur un coup-franc.
Aymen Abdennour (6) : de retour dans le onze grâce à la suspension de Rolando, il a aussi pris le dessus sur les attaquants strasbourgeois.
Luiz Gustavo (6.5) : beaucoup de sérénité et de précision pour le Brésilien qui n'a guère forcé pour prendre le dessus au milieu de terrain.
André-Frank Zambo-Anguissa (5.5) : lui aussi retrouvait une place de titulaire et il a commencé par une belle ouverture pour Sanson avant de prendre un gros coup sur la cheville à la demi-heure. On l'a surtout vu à la récupération même si, en fin de match, il a fait un beau mouvement et un centre sur la droite.
Morgan Sanson (5.5) : en position de meneur de jeu, il a été très mobile et a essayé mais sans réussite. Il a été victime d'un gros tacle en début de match et est sorti en milieu de seconde période après un contact sur le genou.
Florian Thauvin (5) : après une belle remise de la tête en début de match, il a fait un super débordement sur la gauche suivi d'un centre précis pour Ocampos. En seconde période, il a été l'auteur d'un bon centre en retrait pour Germain et a été au départ de l'action du premier but.
Lucas Ocampos (5) : l'Argentin a fait un bon travail défensif avec de l'envie et du pressing. Offensivement, après une frappe ratée il a surtout loupé une tête de très près en fin de première période alors qu'il aurait dû ouvrir le score. Il est sorti après une dizaine de minutes en seconde mi-temps.
Dimitri Payet (non noté) : il a commencé à gauche puis, à la sortie de Sanson, il est passé meneur de jeu. Il a obtenu un penalty et marqué le second but après une superbe feinte sur le gardien. Il a terminé sa prestation par une frappe de peu à côté dans les arrêts de jeu.
Valère Germain (4) : absent en première mi-temps, on l'a enfin vu sur une frappe sur le gardien à 20 minutes de la fin. Peu après, il a mal tiré le penalty mais a été le centreur (involontaire) sur l'ouverture du score. Juste avant de sortir, son plat du pied bien a été stoppé par le gardien.
Henri Bedimo (non noté) : il a pris la place de Germain pour les dernières minutes et a joué milieu gauche.

Après une prestation très poussive, les Phocéens ont finalement réussi à l'emporter contre des Alsaciens bien organisés.
Luiz Gustavo a paru être le meilleur Marseillais alors que Valère Germain a été le moins à son avantage.
Dès vendredi, il faudra faire un résultat à Caen pour consolider la place sur le podium.

par Seb le vendredi 19 janvier 2018 à 10h12
Mercato : l'UEFA veut changer les règles
Rémy sort la sulfateuse contre le coach de Las Palmas

Clinton Njie : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit